Mémoire sélectuive

Le Président MACRON a déclaré avec fermeté que la République ne déboulonnera pas de statues.....

MÉMOIRE SÉLECTIVE !

 

Le Président MACRON a déclaré avec fermeté que la République ne déboulonnera pas de statues et qu’elle « …n’effacera aucune trace ni aucun nom de son histoire… ».

Cette affirmation est pour le moins contraire à notre histoire récente. En effet, combien reste-t-il de statues du Maréchal PÉTAIN ? Si on cherche bien on trouvera certainement de nombreuses autres statues qui ont été balayées par le vent de l’Histoire. Même en n’étant pas nostalgique, loin de là, du Gouvernement de Vichy, un Président de la République devrait savoir choisir entre dire une contrevérité et ne rien dire.

Autre petite question : comment se fait-il que les cendres de Napoléon III soient toujours en Angleterre ? Idem pour son fils, le prince Impérial qui avait pourtant avait exprimé dans son testament le souhait de reposer en France. Pourtant Napoléon III a été le premier président de la seconde république, de décembre 1848 à décembre 1852 avant qu’il ne se déclare empereur.

Si le second empire s’est terminé par la désastreuse guerre de 1870 avec la défaite de SEDAN, nous ne devons pas oublier que cette période a été particulièrement féconde pour notre pays et ce ne sont pas les parisiens qui nous démentirons.

Il serait peut-être temps que la République récupère les cendres de ses enfants, tous ses enfants, y compris ceux qui sont morts à son service et dont les cendres sont oubliées quelque part dans les territoires de ce qui fut « l’empire français ».

 

J.M. 08.09.20

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.