jean munch
Abonné·e de Mediapart

759 Billets

0 Édition

Billet de blog 9 août 2021

La lâcheté des armées

À la fin dela guerre d'Indochione, l'Armée française a emmené dans ses bagages une tribu Hmong des Hauts Plateaux du Tonkin...

jean munch
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

LA  LÂCHETÉ  DES  ARMÉES

À la fin de la guerre d’Indochine, l’Armée Française a emmené dans ses bagages une tribu Hmong des hauts plateaux du Tonkin et leurs a trouvé un point de chute en Guyane. Catholiques et fidèles à la France, ils sont venus massivement au secours des assiégés de Dien Bien Phu et ils en ont payé le prix fort, le prix ultime. Si cette action unique a permis de sauver (un peu) l’honneur de notre Armée, la suite a été moins glorieuse.

À la fin de la guerre d’Algérie l’armée française a laissé derrière elle des dizaines de milliers d’algériens musulmans qui s’étaient engagés sous le drapeau tricolore dans les forces supplétives.

Seule une petite minorité d’entre eux a réussi, souvent avec la complicité de leurs officiers qui n’ont pas hésité à braver les directives gouvernementales pour sauver ceux avec qui ils avaient combattu, à s’embarquer sur les derniers bateaux faisant la navette entre l’Algérie et la métropole.

Ces harkis ont été regroupés dans des camps, souvent de sinistre mémoire, et ils y ont souffert du froid, de la faim et du manque de liberté, délaissés par des gouvernements successifs, sans parer du manque de considération de la part de nos concitoyens.

Ceux qui sont restés « au pays », ceux que nous avons laissés derrière nous, ont été égorgés pour la plupart.  

Et on recommence en Afghanistan où avec la victoire annoncée des Talibans ceux, hommes et femmes, qui ont travaillé pour nos armées, ces personnels civils de recrutement local,  doivent très sérieusement craindre pour leur vie. Ils ont presque tous demandé à venir en France, mais les juges ont estimés que les menaces pour leur vie n’étaient pas assez précises, pas assez explicites.

Et notre « Chef des Armées » ne lève pas le petit doigt !!!

Il me semble que si nos chefs militaires qui pourtant savent ce qu’ils doivent aux recrues locales, se faisaient entendre, peut-être que le pouvoir politique bougerait ! Alors où sont les généraux pétitionnaires et tous les autres? Qu’attendent-ils pour re-pétitionner pour une cause noble, simplement humanitaire ?

Là aussi « l’ancien monde » est présent et on devrait se poser la question de la confiance qu’il faut accorder à « une Grande Nation » qui trahi celles et ceux qui lui ont fait confiance.

J.M. 09.08.21

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Diplomatie
Macron passe la diplomatie française à la sauce « libérale »
Sous prétexte d’accroître la « mobilité interne » au ministère des affaires étrangères, la réforme prévue par Emmanuel Macron permettra d’offrir des postes d’ambassadeur à des amis politiques ou des cadres du monde des affaires qui ont rendu des services. Tout en réglant son compte à un corps diplomatique que l’Élysée déteste.
par René Backmann
Journal — France
Fausse rétractation de Takieddine : sur la piste d’un « cabinet noir » au service de Sarkozy
L’enquête sur l’interview arrangée de Ziad Takieddine révèle les liens de plusieurs mis en cause avec le clan Sarkozy et leur volonté de « sauver » l’ancien président, mais aussi ses anciens collaborateurs, Brice Hortefeux et Thierry Gaubert, également mis en examen dans l’affaire libyenne.
par Karl Laske et Fabrice Arfi
Journal — Terrorisme
Les confidences du commissaire des services secrets en charge des attentats du 13-Novembre
Le commissaire divisionnaire SI 562 – le nom de code le désignant – a dirigé la section chargée des enquêtes judiciaires liées au terrorisme islamique à la DGSI, entre 2013 et 2020. Il offre à Mediapart une plongée inédite dans les arcanes du service de renseignement.
par Matthieu Suc
Journal — Écologie
« Les Antilles font partie des zones les plus menacées par la submersion marine »
Virginie Duvat, coautrice des 5e et 6e rapports du Giec, détaille les impacts prévus du dérèglement climatique aux Antilles et plus largement sur les petites îles. Elle plaide pour une « révolution » dans les « politiques publiques ».
par Amandine Ascensio (Guyaweb)

La sélection du Club

Billet de blog
Procès Amber Heard - Johnny Depp : l'empire des hommes contre-attaque
Cette affaire délaissée par les médias généralistes en dit pourtant beaucoup sur la bataille culturelle qui se joue autour de #metoo.
par Préparez-vous pour la bagarre
Billet de blog
Picasso et la sorcière
[Rediffusion] Picasso, Dora Maar et la culture du viol
par Nina Innana
Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Présenter le monde tel qu'il devrait être : contre la culture du viol
[Rediffusion] Dans les médias, au cinéma, sur les réseaux sociaux, dans les séries, de trop nombreuses voix continuent de romantiser et d'idéaliser les violences sexuelles. L'influence de ces contenus auprès des jeunes générations inquiète sur la meilleure
par daphne_rfd