Négociations

En cette mi-septembre viennent de commencer les palabres entre l'UE et la Chine...

NÉGOCIATIONS

 

En cette mi-septembre viennent de commencer les palabres entre l’UE et la Chine afin de définir les nouvelles relations commerciales entre ces deux entités. En principe elles dureront jusqu’à la fin de l’année.

Reste à savoir si l’Allemagne qui préside l’UE jusqu’à fin 2020 ne voudra pas trouver une conclusion avant de passer la main au Portugal.

En effet Berlin veut absolument défendre son industrie automobile bien implantée en Chine, mais le Portugal qui prendra la présidence le 1er janvier 2021, fait l’objet de toutes les attentions de Pékin.

Il conviendra d’être particulièrement vigilant !

Nous ne devons pas oublier que prise dans son ensemble, l’UE avec ses industries et ses 450 millions d’habitants, est la première puissance économique mondiale ce qui déplait profondément tant aux USA qu’à la Chine et tous deux utilisent tous les moyens pour semer la discorde entre les pays membres et pour ce faire ils essayent entre autres, de passer des accords bilatéraux, histoire de semer la zizanie !

La seule voie que l’on peut emprunter sans léser ni les uns ni les autres est celle d’une réciprocité totale dans tous les domaines. Les négociateurs sauront-ils la faire passer ?

Un autre élément de la discussion sera le respect des droits humains avec le problème de Ouighours, mais il faudra ne pas oublier de mettre sur le tapis vert des négociations le non respect par la Chine de sa signature comme cela a été mis en évidence à Hong Kong.

L’UE saura-t-elle être à la hauteur de l‘enjeu ?

 

J.M. 14.09.20

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.