jean munch
Abonné·e de Mediapart

670 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 oct. 2021

Pudeurs de gazelle !!!

Le communiqué officiel publié par l'Elysée au sujet des massacres...

jean munch
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

PUDEURS  DE  GAZELLE !!!

Le communiqué officiel publié par l’Elysée au sujet des massacres du 17 octobre 1961 brille par sa retenue inexcusable.

S’il cite le nom de Maurice PAPON, il ne précise pas qu’il était Préfet de Police à l’époque, ni qu’il agissait sous la double autorité de Roger FREY, Ministre de l’Intérieur et de Michel DEBRÉ alors Premier Ministre, ni du Général de GAULE alors locataire de l’Elysée.  

Il omet de préciser que ces massacres ont été perpétrés par les forces de police qui ont largement fait usage du « bidule » cette matraque extra longue dont le bout était souvent ferré afin de faire le plus de dégâts possibles, mais aussi des fusils.

Pas un mot sur le nombre de morts dont le chiffre de 200 souvent cité, n’a rien d’exagéré quand on sait d’après un rapport fait à la demande de J.P. CHEVENEMENT, qu’il y a eu au moins 14 500 arrestations, sans oublier que le 17 octobre 1961 n’a été que le point culminant d’une période de troubles qui a commencée avant et qui a perduré jusque quasiment à la fois du mois et durant toute cette longue période l’Institut Médico-Légal a vu affluer les cadavres de nord-africains.  

Dans cette époque où l’on refuse de parler de violences policières, cela ferait désordre !

Occultée également l’interdiction de consulter les archives en dépit des décisions judiciaires !

Il est vrai aussi que nous sommes dans la précampagne électorale et il convient de ne fâcher personne, chaque bulletin étant important !

En fait E. MACRON a juste fait le minimum syndical, histoire de gommer ses sorties verbales au sujet de la rente mémorielle sur laquelle surferait Alger. Même si cette affirmation a un fond de vérité, il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’une déclaration très loin des critères de la diplomatie la plus élémentaire. Pour citer un ouvrage consacré aux libertés verbales de son prédécesseur, il y a des choses qu’un Président ne devrait pas dire.  

J.M. 17.10.21

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal
2022 : contrer les vents mauvais
« À l’air libre » spécial ce soir : d’abord, nous recevrons la rappeuse Casey pour un grand entretien. Puis Chloé Gerbier, Romain Coussin, et « Max », activistes et syndicalistes en lutte seront sur notre plateau. Enfin, nous accueillerons les représentants de trois candidats de gauche à l'élection présidentielle : Manuel Bompard, Sophie Taillé-Polian et Cédric van Styvendael.
par à l’air libre
Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat ou leur candidate à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal — Justice
La justice révoque le sursis de Claude Guéant, le procès des sondages de l’Élysée rouvert
La justice vient de révoquer en partie le sursis et la liberté conditionnelle dont l’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy avait bénéficié après sa condamnation dans le scandale des « primes » du ministère de l’intérieur. Cette décision provoque la réouverture du procès des sondages de l’Élysée : le tribunal estime que Claude Guéant n’a peut-être pas tout dit lors des audiences sur sa situation personnelle.
par Fabrice Arfi et Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Ne lâchons pas le travail !
Alors qu'il craque de tous côtés, le travail risque d'être le grand absent de la campagne présidentielle. Le 15 janvier prochain, se tiendra dans la grande salle de la Bourse du travail de Paris une assemblée citoyenne pour la démocratie au travail. Son objectif : faire entendre la cause du travail vivant dans le débat politique. Inscriptions ouvertes.
par Ateliers travail et démocratie
Billet de blog
L'extrême droite a un boulevard : à nous d'ériger des barricades
Un spectre hante la France… celui d’un pays fantasmé, réifié par une vision rance, une France qui n’a sûrement existé, justement, que dans les films ou dans les rêves. Une France muséale avec son glorieux patrimoine, et moi je me souviens d’un ami américain visitant Versailles : « je comprends mieux la Révolution française ! »
par Ysé Sorel
Billet de blog
Le bocal de la mélancolie
Eric Zemmour prétend s’adresser à vous, à moi, ses compatriotes, à travers son clip de candidat. Vraiment ? Je lui réponds avec ses mots, ses phrases, un lien vidéo, et quelques ajouts de mon cru.
par Claire Ze
Billet de blog
« Nous, abstentionnistes » par Yves Raynaud (3)
Voter est un droit acquis de haute lutte et souvent à l'issue d'affrontements sanglants ; c'est aussi un devoir citoyen dans la mesure où la démocratie fonctionne normalement en respectant les divergences et les minorités. Mais voter devient un casse-tête lorsque le système tout entier est perverti et faussé par des règles iniques...
par Vingtras