Flair policier

Pour essayer de justifier leur intervention brutale....

FLAIR  POLICIER !

 

Pour essayer de justifier leur intervention brutale, les policiers incriminés auraient expliqué qu’ils avaient senti une forte odeur de cannabis. L’air devait littéralement empester la beuh pour que ces fins limiers puissent la sentir de loin et à travers leur masque !  

On se demande comment avec un tel flair, ces policiers ne sont pas mis sur les affaires les plus délicates ! C’est une explication qui elle aussi  relève du « floutage de gueule ».

Si les policiers veulent et c’est une exigence plus que légitime, qu’on les respecte, il faut qu’eux aussi respectent les citoyens. Malheureusement ce n’est pas à ce que l’on assiste depuis plusieurs années. Nous répétons notre précédente conclusion, ce n’est pas en mettant la poussière sous le tapis qu’on fait le ménage à l’Intérieur.

 

J.M. 29.11.20

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.