La lutte contre le fichage des manifestants pacifistes fait des émules

En Angleterre, 152 "notables" de tous bords, dont de nombreuses figures de la lutte contre le "fracking" (fracturation hydraulique) ont émis une protestation collective pour faire valoir l'interdiction du fichage de manifestants pacifistes n'ayant commis aucune infraction. Ils rejoignent ainsi ceux qui avaient fait accepter par la Cour Européenne cette interdiction, valable donc aussi en France.

On trouve dans ce groupe des hommes politiques, des universitaires, des militants des Droits de l'Homme, des avocats, des journalistes etc.
Voir l'article du Guardian (en anglais) :

https://www.theguardian.com/world/2019/jun/17/domestic-extremism-is-no-way-to-describe-peaceful-protest

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.