Jean-Paul Baquiast
Editeur du site Europesolidaire.eu et co-éditeur du site Automates Intelligents.com
Abonné·e de Mediapart

2901 Billets

0 Édition

Billet de blog 10 avr. 2016

Bernie Sanders: le futur « coup d'Etat » contre lui

Bernie Sanders ne cesse, depuis trois semaines, d'accumuler les victoires comme encore dans le Wyoming samedi 9 avril. De plus les réunions qu'il tient rassemblent des foules jeunes, enthousiastes, avide de réformes de type socialiste dont on aurait pu croire l'Amérique définitivement dépourvue.

Jean-Paul Baquiast
Editeur du site Europesolidaire.eu et co-éditeur du site Automates Intelligents.com
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il a su canaliser une partie du peuple américain  en faisant lors de ses meetings adopter  par des foules considérables  des termes autrefois sacrilèges : « la révolution politique » et un « socialisme », que les 18-29 ans considèrent plus positivement que le capitalisme depuis la crise des subprimes.

Hillary Clinton compte reprendre l'avantage le 19 avril dans son Etat d'élection, New York, où 291 délégués sont en jeu, contre 14 seulement pour le Wyoming (288 étaient attribués, au total, dans les six autres États remportés par M. Sanders). Elle mise également sur les principaux Etats qui se prononceront une semaine plus tard, le 26 avril : la Pennsylvanie (210 délégués) et le Maryland (118 délégués).

Cependant au train où monte la popularité de Bernie Sanders, il n'est pas exclu que celui-ci devance sa rivale, ne fut-ce que de quelques voix, dans ces Etats qui seront déterminants pour la suite. Mais aux Etats-Unis, la désignation d'un candidat à la présidence ne se fait pas simplement. Dans le cadre d'un système complexe que nous renonçons à décrire ici, le candidat est finalement désigné par des « délégués » dont certains sont désignés sans élections (sous le nom de super-délégués) par les cadres du parti -autrement dit par les innombrables lobbies qui ont financé la campagne particulièrement dangereuse pour la paix du monde menée par Hillary Clinton.

Il s'agit pour celle-ci d'une garantie à toute épreuve. Elle dispose d'un pare-feu constitué par un mur de « super délégués », désignés et non élus, contre lequel Sanders tempête mais sans succès. Il est donc prévisible que Clinton l'emportera finalement sur lui.

Mais le système politique américain actuel courra un grand risque en organisant une telle opération, proche d'un véritable coup d'Etat. Les millions d'électeurs de Sanders révulsés par ces manœuvres ne rentreront peut-être pas tranquillement chez eux. Peut-être descendront-ils dans la rue pour manifester avec force leur rejet du système et le désir d'autre chose.

Même s'ils sont finalement éliminés par les forces hyper-conservatrices de l'« Etat profond américain », il pourrait en résulter dans celui-ci des failles suffisantes pour fragiliser définitivement l'Amérique arrogante et dominatrice que nous connaissons encore.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc
Journal — Gauche(s)
Le Titanic Hidalgo fait escale à Aubervilliers
Dans une salle à moitié vide, la candidate socialiste à la présidentielle a estimé que le combat n’était pas perdu, même si la voie est « ardue et semée d’embuche ». En interne, certains la jugent déjà sans issue.
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Le PS et les quartiers populaires : vingt ans de trahison
Le Parti socialiste poursuit sa lente dislocation dans les quartiers populaires. En Île-de-France, à Évry-Courcouronnes et Aulnay-sous-Bois, les désillusions traduisent le sentiment de trahison.
par Hervé Hinopay
Journal
Les défections vers Zemmour ébranlent la campagne de Marine Le Pen
Le départ de Gilbert Collard, après ceux de Jérôme Rivière ou Damien Rieu fragilise le parti de Marine Le Pen. Malgré les annonces de prochains nouveaux ralliements, le RN veut croire que l’hémorragie s’arrêtera là.
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
Entre elles - à propos de sororité
Sororité, nf. Solidarité entre femmes (considérée comme spécifique). Mais du coup, c'est quoi, cette spécificité ?
par Soldat Petit Pois