Alerte enlèvement

Le sigle ci-dessous est désormais connu de tous.

La jeune-femme ci-dessous n’a pas disparu sur la Croisette à Cannes (Avec un si beau visage n’illuminerait-elle pas nos écrans ?), mais on a besoin de nous tous pour la retrouver.

 

Il s’agit d’une Iranienne qui s’appelle Négar HAERI. Elle est avocate, son père est un prisonnier politique consécutif aux manifestations ayant suivi la ré-élection volée de Mahmoud AHMANIDEJAD en 2009.

Il y a dix jours, elle a voulu se rendre au camp d’internement de Garchak qui se trouve à proximité de Téhéran. Dans ce camp se trouvent enfermées dans des conditions inhumaines de nombreuses femmes, souvent avec leurs enfants.

Elle a aussitôt été arrêtée et depuis sa famille est sans nouvelle d’elle.

N’est-ce pas un enlèvement qui mériterait, au niveau international, le lancement d’une procédure « d’alerte enlèvement » comme lorsqu’un enfant semble avoir été enlevé ?

Mais nul ne bronchera, bien sûr ! ! ! L’Iran renferme des réserves telles de pétrole et de gaz, qu’il serait stupide de mécontenter le régime. Fixez bien quand-même ce regard magnifique qu'illumine un sourire … c’est sur notre complicité qu’il est doucement braqué.

Jean-Paul BOURGÈS 28 mai 2015

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.