Memoire de la période Covid

Nous sommes en cette période à un tournant majeur de l'histoire du monde. Qu'en faire ? Laisser glisser, penser à ses propres intérêts, ou se dire que ce qui est et sera transmis peut aider les générations futures à vivre plus intelligemment, car ayant anticipé des risques nouveaux.

Elles et ils sont ces personnes qui ne font pas que partager des liens youtube ou autres médias. Elle et ils écrivent des posts des commentaires sur la période Covid avec le plus profond de leurs tripes, leurs coeurs leurs âmes. Ces personnes ne cherchent pas à être sur un pied d'estale, elles cherchent juste dans une période où la parole n'est plus respectée à comprendre et à participer activement avec leurs expériences et leurs vécus à ce que l'on vit. A ce que l'humanité vit. 

Penser, questionner chercher n'est pas du complotisme. Cela est juste perpétuer la transmission d'un équilibre d'une éducation qui aidera les générations futures à mieux faire face aux problèmes à venir. 

Les mémoires de guerres, d'épidémies, de faits marquants, font partie des bibliothèques et nous enseignent sur l'histoire de notre planète. Nous ne pouvons nous en passer. La technologie si forte soit elle ne fait pas l'histoire des personnes. Elle contribue à avancer mais en aucun cas ne remplace l'humain avec ses diverses spécificités. 

Nous sommes a un tournant majeur de l'histoire de l'humanité.  Que nous soyons d'accord ou pas avec l'avis d'autrui, n'est pas ce qui importe le plus. Ce qui importe est notre gestion de l'adversité, notre gestion personnelle de la crise selon notre profession et corps de métier. Une crise ou les militaires ne sont pas au premier plan est rare dans le déroulement de notre histoire récente. Le respect, l'écoute du vécu des uns et des autres ne peut que nous aider à aborder l'évolution de la planète et les défis prochains.  

Vouloir avancer trop vite vers ce qui brille, vers ce qui est nouveau est un leurre. Même si le chant des sirènes est attrayant, il nous faut savoir raison garder et ce n'est que la diversité de pensées qui puisse nous aider à éviter les leurres et mirages. 

Ne perdons pas le cap qui maintient la vie, ses tenants et aboutissants en équilibre. L'humain est beau et grand et son potentiel à encore beaucoup à nous apprendre. Tenons en compte pour que les pages d'histoires qui s'écriront puissent être malgré tout belles et instructives. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.