Nobel de la Paix : « L’Union Européenne et ensuite Frankenstein ? »

Le Comité Nobel aurait mieux fait de choisir « le testicule gauche de Bill Clinton » plutôt que l’UE pour le Prix de la Paix, selon Max Kaiser de RT. Le journaliste étasunien, pourfendeur de la finance internationale, s’insurge contre un prix qui récompense une technocratie qui appauvrit ses citoyens pour engraisser des banques monstrueuses.

Le Comité Nobel aurait mieux fait de choisir « le testicule gauche de Bill Clinton » plutôt que l’UE pour le Prix de la Paix, selon Max Kaiser de RT. Le journaliste étasunien, pourfendeur de la finance internationale, s’insurge contre un prix qui récompense une technocratie qui appauvrit ses citoyens pour engraisser des banques monstrueuses.

 

Trader durant 25 ans, Max Kaiser sait de quoi il parle. Étasunien, devenu journaliste et analyste financier, il produit le désormais fameux « Kaiser Report » : une revue de presse de la situation économique et financière étasunienne et internationale. Au cours de ces revues de presse, qui puisent des extraits dans diverses sources (vidéos, sources officielles, extraits de journaux, déclarations de diverses personnalités), mélangeant explications sérieuses, souvent imagées, et humour, Max Kaiser commente avec un style inimitable les faits et rumeurs économiques.

LIEN vers Keizer Report :http://rt.com/programs/keiser-report/


RT : L’UE a reçu ce prix parce qu’elle a unifié le continent - mais à une époque où les séparatismes se multiplient et où l’économie est en récession, qu’est-ce que cela veut dire ?

Max Keiser : C’est le couronnement de la machine. C’est une machine qui a choisi une machine. L’UE est une technocratie gouvernée par des machines qui se sont associées au système financier pour aspirer tout ce que les citoyens possèdent et le donner à Bruxelles et aux banquiers ainsi qu’à la Banque mondiale, à l’UE et à la troïka. Les machines sont primées. C’est grotesque. Il aurait été plus légitime de donner le prix au testicule gauche de Bill Clinton plutôt qu’à un monstre technologique.

C’est comme si on récompensait Frankenstein d’être le plus beau monstre créé au cours de l’année. Qu’est-ce qu’ils vont faire ensuite ? A qui vont-ils le donner la prochaine fois ? A des graines génétiquement modifiées en Inde où les fermiers se suicident par milliers à cause de firmes comme Monsanto. Donnez-le donc à Monsanto l’année prochaine, Comité Nobel ! Il faut admettre que le nombre de va-t-en guerres, de banksters et de fascistes entrepreneuriaux auxquels vous avez donné le prix commence à être très impressionnant !


RT : Ce prix va-t-il donner un élan économique à l’Union et l’aider à sortir de l’ornière dans laquelle elle se trouve ?

Max Keiser : Bien sûr que non. Ils veulent faire de la BCE une super-banque qui supervisera toutes les banques de la zone euro depuis Bruxelles pour garantir les avoirs toxiques et mettre toutes les dettes pourries dans une nouvelle Banque centrale européenne pour imposer plus d’austérité et soutirer plus d’argent aux citoyens. Ce qu’ils veulent faire est absolument catastrophique. Christine Lagarde, je suis sûr qu’elle aura le prix Nobel l’année prochaine pour avoir causé l’appauvrissement de 100 millions de personnes supplémentaires et le suicide de centaines d’autres. Allez, donnez-le à Christine Lagarde, c’est une folle génocidaire et assoiffée de sang, donnez-lui le Prix Nobel de la Paix !

RT : Comment expliquer qu’on donne le prix de la Paix à l’UE après les interventions en Libye, en Irak et en Afghanistan par des membres de l’UE et leur soutien à l’opposition armée en Syrie ?

Max Keiser : Il n’y a qu’une seule personne qui mérite le prix de la Paix cette année et c’est Julian Assange. Le fait qu’il ne l’ait pas reçu sera une tâche indélébile sur le Comité Nobel. Personne n’a fait davantage en faveur de la paix que Julian Assange, c’est lui qui aurait dû avoir le prix. Le fait que le Comité Nobel soit devenu un rouage de la machine et de la technocratie européenne est très embarrassant. Ils devraient se remettre à fabriquer de la dynamite comme ils le faisaient au départ (Alfred Nobel a inventé la dynamite, ndt). Retournez à votre dynamite et laissez tomber le prix de la Paix. Vous n’avez aucune légitimité, vous vous rendez ridicules, laissez tomber ! Suicidez-vous pour changer, ça vaudra mieux que de pousser les grecs au suicide !

Traduction : Dominique Muselet

Pour consulter l’original : http://rt.com/news/nobel-eu-prize-peace-273/

Source : http://www.legrandsoir.info/d-abord-l-union-europeenne-et-ensuite-frankenstein-la-decision-du-comite-du-prix-nobel-est-grotesque-rt.html

VIDÉO interview de Max Keizer, « La dette comme instrument d'asservissement » : http://www.dailymotion.com/video/xsjh73_max-keiser-la-dette-comme-instrument-d-asservissement_webcam

 

 

Acte manqué on ne peut plus symbolique de la situation qui est faite au peuple portugais par l'Union européenne, le Président Cavaco Silva a par erreur hissé à l'envers les couleurs du Portugal, le 5 octobre dernier, lors de la fête nationale qui commémore l'instauration de la république en 1910. Selon le code militaire, un drapeau hissé à l'envers signifie qu'un territoire a été envahi par l'ennemi...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.