Paradoxe involontaire ou cynisme assumé ?

Paradoxe involontaire ou cynisme assumé ?

C'est la ministre du travail, la plus riche d'entre les ministres eu égard à son patrimoine déclaré, en partie constitué grâce à la plus value retirée de la levée de ses stock-options, suite au plan social dont elle était l’organisatrice en tant que dgrh de son entreprise, qui va conduire l’extinction des régimes spéciaux de retraite au nom « des français qui souhaitent plus d’égalité et de transparence entre les français ».

Paradoxe de hasard ou cynisme des premiers de cordée ?

Je ne sais.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.