LE CHOIX.

 

Une femme arrosait son jardin :

Trois vieillards vinrent à passer ce matin,

Ployant sous l’expérience des ans.

D’un bon repas, la dame  leur fit présent ;

Arguant l’absence du mari, ils hésitaient.

Sur ce, arriva de la famille l’étai.

L’épouse itéra son invitation.

Les vieillards sans aucune concertation,

Lui demandèrent qui de Richesse, Bonheur

Ou Amour ferait de sa table honneur.

Alors se tint dans un coin un conciliabule :

Père, mère et fille, chacun récapitule ;

Richesse ! Désigna le père d’emblée.

Bonheur ! Avança la mère devant l’assemblée.

Amour ai-je choisi, dit la fille.

Tous se rangèrent sur l’avis de la pupille :

On fit donc entrer Amour. Oh surprise !

Où règne Amour, Richesse et Bonheur sont de mise.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.