Un choix pour les années qui viennent : B.O.N.H.E.U.R.S ou C.A.F.A.R.D. à l’école ?

Se préoccuper du bien-être des élèves et des personnels à l’école comme priorité pour la réussite des apprentissages, tel est l’objectif d’un laboratoire de recherche qui pourrait ouvrir d’autres perspectives que celles d’une école de la confiance dans la dictée quotidienne, l’uniforme et le redoublement.

Après un numéro 1 consacré à la question du bonheur à l’école, Le Magazine de l’éducation[1] présente dans son numéro 2[2] « une nouvelle structure de recherche pour penser le bonheur d’apprendre », « le laboratoire B.O.N.H.E.U.R.S (Bien- être, Organisations, Numérique, Habitabilité, Education, Universalité, Relation, Savoir) ... une tentative expérimentale de réponse de l’Université Paris-Seine dans le cadre du projet d’initiative d’excellence pour laquelle elle a été lauréate ». Bien loin d’être un simple acronyme-jeu de mot, le nom de ce laboratoire de l’Université de Cergy-Pontoise donne le sens même de la recherche : il s’agit bien de « tester les conditions de réalisation du bonheur » à l’école. « Cette approche met au cœur du développement du bien- être chez les élèves comme chez les professionnels de l’éducation les relations, la pédagogie et la construction de la communauté ».

Cette direction de recherche semble plutôt éloignée d’une école sous le signe du C.A.F.A.R.D. : une école ou l’on parle certes de confiance et de chorales, qui participent certainement du bien-être de tous à l’école, mais aussi d’autorité, de fondamentaux, d'autonomie, de redoublements, de dictée et de discipline. On reconnaît là quelques-uns des mots-clés du discours ministériel.

A quelques jours d’un changement d’année, peut-on formuler le vœu de voir à l’école les B.O.N.H.E.U.R.S prendre le pas sur le C.A.F.A.R.D. ?

________________________________________________________

[1] http://www.techedulab.org/index.php/le-magazine-de-l-education/

[2] http://www.techedulab.org/wp-content/uploads/2017/11/Le-Magazine-de-lEducation-N°2.pdf

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.