« Professionnels de l’éducation » : cherchez l’absent !

De continuité pédagogique, il est beaucoup question dans la communication ministérielle, la continuité éducative est, elle, réservée aux « quartiers prioritaires ». Les CPE sont singulièrement absents de cette communication. Cette méconnaissance, pour n’être pas nouvelle, serait-elle révélatrice d’une hiérarchisation héritée du passé ?

Le site du ministère de l’éducation nationale, en ces temps de fermeture des écoles et établissements scolaires, a, pour aider les professionnels de l’éducation, ouvert une rubrique de questions réponses[1], organisées par métiers. On trouve ainsi des questions réponses selon que l’on est directeur d’école, chef d’établissement, professeur des écoles, professeur de collège ou de lycée général et technologique, professeur de lycée professionnel, personnel de santé. Quand on est conseiller principal d’éducation, on cherche vainement mention de son métier dans ces questions-réponses. Il est impossible d’en déduire que les conseillers principaux et conseillères principales d ‘éducation ne seraient pas des professionnels de l’éducation ! Il faut donc chercher une autre raison… pour y voir plus clair on recherche sur le site « conseiller principal d’éducation » : le moteur de recherche du site  propose alors quarante documents principalement relatifs au métier, aux concours de recrutement, mais sans lien avec l’actualité liée au COVID19. Cela n’est pas surprenant pour ceux qui ont déjà observé que, dans le vademecum continuité pédagogique du 20 mars[2], les CPE ne sont pas mentionnés une seule fois.

Certes, il y a bien eu un message vidéo destiné au CPE et posté le le 2 avril par le ministre, mais il faut aller le chercher sur Youtube[3]. En trois minutes 19, il dit sa reconnaissance pour le travail accompli en direction des élèves, notamment les plus fragiles, afin de conserver le lien avec eux, dans une action profondément sociale. Le ministre évoque la contribution des CPE à la continuité pédagogique et administrative, il n’évoque pas la continuité éducative, comme si celle-ci n’était prioritaire, notamment pour les CPE.

Il est bien question, à propos du COVID 19, de continuité éducative sur le site du ministère. Mais il s’agit de la continuité éducative dans les quartiers prioritaires[4], et dans cet article, il n’est pas une seule fois question des CPE.

Il ressort de cet examen une confirmation : les conseillers principaux et conseillères principales d’éducation savent certes qu’ils exercent un métier en redéfinition permanente[5], il savent aussi, d’expérience, comme l’ont observé les chercheurs du CEREQ, qu’ils peuvent être porteurs d’une « identité professionnelle par défaut ». Ce qu’ils découvrent par l’absence régulière de référence à leur travail, à leur contribution à l’action éducative, c’est qu’il semble parfois queils soient frappés par un défaut d’existence professionnelle, non auprès des élèves, des parents, de leurs collègues des établissements scolaires, de leurs directions, qui savent leur rôle essentiel, mais, étonnamment, aux yeux de leur ministère même. Ne parler que de continuité pédagogique et administrative, comme le fait le ministre,  s’adressant aux CPE, est, de ce point de vue, révélateur. Révélateur de la hiérarchisation périmée, mais vivace dans les têtes, entre ceux qui professent, les maîtres, et ceux qui furent en charge de l’ordre et de la discipline, les surveillants généraux. Cinquante ans après le décret instituant les conseillers d’éducation en 1970, le fantôme des "surgés" hante encore, semble-t-il, les couloirs de la rue de Grenelle.

_____________________________________________________________________--

[1] https://www.education.gouv.fr/sites/default/files/2020-03/coronavirus-covid-19-vademecum-continuit-p-dagogique-66201.pdf

[2] https://www.education.gouv.fr/sites/default/files/2020-03/coronavirus-covid-19-vademecum-continuit-p-dagogique-66201.pdf

[3] https://www.youtube.com/watch?v=W5nPL2BVlJg&feature=youtu.be

[4] https://www.education.gouv.fr/covid-19-renforcer-la-continuite-educative-dans-les-quartiers-prioritaires-303462

[5] https://www.cereq.fr/les-conseillers-principaux-deducation-un-metier-en-redefinition-permanente

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.