Moi Citoyen

Moi Citoyen je n’accepte pas qu’on impose au peuple une décision sans le consulter comme le fait Thierry Carcenac, président du conseil général du Tarn, pour le barrage de Sivens. L’autorité de cet élu est une violence mais on ne lui envoie pas les forces de police. Alors moi citoyen je peux devenir violent et peut-être… mourir comme Rémi Fraisse.

Moi Citoyen je peux mourir pour des idées même si T. Carcenac considère que c’est stupide et bête. Lui il peut mourir en restant au pouvoir éternellement et en cumulant les mandats et les "salaires", indemnités et autres avantages, ce qui est antidémocratique et irrespectueux du peuple. De nombreux Résistants sont morts pendant la deuxième guerre mondiale pour des idées, celles qui défendaient la Nation et les valeurs de la République.

Moi Citoyen je n’accepte plus que nombre de nos dirigeants politiques sortent de l’ENA comme le "Président" de la République, certains ministres et, entre autres, la porte-parole du P.S., Juliette Méadel qui a montré le 31 octobre 2014, à l’émission de Taddéi, combien cette secte (c’en est une !) est infecte et insultante pour les citoyens comme envers Mathieu Burnel ce militant venu de Tarnac qui a quitté l’émission dont le sujet était la contestation écologique.

Moi Citoyen je ne veux plus de cette "monarchie" constitutionnelle dans laquelle le droit républicain est bafoué comme, par exemple, par le non-respect du vote des électeurs, des citoyens qui ont dit NON au référendum de 2005 et à cette Europe qui exploite sans scrupule les populations. Le peuple est de plus en plus enchaîné et se tait par manque de moyens d’expression jusqu’à ce qu’il finisse un jour par se révolter pour supprimer ce bâillon qu’on lui impose.

Moi Citoyen j’exige que la justice soit complètement indépendante. J’exige que les procureurs et les juges ne puissent avoir aucun rapport avec les politiques au pouvoir pendant toute la durée de leur fonction. Cela évitera les interventions suspectes comme celle de Chantal Firmigier-Michel procureure de Tarbes qui renseigne la municipalité au sujet de l’enquête sur le maire Gérard Trémège (UMP) pour une affaire de marchés publics truqués.

Moi Citoyen déclare qu’il faut interdire à tout élu ou personnage impliqué dans une affaire en cours de jugement d’intervenir sur les médias, télévision, radio ou presse écrite comme le fait Bernard Tapie pour amener l’opinion publique à parler de son affaire voire à le soutenir.

Moi Citoyen  je suis pour une 6ème République dans laquelle la monarchie présidentielle sera complètement effacée en redonnant le pouvoir au peuple par le référendum pour chaque problème qui le concerne qu’il soit proposé par des élus ou le peuple lui-même à tous les échelons de la démocratie. Le droit et les codes existants doivent être rédigés à nouveau entièrement pour qu’ils soient compréhensibles par tous et que la loi soit connue de tous et non pour arranger une seule partie et notamment ceux qui dirigent.

 A suivre…

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.