ÇA SUFFIT !

 

"Rien n'empêchera un meeting d'avoir lieu, rien n'empêchera la défense des idées."

Cette affirmation colérique de Manuel Valls à Audincourt dans le Doubs lors d’un meeting du P.S. pour soutenir le candidat à l’élection législative partielle de la circonscription de Moscovici. Le ton est agressif presque dictatorial, insupportable.

Quand on n’écoute pas le peuple, quand le pouvoir d’achat n’augmente pas, quand on supprime de postes dans tous les domaines, quand le niveau du chômage devient extra-terrestre, quand tous ceux qui nous gouvernent n’ont qu’une formule dans la bouche, « moi je », le peuple se sent abandonné.

La colère monte, jusqu’où faudra-t-il aller pour que les citoyens participent vraiment à la vie de la Nation. La révolte est une solution avec les pavés à nouveau dans les rues, une grève générale et pourquoi pas… le passage en force aux gares de péages sur les autoroutes, le blocage du paiement des impôts, l’occupation des mairies, des préfectures, de l’Assemblée Nationale et du Sénat, des ministères, etc…

Une autre solution existe, voter Front de Gauche, balayer le P.S., L’UMP et le FN. Le peuple grec nous a montré la route à prendre. Alors, pourquoi pas chez nous,  en France ? Et non à cette Europe qui assassine les gens et que l’on refusa en 2005.

Oui, ça suffit !

Vive la démocratie participative, la répartition totale des richesses, la justice, la vraie justice, celle qui condamne avec la même rigueur les pauvres qui sont obligés de dériver vers la délinquance et les milliardaires qui cachent leurs biens dans des paradis fiscaux  (comme à l’Ile d’Arros, par exemple) et qui arrivent à bloquer le procès dans lequel ils sont impliqués (affaire Bettencourt !) alors que d’autres sont condamnés en comparution immédiate et envoyés dans des prisons immondes où les esprits sont contaminés.

Oui ça suffit ! Monsieur Valls, Taisez-vous ! Vous devez représenter le peuple, tout le peuple et non le parti socialiste seulement. Vous ne devez pas participer à des meetings politiques lorsque vous êtes au pouvoir. Vous oubliez que vous représentez l’ensemble de la Nation.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.