«Bonnes Pratiques» de gestion (pour exclure) des personnes avec syndrome d’Asperger

A l'occasion de la Semaine pour l'Emploi des Personnes Handicapées, un répertoire de pratiques répandues et assez "efficaces" à l'encontre des personnes autistes.

«Bonnes Pratiques» de gestion des personnes avec syndrome d’Asperger

Workshop / Atelier © Luna TMG Flickr Workshop / Atelier © Luna TMG Flickr
Voici une liste de «Bonnes Pratiques» pour exclure à tous les coups un salarié «aspie» (ayant un syndrome d’Asperger).

1. Reprochez publiquement à des employés de "faire attention à leur langage corporel" sans plus expliciter ce que vous voulez dire, et quel langage corporel pose problème.

2. En réunion, utilisez des métaphores qui nécessitent une compréhension du langage corporel pour avoir du sens, comme "nous devons tous nous pencher dessus" pour indiquer l'implication.

3. Si un collègue fait tomber un objet, assurez vous de faire une blague sur ses "problèmes de contrôle moteur".

4. Rendez l'incapacité à relever un sarcasme synonyme d'un manque d'intelligence.

5. Considérez que les employés qui ne s'expriment pas (verbalement) en réunion n'ont rien à dire.

6. Insistez pour que toutes les instructions soient fournies verbalement, et ne les explicitez jamais.Ignorez quiconque demande à prendre un papier pour prendre des notes.

7. Supposez tout de suite qu'une attitude comme ne pas regarder dans les yeux, ou l'air distant, signifie qu'un collègue se comporte intentionnellement de façon "prétentieuse", arrogante ou rugueuse. Prenez des actions hostiles à son égard basées sur cette supposition.

8. Pressez vos collègues à participer à des évènements sociaux hors de l'entreprise - de préférence dans un cadre tapageur, bruyant comme un bar ou une piste de kart. Considérez leur absence comme un manque d'implication.

9. Quand on vous demande de parler des autres employés, utilisez les mots "bizarre" et "étrange", tout particulièrement s'ils s'appliquent à leur apparence ou leur comportement. Si quelqu'un à une allure ou une démarche distinctive, assurez vous que c'est la première chose que vous mentionnerez à son sujet ...plutôt que de vous intéressez à ses compétences.

10. Envoyez un employé en voyage, ou faites-le pointer sur un autre site, sans en lui parler avant.Considérez qu'il n'y a aucun problème, et que s'il y en avait, cela reflète un manque d'engagement.

11. Condamnez les employés qui utilisent des notes ou des courriers électroniques comme principal mode de communication - insistez pour qu'ils vous parlent en personne ou au téléphone.

12. Si un collègue semble avoir des problèmes particuliers, prenez soin de le presser et de vous en irriter, ou coupez lui simplement la parole. Supposez que s'il ne peut s'exprimer verbalement, ça ne doit pas être important. Ne cherchez pas d'autre solution.

13. Punissez les salariés qui s'attachent à la vérité, et qui s'expriment quand ils pensent que quelque chose est mauvais.

14. Si un collègue essaie de soulever le problème du handicap, assurez vous de ne pas le laisser finir. Lancez quelques commentaires concernant un de vos amis qui, vous savez, est handicapé, alors vous comprenez - tous les handicaps se valent, n'est-ce pas?

15. Ne fournissez pas au salarié de façon de remonter les problèmes - supposez qu'ils "en parleront à leur responsable". Assurez vous que le responsable utilise aussi ces bonnes pratiques.

16. Si un collègue semble avoir des difficultés à comprendre ou suivre vos instructions, dites lui "tu sais, on dirait bien que tu ne veux pas vraiment de mon aide."

17. Plus généralement, en cas de doute, résolvez ses problèmes le plus efficacement en ayant recours à son sentiment de culpabilité, tout particulièrement si vous pouvez le faire avec une pincée de subtilité. Cette méthode est si fiable qu'elle devrait être votre première stratégie. N'en utilisez d'autre que si elle échoue.

18. Invitez tout le monde sauf lui aux sorties de groupe- assurez vous qu'il comprenne (suffisamment clairement pour que quelqu'un de cette sorte le puisse) qu'il est le seul non invité.

19. Souriez et agissez de façon très amicale en face, même si vous ne l'aimez pas ou lui en voulez pour quelque chose dont vous refuserez de lui parler - mais prenez soin de colporter constamment des ragots à son sujet dès qu'il a le dos tourné.

20. Comportez-vous de manière suffisamment hostile pour que même lui puisse le comprendre, mais insistez pour dire que vous ne l'êtes pas, tout en continuant à le rudoyer.

21. Entourez-vous d'un environnement musical suffisamment fort, en permanence.

22. Entourez-vous d'un éclairage fluorescent et clignotant.

23. Soyez totalement incohérent et arbitraire dans votre façon d'utiliser les règles et procédures, de choisir les moments de les mettre en œuvre ou non.

24. Dites à tout le monde sur le lieu de travail que vous êtes certain qu'il n'a pas vraiment le Syndrome d'Asperger

25. Soyez passif-agressif, malhonnête et manipulez les gens les uns contre les autres, utilisez les rumeurs comme une arme.

26. Attendez vous à ce que la personne comprenne vos signes non verbaux -même si elle vous a dit le contraire. Soyez vague, hyperbolique, métaphorique,et ne laissez pas ressortir ce qui est important, pour l'aider à "lire entre les lignes".

27. Enervez-vous si vous êtes interrompu accidentellement ou s'il vous parle fort parce que "je t'en ai déjà parlé une fois"

28. Les réunions d'équipe au bureau sont trop ennuyeuses. C'est trop calme, structuré. Préférez les faire à la cafeteria, profitez du bruit de fond, des mouvements des autres personnes, pour rendre votre collègue encore plus anxieux et stressé.

29. Évitez les employés qui ne se plient pas à votre mode d'interaction verbale. Ne leur parlez pas plus qu'absolument nécessaire, excluez-les de votre groupe, ne vous arrêtez jamais dire pour bonjour dans leur bureau. Ce n'est pas votre travail de communiquer avec vos subordonnés. Si quelqu'un s'aventure à vous chatouiller, sacquez le. Certains idiots essaient d'être gentils même avec les gens qu'ils n'aiment pas. Vous n'avez pas besoin de le faire pour être un bon manager.

30. Si vous dirigez un service, comportez vous comme la Reine du Cercle: "On dessine un cercle. On décide que tous ceux qui sont dedans sont normaux. Tous ceux qui dépassent doivent être pliés, cassés, brisés pour les faire rentrer dans le cercle. Si ça ne marche pas, il faut les mettre en institution ou pire, les plaindre." [Dr House]

Certains de ces conseils vous permettront aussi de vous charger d'employés neurotypiques (à développement neurologique normal - sans troubles du spectre autistique) , que vous ayez un rôle technique, d'encadrement ou de ressources humaines.

Ce texte est issu d’un article de Lynne Soraya, «aspie», complété par les commentaires des internautes. 

https://www.pinterest.ch/pin/278238083199911380/

15 Ways To Exclude Associates with Asperger's - How to ensure a hostile environment for those with Asperger's.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.