Jean Vinçot
Association Asperansa
Abonné·e de Mediapart

1554 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 juil. 2020

Jean Vinçot
Association Asperansa
Abonné·e de Mediapart

Evann et Noham, autistes : scolarité, rêves brisés

Evann et Noham expriment leur volonté de passer en seconde ! Que d'obstacles à vaincre.

Jean Vinçot
Association Asperansa
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je vous avais parlé d'Evann, déscolarisé depuis le 15 novembre 2019.

Aujourd'hui, la direction académique maintient sa position, compromettant la réorientation d'Evann vers une seconde générale, l'orientation souhaitée vers une seconde professionnelle s'étant révélée être une impasse.
Evann a refait une vidéo, avec Noham, à qui on refusait le passage en seconde.

Evann et Noham: rêves brisés © Sur le chemin de l'école

Normal bien sûr d'utiliser ce moyen, car l'intérêt spécifique d'Evann est le son !

Evann et Noham sont très différents. Evann est "Asperger", tandis que Noham est "autiste typique", diagnostiqué à 2 ans et demi. Chacun est accompagné par un AVS (auxiliaire de vie scolaire, AESH - accompagnant d'élève en situation de handicap).

Noham a été très souvent la cible de harcèlement scolaire (j'ai trop honte de raconter), alors qu'Evann arrive en général à nouer des liens et à se faire accepter. S'il n'a pas pu continuer dans le lycée professionnel, c'est bien parce que le climat n'était pas satisfaisant pour lui.

Mais ... Noham a fait un recours contre le refus de passage en seconde. La commission départementale lui a, en fin de compte, donné raison.

Mais ... la directrice académique a renouvelé le 16 juin son refus de réorientation d'Evann vers une seconde générale. Sans proposer une autre solution réaliste.

Il y a certes une différence : Noham s'est retrouvé, en désespoir de cause (harcèlement)*, dans l'enseignement privé l'année dernière, alors qu'Evann est dans le public.

La commission du privé a été accessible aux arguments de Noham et de ses parents. Il ne reste plus à Noham qu'à trouver un établissement qui veuille bien l'accueillir. Hum ... C'est pas gagné d'avance.
Mais du côté du public, il n'y a que la voie du tribunal administratif. Vachement rapide, la moustache d'Evann a le temps de s'étoffer. Et Evann de désespérer.
Je ne veux pas jouer le match catho contre laïc. Les familles d'élèves autistes sont contraintes au nomadisme scolaire, et elles savent bien que ce n'est pas le statut d'école de la République - ou d'établissement sous contrat d'association - qui est la garantie de l'inclusion scolaire. En Bretagne, compte tenu de la structuration du champ scolaire, cela se traduit par un passage du public au privé, ou vice-versa.
J'espère fermement que Noham et Evann commenceront septembre dans leur lycée.

"Mais pourquoi l'école ne veut pas de moi ?

La différence fait-elle si peur ?"


* Bien entendu, alors que Noham était harcelé dans son collège, il a fait l'objet d'une IP (information préoccupante) envoyée notamment par ce collège, ce qui a conduit, pour la deuxième fois, à une enquête des services sociaux du département pendant de nombreux mois. Lui et ses trois frères et sœurs ont été inspectés sous toutes les coutures, l'accompagnement mis en œuvre par les parents analysé sur tous les plans par des travailleurs sociaux peu connaisseurs de l'autisme et des troubles neurodéveloppementaux. Le verdict a certes été "non coupable". Vous avez cependant du mal à imaginer le stress pendant toute l'année de Noham, lié à cette enquête. Parce qu'il comprend bien les enjeux, d'autant plus que les problèmes politiques font partie de ses intérêts spécifiques.

PS : par décision du 27 juillet 2020, le juge des référés du tribunal administratif de Rennes a suspendu les décisions de la DASEN et a enjoint au recteur de procéder à un nouvel examen de la demande d'inscription en seconde générale dans le lycée de secteur dans les 10 jours.
PS 2 : par décision du 31 juillet, la DASEN 29 a accepté la réorientation en seconde générale et technologique d'Evann, et a décidé son affectation au lycée de secteur, pour éviter le maintien de sa déscolarisation compte tenu de l'absence d’autre solution, du fait des propositions refusées .

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
La campagne pour la présidence de LR achève la radicalisation de la droite
Les 90 000 adhérents revendiqués du parti Les Républicains (LR) doivent désigner, à partir du 3 décembre, leur nouveau président. Les semaines de campagne interne ont montré le rétrécissement idéologique d’un mouvement en lutte pour sa survie.
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
Journal
Affaire Perdriau : les coulisses d’une censure
Nous revenons ce soir sur les coulisses de la censure préalable d’une enquête de Mediapart : après douze jours, la justice a finalement mis fin à cette mesure inédite, mais le mal est fait.
par À l’air libre
Journal
Punir les petits délits par des amendes : l’extension du domaine de la prune
Avec la Lopmi, adoptée par le Parlement en commission mixte paritaire jeudi 1er décembre, une vingtaine de délits supplémentaires pourront faire l’objet d’une « amende forfaitaire délictuelle » infligée par les policiers et les gendarmes. Cette « condamnation express » pose de sérieux problèmes. 
par Jérôme Hourdeaux et Camille Polloni
Journal — France
Corse : l’arrestation de nationalistes complique le dialogue avec Darmanin
Un leader du mouvement indépendantiste Corsica Libera et deux autres hommes ont été arrêtés jeudi dans le cadre d’une enquête du Parquet national antiterroriste. À quelques jours d’une visite du ministre de l’intérieur, plusieurs élus insulaires évoquent un « très mauvais signe ».
par Ellen Salvi et Matthieu Suc

La sélection du Club

Billet de blog
Le socle commun au collège... Où en est-on ?
A-t-on réussi à créer ce « commun » dans les collèges ? Comment ce socle pourrait-il évoluer ? Pourrait-il être étendu ?
par Guillaume Co
Billet de blog
« Crise de l’École », crise climatique : et si on les mettait en parallèle ?
En scolarisant les enfants de tous les milieux sociaux, l’École s’est « démocratisée ». Mais elle n’a pas changé sa logique élitaire. Dans une large proportion, les enfants d’origine populaire y sont mis « en échec ». En imposant aux pays dominants un standard de vie prédateur et mortifère, le capitalisme a engendré la crise climatique. Quels parallèles entre ces deux crises de la domination ?
par Philippe Champy
Billet de blog
Expérimenter, oui mais pour quoi faire et pour qui ?
A partir d’un cadre national qui garantit l’unité du système éducatif, il est toujours utile de libérer et d’encourager les initiatives locales si cela favorise la réussite de tous les élèves.
par Delahaye JP
Billet d’édition
L’indice de position sociale, révélateur de la ségrégation scolaire
À la suite d'une décision de justice, le ministère de l’Éducation nationale a publié les indices de position sociale de chaque école et collège (public + privé sous contrat). Le Comité National d’Action Laïque analyse la situation dans une note en ligne.
par Charles Conte