Les outils en ligne peuvent offrir un diagnostic de l'autisme plus rapide et précis

Deux approches en télésanté pour accélérer le diagnostic de l'autisme

 ibtimes.com Traduction de : "Autism Diagnosis: Online Tools Can Offer Faster, More Accurate Assessment" - International Business Times

Diagnostic de l'autisme : Les outils en ligne peuvent offrir une évaluation plus rapide et plus précise
Par Divya Ramaswamy le 24/07/20 à 6:36

POINTS CLÉS

  • Selon les CDC, un enfant sur 54 aux États-Unis est autiste.
  • La recherche d'une aide et la confirmation du diagnostic d'autisme peuvent prendre de 1,8 à 5 ans
  • Un diagnostic tardif pourrait entraîner de mauvais pronostics.
  • La nouvelle recherche montre que la télésanté pourrait accélérer le diagnostic des TSA

Robot créé pour aider les enfants autistes © Capture d'écran Robot créé pour aider les enfants autistes © Capture d'écran
Il y a un retard important dans l'évaluation des troubles neurologiques du développement comme l'autisme. Mais une nouvelle enquête montre que les outils et les évaluations en ligne peuvent accélérer le diagnostic des troubles du spectre autistique (TSA).

Des chercheurs de la faculté de médecine de l'université de Swansea, au Royaume-Uni, ont découvert que la télésanté - un domaine de la santé qui fait appel à des outils basés sur Internet - peut améliorer les services de soins aux autistes. Les résultats de l'enquête arrivent à point nommé, car la situation actuelle de pandémie suscite des idées sur les services en ligne.

Si la télésanté est déjà utilisée avec succès dans plusieurs spécialités, notamment la cardiologie, la radiologie, la santé mentale et pour la surveillance des personnes souffrant de diabète et d'hypertension, il s'agit de la première étude portant sur l'utilisation de la télésanté pour faciliter l'évaluation diagnostique de l'autisme.

Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) estiment qu'un enfant sur 54 aux États-Unis est autiste. Par le passé, plusieurs années pouvaient s'écouler entre le moment où une personne demandait de l'aide et celui où elle confirmait son diagnostic d'autisme. En raison d'un manque d'expertise, plusieurs rendez-vous peuvent être nécessaires et le processus peut être très stressant pour les personnes qui pourraient être diagnostiquées plus tard. En outre, ces services spécialisés pourraient nécessiter de nombreux déplacements pour les familles d'enfants autistes.

Les retards dans le diagnostic de l'autisme pourraient également entraîner de mauvais pronostics, tant pour l'enfant que pour la famille.

L'étude a identifié deux approches principales pour l'utilisation de la télésanté dans le diagnostic de l'autisme :

  • Les méthodes en temps réel, comme la vidéoconférence, qui permettent à plusieurs professionnels de la santé de différentes spécialités de rencontrer en temps réel la famille de l'enfant pour une évaluation. Cela pourrait réduire le besoin de rendez-vous multiples ainsi que les déplacements.
  • La méthode du "store and forward"[stocker et transmettre] permet aux parents de télécharger des vidéos du comportement de leur enfant sur des portails web que les cliniciens peuvent utiliser pour évaluer. Cette méthode pourrait permettre une meilleure évaluation puisqu'elle permet aux spécialistes de voir un enfant dans son environnement quotidien.

Les chercheurs ont déclaré que ces approches pourraient être favorables tant aux familles qu'aux cliniciens. En même temps, elles pourraient avoir une bonne précision de diagnostic à un coût réduit et cela permet d'avoir accès à un large éventail de professionnels. Ces options peuvent également être favorables aux parents divorcés qui peuvent prendre part au processus de diagnostic à distance.

"Les méthodes de télésanté permettent la collaboration et le partage d'expériences entre la famille, l'éducation et les experts en TSA. Elles peuvent être aussi bonnes que les méthodes en face à face en termes de satisfaction pour le patient, la famille et le clinicien", a déclaré Sinead Brophy, co-auteur de l'étude.


La recherche a été publiée dans PLOS ONE : Use of telehealth for facilitating the diagnostic assessment of Autism Spectrum Disorder (ASD): A scoping review

L'équipe de recherche est : Manahil Alfuraydan 1,2*, Jodie Croxall 1, Lisa Hurt 3, Mike Kerr 4, Sinead Brophy 5

1 École de médecine, Université de Swansea, Swansea, Royaume-Uni
2 Collège des sciences médicales appliquées, Université du Roi Fayçal, Arabie Saoudite
3 Division de la médecine de la population, École de médecine, Université de Cardiff, Cardiff, Royaume-Uni
4 Division de médecine psychologique et de neurosciences cliniques, Université de Cardiff, Cardiff, Royaume-Uni
5 Centre national pour la santé et le bien-être de la population, École de médecine, Université de Swansea, Royaume-Uni

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.