jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

519 Billets

1 Éditions

Billet de blog 4 janv. 2015

jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

JEAN-EUDES : nouveau témoignage de Pierre B de la B

jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Pierre est le camarade Toulonnais dont j'ai parlé sur l'autre billet (son nom set à rallonge :  Bondet de la Ber...).

Voilà nos échanges 15 jours après la mort de JE.

__________

Pierre Delabernardie

À

moi

13 oct. 2008

Bonjour,


Désolé de ne pas vous avoir repondu plus tot au sujet de la deposition, je tente de me souvenir de ma declaration.


Pour repondre a vos dernieres questions:
 
-Il me semble bien (ma memoire n'est pas exceptionnelle) que Jean-Eudes portait un tee-shirt le journée de Jeudi.


-Il ne m'avait pas parlé de sortir le soir meme. Il ne m'a parlé que de randos qu'il avait fait avec des amis mais pas d'excursions seul (cependant c'etait son genre a toulon de gravir le Coudon en solo avec son sac et un casse croute sur le dos)


-Je ne sais s'il avait sa polaire au bureau ou dans sa voiture, il ne la portait pas la journée. Je ne sais non plus s'il est venu en velo ou en voiture, il m'a dit venir souvent en velo, la journée de jeudi etait une chaude journée, mais fraiche le matin.


-Oui il m'a parlé de France, ils avaient fait une rando ensembles je crois. Je me souviens aussi de photos prises sur la place du capitole (mais etait-ce avec elle?), notament une bataille geante de polochons. Je n'ai pas souvenir qu'il m'aie parlé d'une Isabelle et d'une soirée Brésilienne.


Demain je demanderai chez MERCATOR s'ils connaissent l'adresse de son ami Maé, s'ils se souviennent aussi du moyen de transport de Jean-Eudes le jeudi.
 


Mercredi soir je tacherai d'aller à St Rustice retrouver le parcours que vous m'avez decrit et sonder le garde barriere. Si vous avez des idées a verifier sur place, faites m'en part.


 
Demain, je vous envoie un mail pour vous decrire ma deposition a la gendarmerie et les qques idées qui me viennent apres coup, car le gardien de CLS ne va pas tarder a passer et me deloger de mon bureau.


 
Je m'excuse pour les imprecisions de mes reponses, les qques elements vous seront peut etre utiles.
Je pense bien a vous
 


Pierre



Date: Mon, 13 Oct 2008 15:18:13 +0000
From: jean......@yahoo.fr
Subject: Jean-Eudes
To: pete_31@....com

Bonjour,

J'ai 2 petites questions à te poser :

1 - Te souviens-tu quel tee-shirt portait J-Eudes le Jeudi avant sa disparition ? était-ce un polo manches courtes blanc avec des rayures vertes et l'inscription "North Race" sur le torse ?

C'est la photo qui figure dans les scellés à la gendarmerie de Fronton et que m'a montré l'adjudant Cardona mardi dernier.

S'il ne le portait pas dans la journée c'est qu'il était passé à son studio pour se changer.

T'avait-il parlé d'une ballade prévue le soir ? avait-il sa polaire verte au bureau ou dans la voiture ? était-il venu travailler en voiture ?

2 - T'avais-il parlé de France avec qui il allait faire des randos dans les Pyrénées ? et d'une certaine Isabelle qu'il avait renconré avec France au printemps je crois dans une soirée "danse Brésilienne" ?

Si tu peux retrouver l'adresse e-mail de son copain Maé avec qui il travaillait à Mecator jusqu'en Juin, ça m'intéresse. Je voudrais lui poser quelques questions sur leurs sorties du début de l'année 2008. On ne sait jamais, ça peut aider à résoudre l'énigme.

Pour moi elle clairement résolue : il a rencontré une brute sur le chemin du retour le long du canal....un mauvais coup asséné derrière la tête et on jette le corps sur la voie en prenant soin de faire disparaitre la blessure infligée par le coup, par les roues du train en plaçant le corps au bon endroit : voilà ce qui est arrivé à Jean-eudes et en plus, je sais à qui je pense car je suis allé sur le site 4 jours de suite de jour et de nuit pour bien voir et  entendre ce qui se passe. J'ai compris beaucoup de choses, et aussi comment les gendarmes protègent tout spécialement le retraité NCF qui habite entre le canal et la voie, là où JE a perdu la vie à jamais.

La colère monte en moi donc j'arrête là.

JL

_________________________________

Je cherche le mail de Pierre ou JE dit du bien de ses soeurs et de ses parents .. en sept 2008 juste avant le 26 sept 2008 et pas 2 ans avant.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Un hommage à la société civile de Russie, Bélarus et Ukraine
En pleine guerre en Europe, le prix Nobel de la paix a été décerné vendredi au défenseur des droits humains Ales Bialiatski, du Belarus, à l’organisation russe Memorial et à l’organisme ukrainien Center for Civil Liberties. Une façon de dénoncer les politiques dictatoriales de Vladimir Poutine et de son allié bélarusse Alexandre Loukachenko.
par La rédaction de Mediapart
Journal — Cinéma
Les Français désertent le grand écran, le septième art broie du noir
Affecté par la baisse plus forte que prévu des fréquentations en salles et par l’arrivée des plateformes américaines, le cinéma français voit son modèle économique chamboulé.  
par Mathias Thépot
Journal
Le cinéma, emblème d’une politique culturelle fantoche
Alors que des professionnels lancent une journée d’appel à des états généraux du cinéma, jeudi 6 octobre, la politique culturelle sur le sujet demeure aussi introuvable que problématique.
par Joseph Confavreux
Journal
Annie Ernaux, Nobel de littérature, une œuvre intime et percutante
Annie Ernaux vient de se voir décerner le prix Nobel de littérature, et il y a de quoi se réjouir. Mais que vient dire cette récompense d’une écrivaine qui déclare : « Ce que je veux détruire, c’est aussi la littérature » ?
par Lise Wajeman

La sélection du Club

Billet de blog
Quand les riches se mettent à partager
Quand Christophe Galtier et Kylian Mbappé ont osé faire leur sortie médiatique sur les jets privés et les chars à voile, un torrent de réactions outragées s'est abattu sur eux. Si les deux sportifs clament l'erreur communicationnelle, il se pourrait en fait que cette polémique cache en elle la volonté des dominants de partager des dettes qu'ils ont eux-mêmes contractées.
par massimo del potro
Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac
Billet de blog
Doudoune, col roulé et sèche-linge : la sobriété pour les Nuls
Quand les leaders de Macronie expliquent aux Français comment ils s'appliquent à eux-mêmes les injonctions de sobriété énergétique, on se prend à hésiter entre rire et saine colère.
par ugictcgt
Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart