jean@olmini.fr
Retraité de la presse écrite PQR
Abonné·e de Mediapart

140 Billets

0 Édition

Billet de blog 9 sept. 2018

Je te fiche mon billet de ma mauvaise humeur !Dorénavant l’écologie va Rugir !

Hulot France inter: Mais je me pose la question : suis-je à la hauteur ? Qui serait à la hauteur tout seul ? Où sont mes troupes ? François de Rugy, Ministre d'État, Ministre de la Transition écologique et solidaire, va-t-il laisser son empreinte écologiste?

jean@olmini.fr
Retraité de la presse écrite PQR
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je te fiche mon billet de ma mauvaise humeur !

Dorénavant l’écologie va Rugir !

Nicolas Hulot l'a annoncé mardi 28 août au micro de France Inter.

 « C'est une décision entre moi et moi. Et je ne veux pas me mentir. Je ne veux pas encore donner ce sentiment que si je repars, c'est parce que j'y crois. Mais je me pose la question : suis-je à la hauteur ? Qui serait à la hauteur tout seul ? Où sont mes troupes ? ».

Le ministre a les larmes aux yeux. …/…

 Je ne sais pas si c’est du courage mais il l’a fait avec détermination. Nicolas est parti ! 

Il y a bien eu une grosse engueulade avec le Premier ministre. Hulot avait appris que son budget 2 019 était amputé de 200 millions. Il l’a pris comme une gifle, le fait que cet argent, destiné normalement aux travaux publics et au béton. Il y a eu aussi le lobby des chasseurs. Il n’a pas caché « Sa colère » contre le lobbyiste Thierry Coste. Coste copain de Macron depuis des années ! Il était même conseiller pendant la campagne présidentielle.

 Nous voilà avec François de Rugy, Ministre d'État, Ministre de la Transition écologique et solidaire, va-t-il laisser son empreinte écologiste au gouvernement !

L’écologie est-elle libérale ? Je ne pense pas, elle est même incompatible.

 Mais quelle empreinte va-t-il laisser, son influence ? Sa patte ? Son charisme ? Je ne veux en aucun cas lui ôter ses qualités ; mais il va être confronté comme Hulot aux ordres du Président.

 De Rugy est un magicien, « l’écologie est le fondement de mon éducation » dit-il !

Voilà une personne, qui fait voter les amendements sur le glyphosate à 2 h 00 du matin pour être certain que l'opposition soit défaillante ou totalement absente.

 Il commence sa phrase toujours par « Il faut être clair ». Quand une personne lui pose la question sur sa trahison avec Hamon, il esquive la question !

 Rappel de l’histoire. Février 2017, François de Rugy, ex-candidat écologiste à la primaire PS, rejoint Emmanuel Macron. En participant à la primaire PS, l'écologiste s'était pourtant engagé à en soutenir le vainqueur. Comme tous les candidats à la primaire s'était engagé à soutenir le vainqueur du scrutin, en l'occurrence Benoît Hamon.

Dans un tweet, Jean-Christophe Cambadélis a rappelé que le candidat écolo "a signé un engagement sur l'honneur de soutenir le vainqueur de la primaire.

 Il est incontestable qu’il sera plus confortable à Emmanuel Macron d’avoir De Rugy que Hulot.

Nous pouvons qu’être sceptique sur les changements que va prendre De Rugy, sur le nucléaire, l’enfouissement des déchets, le réchauffement climatique et combien autre sur le sujet ; mais surtout sur sa capacité à changer la trajectoire du gouvernement.

 Quand François de Rugy critiquait Emmanuel Macron !

http://www.lepoint.fr/video/quand-francois-de-rugy-critiquait-emmanuel-macron-04-09-2018-2248302_738.php

 Bon dimanche à vous tous

Jean Olmini

Le 9 septembre 2018

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Afrique
La crise climatique attise les tensions au Kenya
Les questions d’écologie sont absentes des discours des candidats aux élections générales du mardi 9 août. Pourtant, avec un régime de pluies devenu « imprévisible », le pays subit fortement les conséquences du dérèglement climatique, qui aggrave des tensions existantes.
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Afrique
Le pays suspendu à un scrutin à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Écologie
Petits canaux contre « idéologie du tuyau », une guerre de l’irrigation
Très ancrés dans les territoires montagneux du sud de la France, prisés par les habitants, les béals sont encore vitaux pour de nombreux agriculteurs. Mais cette gestion collective et traditionnelle de l’eau se heurte à la logique de rationalisation de la ressource des services de l’État.
par Mathieu Périsse (We Report)
Journal
Climat : un été aux airs d’apocalypse
Record de sécheresse sur toute la France, feux gigantesques en Gironde, dans le sud de l’Europe et en Californie, mercure dépassant la normale partout sur le globe… Mediapart raconte en images le désastre climatique qui frappe le monde de plein fouet. Ce portfolio sera mis à jour tout au long de l’été.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Pour la rentrée, préparons la riposte !
Bientôt, les vacances seront terminées. Et beaucoup se demandent maintenant de quoi sera fait leur avenir avec un gouvernement qui n’a concédé presque rien aux salariés, aux retraités et aux chômeurs en termes de pouvoir d’achat.
par Philippe Soulié
Billet de blog
Le pouvoir d'achat des fonctionnaires vampirisé par quarante ans de néolibéralisme
Lorsque la spoliation du pouvoir d'achat des fonctionnaires devient une institution sous la Cinquième République...
par Yves Besançon
Billet de blog
La grosse entourloupe de l'AAH
Alors qu'on parle de la victoire de la déconjugalisation de l'AAH, alors qu'on cite les augmentations de ce minima social comme une exception du macronisme, personne ne parle d'une des plus grandes entourloupes des dernières années : la suppression du complément de ressources de 180 euros pour les nouveaux admis dans le système.
par Béatrice Turpin
Billet de blog
Loi pouvoir d'achat : Macron & Borne veulent prolonger notre ébriété énergétique
[REDIFFUSION] 42°C en Gironde. 40°C en Bretagne. 20 000 hectares partis en fumée. Lacs, rivières et sols s'assèchent. Les glaciers fondent. Que fait-on à l'Elysée ? On reçoit le président des Emirats Arabes Unis pour importer plus de gazole. A Matignon ? On défend un projet de loi « Pouvoir d'achat » qui vise à importer plus de gaz du Qatar et des Etats-Unis. Où est la sobriété ?
par Maxime Combes