jean@olmini.fr
Retraité de la presse écrite PQR
Abonné·e de Mediapart

140 Billets

0 Édition

Billet de blog 14 oct. 2018

Je te fiche mon billet de ma mauvaise humeur !La gauche est tombée à l’eau !

C’était quoi la gauche dans l’ancien monde ? Le parti socialiste disloqué, désarticulé, brisé ; aujourd’hui Marie Noëlle Lienemann, Emmanuel Maurel quittent le PS et combien d’autre. Les opportunismes politique qui ont peur, au point de leur perturber le confort d’un esprit exalter et exacerbés

jean@olmini.fr
Retraité de la presse écrite PQR
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La sinistra o sei tu? La izquierda o eres ?

C’était quoi la gauche dans l’ancien monde ?
Elle conçoit et rassemble la social-démocratie, le radicalisme, le socialisme, le communisme et certains courants de l'anarchisme progressiste.

Elle est ou la gauche ? Le parti socialiste disloqué, désarticulé, brisé ; aujourd’hui Marie Noëlle Lienemann, Emmanuel Maurel quittent le PS et combien d’autre.
Je trouve ces personnes sont d’un opportunisme politique qui fait peur, au point de leur perturber le confort d’un esprit exalter et exacerbés.
Ils ont foutu le « bordel » sous Hollande, ils quittent actuellement le navire comme des rats. Comment reconstruire sur des ruines.

Les communistes eux aussi sont dans la tourmente depuis longtemps, mais aujourd’hui désavouée, Pierre Laurent fait de la résistance, mis en minorité lors du congrès la semaine dernière. Ils ne savent plus s’ils doivent suivent Hamon ou Mélenchon !!

Le Parti radical de gauche est un parti de centre gauche, social libéral, républicain et laïc. En décembre 2017, avec la présidente Sylvia Pinel (RDG) et Laurent Hénart (MR) ont créé la fusion du Parti radical et du Parti radical de gauche.
Les voilà contraints de suivre une idée, mais laquelle ? Partagé par le PS et les valeurs de gauche, RDG se retrouve seul et acquiesce par moments à des réflexions de Macronien.

Chez les insoumis, je le dis sincèrement, s’il n’y avait pas Mélenchon, le parti s’en porterait que mieux. Des leaders comme François Ruffin, ou Alexis Corbière apporteraient autre chose !

Les écologistes je me suis toujours demandé s’ils étaient de gauche ou centriste. Il est sur toute fois qu’ils se matent pour sauver la planète. Chez eux aussi que des discordances, jamais d’accord sur le fond. Des personnalités ambitieuses ont préféré un choix personnel que politique.

Le président Macron n’a été élu que par défaut face à Marie Pen. Il va de soi que ce sont les divisions qui ont contribué à ce fiasco. La faute à cette gauche exécrable, au parti de gauche toujours en démolition, en division.

Bientôt les élections Européennes, tous les partis cherchent un chef, un vrai responsable ; même à droite tous ne sont pas d’accord avec Laurent Wauquiez, loin s’en faut, qui commet des fautes, des énormes erreurs.
La dernière : « Laurent Wauquiez s'est trompé de destinataire et a envoyé ses éléments de langage à celui qu'il ciblait (Frédéric Péchenard), selon une information de L'Express confirmée par Le Figaro ».
Profundis abyssi (*), que recherche Wauquiez, être au plus près du Rassemblement National.

Simplement je souhaite que toute la gauche puisse retrouver un sens à une recomposition des forces sociales et démocratiques. Autrement nous la verrons que dans trente ans.

https://francais.rt.com/france/54578-senatrice-marie-noelle-lienemann-veut-nouveau-front-populaire-gauche-melenchon-maurel

• Les profondeurs de l'abîme !

Bon dimanche à vous
Jean Olmini
Le 14 octobre 2018

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Des femmes et des enfants survivent dans la rue à Bagnolet
Une vingtaine de femmes exilées, et autant d’enfants, dont des nourrissons, occupent un coin de rue à Bagnolet depuis le 4 août pour revendiquer leur droit à un hébergement. Une pétition vient d’être lancée par différentes associations pour soutenir leur action et interpeller les autorités sur leur cas.
par Nejma Brahim
Journal — Logement
Face au risque d’expulsion à Montreuil : « Je veux juste un coin pour vivre »
Ce mardi, une audience avait lieu au tribunal de proximité de Montreuil pour décider du délai laissé aux cent vingt personnes exilées – femmes, dont certaines enceintes, hommes et enfants – ayant trouvé refuge dans des bureaux vides depuis juin. La juge rendra sa décision vendredi 12 août. Une expulsion sans délai pourrait être décidée.
par Sophie Boutboul
Journal — Énergies
La sécheresse aggrave la crise énergétique en Europe
Déjà fortement ébranlé par les menaces de pénurie de gaz, le système électrique européen voit les productions s’effondrer, en raison de la sécheresse installée depuis le début de l’année. Jamais les prix de l’électricité n’ont été aussi élevés sur le continent.
par Martine Orange
Journal — France
Inflation : le gouvernement se félicite, les Français trinquent
L’OCDE a confirmé la baisse des revenus réels en France au premier trimestre 2022 de 1,9 %, une baisse plus forte qu’en Allemagne, en Italie ou aux États-Unis. Et les choix politiques ne sont pas pour rien dans ce désastre.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Variole du singe : chronique d'une (nouvelle) gestion calamiteuse de la vaccination
[REDIFFUSION] Créneaux de vaccination saturés, communication inexistante sur l'épidémie et sur la vaccination, aucune transparence sur le nombre de doses disponible : la gestion actuelle de la variole du singe est catastrophique et dangereuse.
par Jean-Baptiste Lachenal
Billet de blog
Faire face à l’effondrement du service public de santé
Après avoir montré l’étendue et les causes des dégâts du service public de santé français, ce deuxième volet traite des solutions en trompe-l’œil prises jusque-là. Et avance des propositions inédites, articulées autour de la création d’un service public de santé territorial, pour tenter d’y remédier.
par Julien Vernaudon
Billet de blog
Variole du singe : ce que coûte l'inaction des pouvoirs publics
« L'objectif, c'est de vacciner toutes les personnes qui souhaitent l'être, mais n'oublions pas que nous ne sommes pas dans l'urgence pour la vaccination ». Voilà ce qu'a déclaré la ministre déléguée en charge des professions de santé, au sujet de l'épidémie de la variole du singe. Pourtant pour les gays/bis et les TDS il y a urgence ! Quel est donc ce « nous » qui n'est pas dans l'urgence ?
par Miguel Shema
Billet de blog
Ce que nous rappelle la variole du singe
[REDIFFUSION] A peine la covid maitrisée que surgit une nouvelle alerte sanitaire, qui semble cette fois plus particulièrement concerner les gays. Qu’en penser ? Comment nous, homos, devons-nous réagir ? Qu’est-ce que ce énième avertissement peut-il apporter à la prévention en santé sexuelle ?
par Hervé Latapie