jean_paul_yves_le_goff
philosophe (maîtrise), historien (doctorat)
Abonné·e de Mediapart

3550 Billets

5 Éditions

Billet de blog 4 oct. 2022

jean_paul_yves_le_goff
philosophe (maîtrise), historien (doctorat)
Abonné·e de Mediapart

Ma lettre ouverte à Paul Veyne en 2008 (3)

jean_paul_yves_le_goff
philosophe (maîtrise), historien (doctorat)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

troisième extrait :

Le choix qui vous les a dictées relève, naturellement, de votre liberté. Je ne vais pas venir dire qu’il y aurait un mot d’inexact dans toutes les pages où ces deux dates sont expliquées ( c’est-à-dire, tout le livre) : 312, la bataille du Pont Milvius que gagne Constantin contre son rival Maxence, ce qui, selon vous, déclenche le processus d’accession du christianisme au statut de religion d’Etat, processus qui sera achevé, toujours selon vous, lorsque surviendra, en 394,la bataille de la Rivière Froide, par laquelle Théodose triomphera d’Arbogast. Qui oserait dire que cela n’est pas vrai ? Mais lequel de vos lecteurs saura, à moins d’être déjà bien au courant, par d’autres lectures de l’histoire du IVème siècle, que vous auriez pu tout aussi bien, et peut-être dû plutôt, choisir d’autres dates et d’autres événements, ce qui n’aurait pas manqué de déboucher sur d’autres conclusions et de donner, plus généralement, une toute autre tonalité à votre livre. Par exemple, plutôt que 312, vous auriez pu choisir 325 et la convocation par Constantin du Concile de Nicée, parler du rôle qu’il y joue, des conclusions qu’il en tire qui contribueront à former le Credo des chrétiens. Vous auriez pu, pour clore le livre, choisir le 28 février 380 et l’Edit de Thessalonique qui est l’Acte de naissance des « Catholiques Chrétiens », ou quelque semaines plus tôt la formation chrétienne accélérée de Théodose (décembre 379-janvier 380), et finalement son baptême par l’évêque nicéen Acholius qui valut sans doute au christianisme que nous connaissons d’être nicéen plutôt qu’arien. Souvent, l’histoire tient à peu de choses. Ce qui était, d’ailleurs, votre conclusion, mais présentée très différemment . A tel point, qu’en refermant votre livre, je m’étais dit : on aurait pu le sous-titrer : « Comment Paul Veyne écrit l’histoire ».

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Soupçons d’emploi fictif : une vice-présidente du RN visée par une enquête du Parquet européen
Selon nos informations, une série de perquisitions est en cours lundi 5 décembre, visant deux élus RN, dont Edwige Diaz, vice-présidente du parti, dans le cadre d’une enquête du Parquet européen. La justice se penche sur des soupçons d’emploi fictif, lorsque la députée était assistante parlementaire européenne en 2018-2019. L’élue dénonce un  « règlement de comptes » d’anciens du RN.
par Marine Turchi
Journal
L’animateur de CNews Jean-Marc Morandini condamné à un an de prison avec sursis pour corruption de mineurs
Jugé pour corruption de mineurs sur deux jeunes de 15 ans et un autre de 16 ans, l’animateur de CNews a été condamné lundi à un an de prison avec sursis.  
par David Perrotin
Journal — France
L’indécente rémunération versée à la ministre des sports par la Fédération française de tennis
Dans sa déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, Amélie Oudéa-Castéra révèle qu’elle percevait plus de 35 000 euros nets par mois du temps où elle était directrice générale de la FFT. Un salaire digne du CAC 40 qui est révélateur du basculement de cette fédération dans le tennis business.
par Laurent Mauduit
Journal — Justice
Barbouzes du PSG : la police sur la piste d’une tentative de chantage à 100 millions d’euros
Le lobbyiste Tayeb Benabderrahmane, détenu à Doha en 2020 après avoir obtenu des documents confidentiels appartenant au patron du Paris Saint-Germain, aurait souhaité par la suite réclamer 100 millions d’euros à l’émirat du Qatar, propriétaire du club, selon un document confidentiel. Il dément formellement.
par Yann Philippin

La sélection du Club

Billet de blog
L’électricité, un bien commun dans les mains du marché
Le 29 août dernier, le sénateur communiste Fabien Gay laisse exploser sa colère sur la libéralisation du marché de l’électricité : « Ce sont des requins et dès qu’ils peuvent se goinfrer, ils le font sur notre dos ! ». Cette scène témoigne d’une colère partagée par bon nombre de citoyens. Comment un bien commun se retrouve aux mains du marché ?
par maxime.tallant
Billet de blog
L'électricité est-elle un bien commun ?
[Rediffusion] L'électricité est-elle un bien commun, comme Yannick Jadot l'a fait récemment ? La formule produit un effet électoraliste garanti. Mais cette opération rhétorique est sans intérêt s’il s’agit, à partir de la fonction sociale actuelle de l’électricité, de faire apparaître dans le système énergétique des options qui méritent un positionnement politique.
par oskar
Billet de blog
Nationalisation d’EDF : un atout pour la France ?
Le jeudi 24 novembre, c’est dans un contexte bien particulier que le nouveau PDG d’EDF Luc Rémont prend ses fonctions. De lourds dossiers sont sur la table : renationalisation du groupe, relance du parc nucléaire et des renouvelables, négociation avec Bruxelles sur les règles du marché de l’électricité et gestion de la production avant les trois mois d’hiver.
par Bernard Drouère
Billet de blog
À Brioude, itinéraire d'une entreprise (presque) autonome en énergie
CN Industrie vit en grande partie grâce à l'électricité produit par ses panneaux solaires. Son modèle énergétique est un bon éclairage de ce que pourrait être un avenir largement éclairé par les énergies renouvelables. Rencontre avec son patron précurseur, Clément Neyrial.
par Frédéric Denhez