Origines du christianisme : le code théodosien (24)

 

Après les articles publiés en juillet sur l'histoire de la recherche en matière d'origines du christianisme

 

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jeanpaulyveslegoff/310709/origines-du-christianisme-histoire-de-la-recherche-30

.

Voici le code théodosien qui contient "Ces lois qui instaurèrent le christianisme".

.

ici : suite du chapitre 10 (titre: des païens, des sacrifices et des temples, 25 articles)

 

 

jpylg

 

 

---------------

10.10

Les mêmes Augustes à Albinus, Préfet du prétoire

.

Personne ne se souillera par le sacrifice de ces animaux ; personne ne massacrera une victime innocente, personne n’approchera des autels, n’errera à travers les temples, ne vénèrera les idoles forgées par le travail des mortels, sans encourir la condamnation au regard des lois divines et humaines. Les juges aussi s’inclineront devant la loi générale voulant que si l’un d’eux s’adonnait à des rites profanes ou entrait dans un temple dans une intention quelconque d’adorer, que ce soit en voyage ou dans sa ville, il sera immédiatement contraint de payer quine livres d’or et les membres de son équipe s’acquitteront aussi rapidement de la même somme, sauf s’ils n’ont pas suivi le juge et l’ont immédiatement et publiquement dénoncé. Les gouverneurs ayant rang de consuls paieront six livres d’or chacun ; les membres de leur équipe pareillement ; ceux qui ont rang de correcteurs ou de superviseurs paieront quatre livres chacun et leurs appariteurs, à la même enseigne, pareillement.

.

24 février 391.

.

10.11

Les mêmes Augustes à Evagrius, Préfet augustal et Romanus, Comte d’Egypte

.

Personne ne se verra attribuer de droit de faire des sacrifices. Personne ne tournera autour des temples ; personne ne révèrera les autels. Tout le monde reconnaîtra que l’entrée profane dans les temples est interdite parce que Notre Loi s’y oppose ; par conséquent, si quelqu’un essaie quoi que ce soit en rapport avec les dieux et avec les rites sacrés qui s’inscrive contre Notre Interdiction, il apprendra qu’il n’échappera pas à la punition en invoquant l’argument d’une dispense impériale. Egalement, si un juge, durant le temps de son mandat, prend appui du privilège de son pouvoir, et par un viol sacrilège de la loi entre dans des lieux impurs, il sera obligé de payer à Notre Trésor quinze livres d’or, et les membres de son émique, la même somme, à moins que, combinant, leurs efforts, ils ne se soient opposés à lui.

.

16 juin 391

.

10.12

Les Empereurs Théodose, Arcadius et Honorius, Augustes à Rufin, Préfet du prétoire.

.

Personne, c’est à dire personne, de quelque classe ou de quelque ordre que ce soit, sans égard pour la position, le pouvoir ou les honneurs, puissant par la naissance ou humble par le lignage, le statut légal, la fortune, ne sacrifiera une innocente victime à d’insensées images en quelque lieu que ce soit, ville ou autre. Serait-ce secrètement, il ne vénérera pas par le feu le dieu familier ni le génie par le vin, ni ses pénates par du parfum. Il ne les éclairera pas, il ne placera pas d’encens devant eux, ni de guirlandes autour.

Mais si quelque ose immoler une victime aux fins de sacrifices ou pour consulter les entrailles, il sera dénoncé dans le mode prévu pour tous, il recevra la sanction approprié, quand bien même il n’aurait rien entrepris qui soit dirigé contre la sécurité des empereurs. Cela suffit, en effet, pour constituer un crime énorme que de vouloir mettre à bas les lois mêmes de la nature, faire des recherches dans des matières interdites, divulguer des secrets cachés, tenter de se livrer à des pratiques interdites, chercher à connaître l’issue de la vie d’un autre, autoriser l’espoir de la mort de quelqu’un d’autre.

Mais si une personne, plaçant devant elle de l’encens, voue un culte à des idoles forgées par le travail des mortels et destinées à souffrir les ravages du temps et si, ridiculement, il éprouve de la peur devant des effigies qu’il a lui-même fabriquées ou s’il enserre un arbre de guirlandes ou élève un autel avec la tourbe qu’il a ramassée, ou s’il essaie d’honorer de vaines idoles, en leur offrant des don qui, même s’ils sont modestes, n’en sont pas moins un complet outrage à la religion, une telle personne, considérée comme coupable d’avoir violé la religion, sera punie par le retrait de la maison ou de la propriété dans laquelle il aura été prouvé qu’il s’est livré au culte païen. Car Nous décrétons que tous les lieux seront affectés à Notre Fisc, s’il est prouvé qu’il y a flotté des vapeurs d’encens, pourvu, du moins, qu’il soit établi qu’ils appartenaient à ceux qui y ont fait brûler l’encens.

Mais si une personne tente de se livrer à de tels sacrifices dans des temples ou des chapelles, dans des maisons ou des champs appartenant à d’autres, et s’il est prouvé que de tels lieux ont été usurpés sans que le propriétaire le sache, le responsable sera condamné à payer une amende de vingt-cinq livres d’or. Si quelqu’un se fait complice d’un tel crime, il sera sujet à la même peine que celui qui a perpétré le sacrifice.

C’est Notre Volonté que ce règlement soit appliqué par les juges, ainsi que par les défendeurs et les décurions de toutes les villes ; que les informations recueillies par ceux-ci soient immédiatement rapportées aux tribunaux et le crimes ainsi dénoncés punis par les juges.

De plus, si les défenseurs et les décurions en viennent à croire qu’un tel crime doit bénéficier du privilège d’être caché ou négligé, par insouciance, ils seront soumis à l’indignation judiciaire. Si les juges ont connaissance de tels crimes et diffèrent la punition par complicité, ils seront condamnés à une amende de trente livres d’or ; également les membres de leur équipe seront condamnés à la même peine.

.

8 novembre 392

.

10.13

Les Empereurs Arcadius et Honorius, Augustes à Rufin, Préfet du prétoire.

.

Nous décidons que personne n’aura droit à quelque chapelle ou temple que ce soit, ni de se livrer aux abominables sacrifices en quelque lieu ou quelque temps que ce soit. Tous ceux, donc, qui s’efforcent de s’écarter du dogme de la religion catholique s’empresseront d’observer les règlements que Nous avons récemment établis et ne se permettront pas de négliger les précédents décrets concernant les hérétiques et les païens. Qu’ils sachent que toutes les mesures prises contre eux par les lois de Notre Saint Père s’appliqueront désormais avec la plus grande rigueur. En outre, les gouverneurs de Nos provinces et les appariteurs qui les servent, les chefs de décuries aussi et les défenseurs des municipalités, aussi bien que les décurions et les procurateurs de Nos Biens, parmi lesquels Nous apprenons que des assemblées d’hérétiques se réunissent illégalement, sans craindre de rien perdre puisque leurs biens ne peuvent pas être dévolus au fisc, étant déjà sous sa propriété, toutes ces personnes visées sauront que si une telle offense, contraire à Nos Dispositions, a été tentée et si elle n’a pas été immédiatement vengée et punie depuis son origine, elles s’exposeront à toutes les expropriations et les punitions qui avaient été établies par les anciens décrets.

Mais spécialement, par cette loi, Nous ratifions et décrétons des peines encore plus sévères contre les gouverneurs. Car si les décisions précitées ne sont pas appliquées avec diligence et habileté, les gouverneurs supporteront non seulement l’amende qui a été décrétée contre eux, mais aussi l’amende établie à l’intention de ceux qui ont perpétré ces crimes. Cependant, de telles amendes ne seront pas remises, dans le cas des personnes à qui elles avaient été infligées pour leur désobéissance. Par surcroît, Nous jugeons que les équipiers subiront la peine capitale, s’ils négligent Nos Décisions.

.

7 août 395.

(à suivre)

---------

Précédents envois :

 

1er août

.

 

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jeanpaulyveslegoff/010809/origines-du-christianisme-le-code-theodosien-1

 

.

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jeanpaulyveslegoff/010809/origines-du-christianisme-le-code-theodosien-2

.

2 août :

.

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jeanpaulyveslegoff/020809/origines-du-christianisme-le-code-theodosien-3

.

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jeanpaulyveslegoff/020809/origines-du-christianisme-le-code-theodosien-4

.

3 août :

.

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jeanpaulyveslegoff/030809/origines-du-christianisme-le-code-theodosien-5

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jeanpaulyveslegoff/030809/origines-du-christianisme-le-code-theodosien-6

.

4 aout :

.

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jeanpaulyveslegoff/040809/origines-du-christianisme-le-code-theodosien-7

.

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jeanpaulyveslegoff/040809/origines-du-christianisme-le-code-theodosien-8

.

5 août :

.

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jeanpaulyveslegoff/050809/origines-du-christianisme-le-code-theodosien-9

.

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jeanpaulyveslegoff/050809/origines-du-christianisme-le-code-theodosien-10

.

6 août :

.

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jeanpaulyveslegoff/060809/origines-du-christianisme-le-code-theodosien-11

.

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jeanpaulyveslegoff/060809/origines-du-christianisme-le-code-theodosien-12

.

11 août

.

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jeanpaulyveslegoff/110809/origines-du-christianisme-le-code-theodosien-13

.

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jeanpaulyveslegoff/110809/origines-du-christianisme-le-code-theodosien-14

.

12 août :

.

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jeanpaulyveslegoff/120809/origines-du-christianisme-le-code-theodosien-15

.

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jeanpaulyveslegoff/120809/origines-du-christianisme-le-code-theodosien-16

.

13 août :

.

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jeanpaulyveslegoff/130809/origines-du-christianisme-le-code-theodosien-17

.

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jeanpaulyveslegoff/130809/origines-du-christianisme-le-code-theodosien-18

.

14 août :

.

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jeanpaulyveslegoff/140809/origines-du-christianisme-le-code-théodosien-19

.

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jeanpaulyveslegoff/140809/origines-du-christianisme-le-code-théodosien-20

.

17 août

.

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jeanpaulyveslegoff/170809/origines-du-christianisme-le-code-theodosien-21http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jeanpaulyveslegoff/170809/origines-du-christianisme-le-code-theodosien-21

.

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jeanpaulyveslegoff/170809/origines-du-christianisme-le-code-theodosien-22

.

19 août :

.

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jeanpaulyveslegoff/190809/origines-du-christianisme-le-code-theodosien-23

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.