Congo : L'usurpateur honore ses parents aujourd'hui 01-11-2019

L'homme qui n'est jamais arrivé au pouvoir par les urnes, sinon par les armes, la violence, le sang, est aujourd'hui à Oyo et Edou pour honorer les siens décédés le plus naturellement du monde...

L'homme qui n'est jamais arrivé au pouvoir par les urnes, sinon par les armes, la violence, le sang, se rend aujourd'hui à Oyo et Edou pour aller honorer les siens décédés le plus naturellement du monde.

Les siens, décédés, ont plus de valeur que ceux des autres.

Une seule chose est sûre. Cet homme n'aime que lui-même. Même ses enfants et ses petits-enfants, il ne les aime pas. Avec tout ce qu'il fait de mal, à sa place, je craindrais pour mes descendants. Heureusement qu'ils sont bourrés de milliards pillés du Congo, ils pourront se caser partout. Mais le monde est devenu si petit qu'il n'existe plus un endroit à travers la planète qui soit inaccessible...

sassou-tapis-rouge

 

ange-inconnue-du-pool

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.