Congo/Diaspora : Mémoire sélective ou mémoire courte, tout simplement ?

"On ne jette pas de pierres sur un arbre qui ne porte pas de fruits", dit l'adage.

MEMOIRE SELECTIVE OU MEMOIRE COURTE, TOUT SIMPLEMENT ?

Nous avons accepté de publier cet article parce que, selon son auteur, le gestionnaire du site congo-liberty tarde à publier en guise de droit de réponse à la mise en accusation de M. Modeste Boukadia, président du CDRC.

Réponse aux réactions des intervenants ci-après suite aux Vœux de Modeste Boukadia :

@Val de Nantes

@Olembo

@Bouka

@Bakala

@David Londi

@La descente aux enfers commence

@Samba dia Moupata

@Anonyme

@Etc.

Mémoire sélective ou mémoire courte, tout simplement ?

Quel acharnement ! Qu’est-ce que Boukadia vous a fait en dehors du fait qu'il est du Pool, la région martyre ?

Pour essayer de camoufler votre incapacité et votre incompétence à déboulonner le criminel d’Oyo, Alibaba et ses 40 voleurs, le coupable expiatoire que vous avez trouvé c’est Boukadia ?

Ecoutez-moi bien les gars.

Quand Sassou avait commencé et fait sa guerre contre Lissouba :

  • M. Tsaty Mabiala était ministre de la défense
  • M. Mberi Martin ministre de l’Intérieur
  • Mme Claudine Munari était ministre-Directrice de Cabinet du président de la République, M. Pascal Lissouba
  • M. Mungunga Nguila Nkombo était ministre des finances (Paix à son âme !)
  • M. Benoit Koukebene ministre du pétrole

Avant la guerre, Mme Munari s’était rendue en Angola rencontrer le président Dos Santos pour le compte de M. Sassou. Qu’a-t-elle fait là-bas alors qu’elle était Directrice de cabinet du président Lissouba ?

Pendant la guerre, les armes étaient arrivées à Dolisie. Les spécialistes avaient demandé 5 milliards de Fcfa pour les monter et les rendre opérationnelles (ce qui est une petite goutte d’eau pour un Etat ou un gouvernement qui veut garder le pouvoir).

Pour les Gilets Jaunes, le président Macron a bien lâché 4 milliards d’Euros.

Alors, pourquoi Mme Munari, MM. Koukebene, Tsaty Mabiala, Mberi Martin, Mungunga Nguila Nkombo, etc., n’avaient pas lâché 5 milliards de Fcfa pour gagner la guerre au lieu d’attribuer la responsabilité à des tierces personnes ?

Est-ce vraiment Boukadia qui a fait tomber le président Lissouba ? La véritable raison n’est-elle pas parce qu’il s’appelle BOUKADIA ?

Où est-ce que vous mettez M. Jacques Foccart, le président Jacques Chirac, la société ELF ? Lisez le livre de M. Jean-François Probst « Chirac, mon ami de trente ans », éd. Denoël, Paris, où l’auteur explique très largement et très clairement comment Sassou est revenu au pouvoir et lesquels l’ont aidé et qui avait été chargé d’acheter les armes.

- Comment expliquez-vous le fait qu’aussitôt M. Lissouba limogé par Sassou, M. Martin Mberi est ministre de l’adversaire ou l’ennemi qu’il était censé combattre ?

- Comment expliquez-vous que Mme Munari soit devenue ministre de l’ennemi ?

- Comment expliquez-vous que tous les anciens ministres ou proches du président Lissouba soient passés avec armes et bagages du côté de l’adversaire qui les a fait chuter ?

Aujourd’hui l’UPADS fait la pluie et le beau temps dans le pays. Au gouvernement : l’UPADS/PCT ; à l’opposition nommée : l’UPADS/PCT ; au FROCAD-IDC-J3M : l’UPADS/PCT qui, tous, travaillent de mèche avec le PCT et M. Sassou. Personne ne dénonce cette connivence.

On s’acharne sur Boukadia pour camoufler toutes ces tricheries et trahisons.

Pour la sortie de prison de Boukadia, je ne peux y voir qu’une sorte de jalousie. Il faut savoir que Boukadia n’est pas libéré de prison. Il a été évacué sanitaire et il traine encore sur le dos ses 30 ans de travaux forcés. Il suffit qu’il remette les pieds au Congo pour qu’il se retrouve derrière les barreaux. Mais ses tortionnaires en prison, ceux qui avaient reçu l’ordre de l’assassiner, il ne les a pas oubliés.

Boukadia n’est pas comme cet homme, que vous adulez, qui est patron du CADD et Chef Cobra du Front 400 qui a fait des ravages, un carton plein dans le Pool et qui a dévalisé l’ambassade des USA en 1997.

Son évacuation sanitaire il ne la doit surtout pas au rancunier Sassou. Il la doit à des lobbies puissants, comme le président Macron entre autres, qui ont fait pression sur Sassou Nguesso. Si ce n’est pas le cas, alors pourquoi tout le monde ne signe pas des deals pour sortir de prison ?

Alors, ceux qui ont été libérés de prison comme MM. Paulin Makaya, Limbongo-Ngoka, Jean Ngouabi, Bananganzala, etc, ont donc eux aussi signé des deals avec Sassou ? C’est pitoyable et mesquin comme argument. C’est pathétique !

Y a-t-il des gens et/ou des groupes humains auxquels appartient le Congo ? Tous ceux qui se sont acharnés sur Modeste Boukadia se disent tous, la main sur le coeur, des Démocrates. Ils ne savent pas qu'ils sont des dictateurs en gestation, peut-être pire que l'homme qu'ils sont censés combattre.

Enfin, l'avenir nous le dira !

Et merci à M. Bouka pour son imagination fertile et fort débordante ! Et quelle haine !

Jean-Paul Kimpa-Bikenda Kelandenzi. - Membre du CDRC

Brazzaville, le 2 janvier 2019

------------------------------------------------------------------------------

REPONSE AUX REACTIONS A MON POST CI-DESSUS SUR CONGO-LIBERTY

A TOUS CEUX QUI ONT BIEN VOULU REAGIR A MON POST CI-DESSUS. JE VOUS EN REMERCIE !

A vous lire tous, et à quelques exceptions près, vous êtes tous des dictateurs en gestation qui seront certainement pires que ceux que vous vilipendez et que vous êtes censés combattre.

  • Si ce n’est pas le cas, alors vous vous attaquez à Boukadia, au maillon faible (?), parce que vous êtes incapables de bander vos biceps face à votre complice dans le génocide des Laris du Pool que vous gérez ensemble ;
  • Si ce n’est pas le cas, alors c’est parce que l’homme s’appelle BOUKADIA, un nom honni du fait de ses origines et qu’exècrent les « TOUT SAUF… ». Un non-dit on ne peut plus clair, un non-dit inavoué.

Alors, dans ce cas, il n’y a pas plus hypocrites, plus fourbes et perfides que ceux-là. Dangereux pour la République ! Il est facile de faire des transferts, mais Boukadia n’est pas votre miroir !

  • Votre haine contre Boukadia, ce n’est pas, en réalité, à cause de la chute du président Lissouba contre lequel il n’a rien fait dans la mesure où sa politique (une guerre contre le Pool, toujours) était désavouée par la majorité des Congolais, sinon c’est lui conférer beaucoup et trop de pouvoirs. Pourtant, il (président Lissouba) était trahi par ses propres partisans que vous connaissez bien et dont vous vous refusez de citer les noms ;
  • Votre haine contre Boukadia, et c’est ce que vous n’osez pas avouer de peur d’être taxés de tribalistes, c’est le fait qu’il est originaire du Pool. Il est LARI ! Et donc « TOUT SAUF… ! ». Lisez et relisez les diatribes de Bouka, à supposer que c’est son vrai nom, pour mesurer le degré de haine qui sent le tribalisme transpirant dans ses pores ;
  • Votre haine contre Boukadia, c’est parce que l’homme doit faire de l’ombre à votre « Poulain » dont vous ne savez même pas de quoi il est capable, sauf une coalition contre le Pool, contre les LARIS, et Boukadia est de ce peuple. C’est ce qu’on appelle du « POUSSE-TOI QUE JE M’Y METTE ! ».

Si ce n’est pas cela, alors dites-moi quoi d’autre ! C’est tellement visible !

Cependant, contrairement à vous, Boukadia n’est contre personne. Il n’a qu’un seul ADVERSAIRE politique (même pas ennemis), c’est Sassou et son système et tous ceux qui l’incarnent.

Jean-Paul Kimpa-Bikenda Kelandenzi - Membre du CDRC

Brazzaville, le 03 janvier 2019

SOURCE : http://congo-liberty.com/?p=21158#comment-54972

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.