La grande mosquée du Qatar à Brazzaville : liens incestueux ?

LA GRANDE MOSQUÉE DU QATAR À BRAZZAVILLE :  LIENS INCESTUEUX ?

 


 

L’opinion congolaise s’étonne de l’engouement soudain de SASSOU pour le Qatar. Il semble qu’il s’agit pour lui d’envoyer un message à François HOLLANDE : « Si vous continuez à me traiter comme vous le faites, je donne tout au Qatar ! ».

denis-sassou-nguesso-et-l-emir-du-qatar-hamad-bben-khalifa-al-thani-le-03-decembre-2012-a-doha-capitale-du-qatar.jpg
Le président congolais Denis Sassou Nguesso et l'Emir du Qatar Hamad Ben Khalifa Al-Thani, le 03 décembre 2012 à Doha, capitale du Qatar.

 

SASSOU avait déjà passé ce message à COPÉ et DATI lorsqu’ils étaient venus à Brazzaville percevoir des fonds, notamment à travers le « Forum Forbes », pour renflouer les caisses vides de l’« UMP ». Et SASSOU s’empresse à offrir au Qatar de construire la Grande Mosquée de l’Afrique Centrale à Brazzaville, à l’espace de l’ex « UAPT (Union Africaine des Postes et Télécommunications) » dans l’Arrondissement de Bacongo ; avec école coranique et services sociaux, s’il vous plait ! Ce qui ouvrira Bacongo aux pèlerinages d’Africains à l’instar de la Mecque.


POUR 1,6% DES MUSULMANS CONTRE 90% DES CHRÉTIENS, PLUS DE MINARETS QUE DE CLOCHERS DANS LES GRANDES VILLES

Ce n’est pas par hasard. Les autorités étatiques et religieuses du Qatar visent, comme partout ailleurs, les quartiers pauvres et peuplés – Brazzaville Sud et Bacongo offrent cette opportunité – là où la paupérisation est entretenue. Au fond, il s’agit d’une porte d’entrée dans le Golf de Guinée. Depuis un certain temps, les mosquées poussent à l’envi sur tout le territoire congolais, aujourd’hui au nombre de 192. A Brazzaville, une trentaine ; à Pointe-Noire, plus de 20, à Dolisie plus de 5. Bientôt les minarets seront des éléments du paysage architectural des deux villes principales. Le 09 novembre 2011, une délégation du Wani, une organisation islamique internationale basée en Arabie Saoudite a posé à Poto-Poto la première pierre pour la construction d’une mosquée à l’« Institut islamique Paul KAMBA », alors qu’il y a déjà une mosquée dans cet arrondissement.

Le 03 juin 2011, une 2e mosquée a été inaugurée à Ouenze avec en annexe, une école coranique. D’autres mosquées viennent d’être construites à Ouesso et à Pokola dans la Sangha. Comme par hasard, les islamistes ont commencé à procéder aux enlèvements au Nord Cameroun, pays frontalier du Congo du côté justement de la Sangha. Dans tout cela, le Congo ne compte que 1,6% de musulmans ! Où SASSOU veut-il nous amener ? N’oublions pas que c’est le Qatar qui finance « AQMI » au Mali et « BOKO Haram » au Nigéria.

Fait à Paris, le 03 décembre 2013
Le Bureau Central du Collectif « Sauvons Le Congo-Brazzaville ».


En Angola comme au Congo, la population est officiellement chrétienne, Kongo et bantou, les musulmans y sont minoritaires et sont souvent des immigrés venus de l'Afrique de l'ouest. C'est à eux d'appliquer leurs mœurs chez eux et de les abandonner chez nous !

Nous disons « NON » à la grande mosquée du Qatar à Brazzaville !
Nous disons « NON » à la poudrière islamique du Qatar !
Nous disons « NON » à la colonisation islamique !

Continuons et prospérant l’œuvre héritée de nos ancêtres depuis des siècles !!!

RÉSEAU NERRATI-PRESS

 

cleardot.gif

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.