To yebi bino ! La culture du PCT et de Sassou Nguesso mise en déroute !

Que du bruit pour rien. Que des excuses, ils cherchent même que nous leur accordions des circonstances atténuantes ; mais vous en demandez trop ! Ne pensez vous pas que vous nous avez assez traumatisés, dépossédés, ruinés, et anéantis ?

moudilou-tony-gilbert
Que du bruit pour rien. Que des excuses, ils cherchent même que nous leur accordions des circonstances atténuantes ; mais vous en demandez trop ! Ne pensez vous pas que vous nous avez assez traumatisés, dépossédés, ruinés, et anéantis ?

Quand j' ai écouté mon bien cher neveu que j'aime trop bien; j'ai parlé d'Aristide Mobébissi qui reconnaît solennellement qu'il est issu de l'Ecole du PCT, je ne m'en doutais pas et je savais qu'effectivement , comme tous ceux qui sont issus de là-haut, ils sont tous passés par l'Ecole du PCT. Cette sale ECOLE qui a tout défiguré, dépravé, déformé, formaté, fissuré et finalement conduit notre beau pays dans l'abîme, dans la faillite et dans une banqueroute qu'aucun congolais du Sud et plus singulièrement du Pool ne peut comprendre même s'il n'a jamais été à l'ECOLE . sauf ceux qui sont passés par cette même Ecole: Claude Nsilou, Parfait Kolélas, Hellot Mampouya, Bernard Tchibambélelas, Mvouba, Mounghani, Nkouankoua, Manouka Kouba Jean Pierre, Bikindou Gérard etc....mais tous ceux-là ont déjà perdu la qualité, l'expertisme de tout homme du Pool. Ils ne sont plus des nôtres. Ils ne sont plus du Pool.

Makaya Paulin est victime de cette politique. Faisons tout ensemble et finalement on se retrouve seul. Les amis ne sont plus là. Il s'est retrouvé tout seul le 20 octobre 2015 devant son bourreau qui n'a eu qu'à le prendre comme un poisson dans une nasse. Et les NDZONS et autres avatars avaient disparu. Sassou et Yhombi aimaient jouer à ce jeux sous Marien. Ils jouaient aux coups d'Etat ensemble avec les fils du Sud et au finish, ceux-ci se retrouvaient seuls.

sassou-et-le-sang
Le colonel Ibara Dénis nous avait appris à la Conférence Nationale Souveraine que Sassou Nguesso pondait un coup d'Etat tous les quinze jours pour ne pas dire tous les jours. Et il avait ajouté : "tout ça avait disparu depuis le 5 février 1979". Et que s'était-il passé entre temps :? Eh bien l'homme qui montait ces manœuvres dolosives était arrivé au pouvoir.

Mais malgré qu'il soit effectivement arrivé au pouvoir, il n'avait jamais arrêté de nous torturer. Il est comme un gamin gâté et qui, chaque fois qu'il n'a pas son bonbon, se met à ameuter toute la famille. Il pleure à chaudes larmes faisant croire à l'entourage, au quartier que l'enfant est torturé et qu'il a besoin d'aide.

Sassou Nguesso, pour moi qui l'ai étudié depuis 1968, ai même fait de lui : mon sujet de Thèse que je vais ardemment soutenir d'ici peu sur L'ETHNOLOGIE et sur lequel j'ai recouru à beaucoup d'Experts scientifiques,: Anthropologie, Psychiatrie, Criminologie, Sociologie etc... afin de tenter à mieux cerner l'individu qui renferme tous les grands maux du monde: cleptomanie, mythomanie, criminologie, etc.....

Mais l'homme est imperceptible. Chaque fois, il s'éloigne de notre écran, de notre rétroviseur, s'échappe momentanément mais le ressaisissons toujours. C'est un fin stratège très mal intentionné. On sait qu'il a bien lu et c'est d'ailleurs la seule lecture qu'il maîtrise avec brio, doigté et expertise dans sa vie.

Que ne nous a-t-il pas démontré depuis ? Chaque fois qu'il est en difficulté il invente les coups : rappelons-nous le 14 août 1978 quand il a inventé le coup d'Etat contre Kolélas, Ouamba, Kombo Matsiona quand il nous a apprit que c'était le coup d'Etat le plus structuré qu'il n'avait jamais vu. Il les a arrêtés et dès qu'il a repris son pouvoir des mains de Yhombi, il les tous sortis même les condamnés du procès du Président Marien Ngouabi furent tous libérés.

En 1982, le prix du baril baisse, Sassou Nguesso tremble. Il voit des terroristes partout. Il fait exploser des bombes dans toute la capitale : Maya-Maya, Cinéma Star des morts partout, des milliers de blessés. Alors les arrestations : chaque famille du Pool et du Kouilou devait en avoir un. : Thystère Tchicaya, Claude Ernest Ndala, colonel Dominique Ndzalakanda, même des blancs y passèrent notamment un français qui deviendra quelques années plus tard son prestidigitateur blanc.

Sassou Nguesso c'est le paranoïaque typique, le schizophrène qu'il ne faut pas rencontrer sur sa route et avec lequel il ne faut rien avoir de commun. C'est un vrai malade. Le Nord a pris notre beau Congo en otage. Il fonctionne aux caprices de ces sauvages.

Et pour revenir à l'autre malade qui croyait venir nous faire boire l'eau par les narines: qui croyait nous prendre et qui a fini par se faire prendre lui-même, parce qu'ils croyaient tous ces NORDISTES qui se dépataugent aujourd'hui, et qui cherchent des excuses partout; I ne reconnaissent même plus qu'ils ont laminé tous ensemble notre pays. Tous les NORDISTES sont comptables mais à des degré différents, de ce qu'est devenu notre pays. Ils sont seuls responsables du drame qu'ils ont commis contre notre pays et notre peuple. Tous les MBOCHIS où qu'ils se trouvent : fœtus encore, bébés, morts, ou pas, ils sont tous responsables de la descente aux enfers de notre pays.

La responsabilité pénale en Droit est très élargie. Hier, tous ceux qui accepté tel ou tel poste, des bourses sous le label de Nordiste, qui n'ont jamais mérité tel ou tel poste et qui les ont occupés parce qu'il est du Nord : des caporaux qui ont été nommés GENERAUX alors qu'ils ne savent même pas tracé un plan d'attaque, qu'ils ne savent ni lire et écrire, tous ceux-là sont complices par assistance, assistance passive ou active.

Et aujourd'hui, compte tenu du drame que connaît notre pays : le kouyou veut se détacher du mbochi, le téké ne veut plus se reconnaître du NORD, le Makoua se passe pour le différent de la Likouala, celui de la Sangha refuse d'être comptable de ce que fait le CENTRE d'OYO. NON MESSIEURS, MESDAMES VOUS ÊTES TOUS DES CANCRELATS ET VOUS AVEZ BEAU VOUS Dénaturer, nous vous avons sur notre collimateur comme étant comptables de la situation dramatique que connaît notre pays.

LE TIGRE NE MONTRE SA TIGRITUDE QUE QUAND IL EST DEVANT SA PROIE.

Et heureusement que ce monsieur n'a pris le nom que d'un titre non contrôlé parce que tout ce bla-bla, c'est du NORDISME AMBIANT, c'est de la panique, de la foutaise, des échappatoires. On cherche à amuser la gallérie et nous savons que Sassou Nguesso aux abois, sait pondre de pareilles inepties, pour endormir tout le NORD mais jamais le Sud qui le connaît.
En fait ce qu'ils voulaient hier, c'est de voir des SUDISTES ne mettre dans la rue pour leur tirer dessus et comme d'habitude dire qu'ils sont des terroristes. Et comme notre message est bien passé et qu'aucun Sudiste n'est sorti et que l'échec était immuable, alors, les MBOCHIS ont cherché des subterfuges. Ils croient être plus malins que tout le monde: que 90 % des vrais congolais.

J'ai parlé, !

A Paris le 11 mars 2018

Le Premier ministre du Gouvernement congolais en exil,

Maître Tony Gilbert MOUDILOU.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.