(Congo) Sassou n'a jamais changé !

Le 5 février 1979, SASSOU renverse le Général YHOMBI. Il accuse ce dernier de tous les pêchés et vices du "droitisme" : haute trahison, embourgeoisement, détournement des fonds publics, etc. . . Les militants font chorus avec lui au Congrès Extraordinaire de mars 1979. YHOMBI est jeté en prison et promis à un Tribunal Révolutionnaire. ON CHERCHE DES PREUVES ET DES GENS QUI L'ACCUSENT.

SASSOU n'a jamais changé !

1a-sassou-nguesso-2-copie

Le 5 février 1979, SASSOU renverse le Général YHOMBI. Il accuse ce dernier de tous les pêchés et vices du "droitisme" : haute trahison, embourgeoisement, détournement des fonds publics, etc. . . Les militants font chorus avec lui au Congrès Extraordinaire de mars 1979. YHOMBI est jeté en prison et promis à un Tribunal Révolutionnaire. ON CHERCHE DES PREUVES ET DES GENS QUI L'ACCUSENT.

YHOMBI avait un Vice-Président en la personne de SASSOU-NGUESSO. Mais celui-ci ne se propose pas pour l'accabler. YHOMBY avait un Premier Ministre en la personne de LOUIS-Sylvain Goma. Mais on ne le désigne pas pour confirmer les faits. YHOMBY avait un Ministre des Finances en la personne du poète et romancier Henri LOPES. Lui non plus n'est pas choisi pour confondre l'accusé. YHOMBY avait un Trésorier
Général en la personne de NOTE Etienne. Celui-ci ne fut pas non plus sélectionné pour accabler YHOMBY. On a porté le dévolu sur le Directeur du Budget , un grand subalterne en fin de compte: Monsieur BATOUMOUENI. ( Directeur du Budget avant l'arrivée de SASSOU au pouvoir et originaire de SUD. Ces deux détails ( fonctions et ethnie) ont leur importance dans la tragédie que vivra Monsieur BATOUMOUENI. )

On le convoque en haut lieu; on lui montre en chiffres, des millions de francs CFA; on lui demande de confirmer ces chiffres, c'est-à-dire d' ACCUSER YHOMBY d'avoir toujours anarchiquement fait sortir de l'argent du Trésor Public. On lui promet en retour honneur, promotion et stage à l'étranger. BATOUMOUENI refuse. On le menace. Il refuse toujours. Il est alors jeté en prison pour avoir résisté à SASSOU et fait échouer son plan ainsi que ses méthodes spéciales de faire des coupables .
Quel était le plan de SASSOU via BATOUMOUENI ?

1 /- faire accuser YHOMY par un originaire du SUD, avec le dessein supplémentaire d'attiser l'antagonisme entre le NORD et le SUD.

2/- avoir la latitude de jouer au sauveur de YHOMBY " suspectement accusé par un originaire du SUD."

BATOUMOUENI est resté sept ans dans les prisons de SASSOU sans inculpation ni jugement.

Spécial numéro 25 du Front Commun Mars 1986.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.