(Congo) Son peuple a plus besoin de pain que d'armes !

Autant dire que ce voyage en Russie du "Petit Père du Peuple Congolais" n'a pas vraiment comblé les attentes immédiates de sa population. Celle-ci a plus besoin de pain que d'armes en ce moment. En effet dans le contexte de famine et de carences multi-sectorielles dans lequel vit le Congolais, il n'a que faire de l'entretien des blindés...

SON PEUPLE A PLUS BESOIN DE PAIN QUE D'ARMES

Regard sur le voyage à Moscou de Denis Sassou Nguesso le "Petit père du peuple congolais"

Par Wilfrid Prosper Liberté Ognamy

000-1-ognamy-wilfrid-img-20190425-wa0000

Autant dire que ce voyage en Russie du "Petit Père du Peuple Congolais" n'a pas vraiment comblé les attentes immédiates de sa population. Celle-ci a plus besoin de pain que d'armes en ce moment (https://www.voaafrique.com/a/la-russie-annonce-l-envoi-de-conseillers-militaires-au-congo/4930067.htm).

En effet dans le contexte de famine et de carences multi-sectorielles dans lequel vit le Congolais, il n'a que faire de l'entretien des blindés et autres appareils militaires, ou de livraisons de nouvelles armes et autres projets.

Le peuple attend avant tout la satisfaction de ses besoins vitaux et physiologiques (manger, boire, dormir, respirer).

Or, il ne peut plus les assouvir correctement en raison de la gestion calamiteuse de leur Président qui s'auto-proclame Providentiel au fil des années et des magouilles électorales.

Nous n'allons pas encore réciter la litanie des crimes de ce "Staline des tropiques".

Par contre nous allons rappeler que c'est la énième fois qu'il nous déroule le même scénario : FMI, puis création de l'insécurité dans une région ou les quartiers pour justifier l'achat des armes (dépenses de souveraineté donc non contrôlées par le FMI), mais remplissage des poches au passage avec les rétro-commissions ou autres.

Que faire devant ces comportements condamnables.

A défaut de manifester puisque sous la menace permanente des armes de ce pouvoir corrompu, il reste au peuple le pouvoir de la LOI. Il doit s'appliquer envers les mauvais gestionnaires et le chef indigne qui les couvre. Ceci revient à dire que l'actuel timonier du Congo Denis Sassou Nguesso mérite la déchéance populaire.

Les Congolais ont besoin de retrouver UNE RÉPUBLIQUE UNIE ET INDIVISIBLE ; celle qui nous avait été léguée par les Pères de l'Indépendance.

Wilfrid Prosper Liberté Ognamy

Président actif du mouvement des Laissés pour compte

Initiateur du blog - le juste combat : https://lejustecombat.wixsite.com/website

Europe, le 25 mai 2019

VERSION PDF : Ognamy : Regard sur le voyage de Sassou Nguesso à Moscou (pdf, 155.1 kB)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.