JEDI  MEDIA
Webmedia du monde entrepreneurial
Abonné·e de Mediapart

30 Billets

0 Édition

Lien 16 mars 2022

Particulier et Entrepreneur en Difficulté, êtes-vous des Lanceurs d'Alerte ?

CONFÉRENCE DU 17 MARS A 17H15 AVEC SYLVAIN WASERMAN, VICE-PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE

JEDI  MEDIA
Webmedia du monde entrepreneurial
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

https://www.aidentreprise.fr/2022/03/loi-waserman-particulier-et-entrepreneur-en-difficulte-etes-vous-des-lanceurs-d-alerte.html

LIEN PRÉINSCRIPTION

Êtes -vous un lanceur d'Alerte lorsque ce sont les services de l’État qui dysfonctionnent ? C'est une question récurrente qui est régulièrement posée.
"Coupables d'être des victimes" est un concept qui revient sans cesse depuis 13 ans dans l'OSDEI.
La Loi WASERMAN sur les lanceurs d'alerte vient d'être adoptée. Nombreuses sont les victimes des dysfonctionnements des administrations et de la justice, tant en France qu'en Europe, s'interrogeant sur la légitimité dans le signalement d'une alerte.
Le Vice-Président de l'Assemblée Nationale, Monsieur Sylvain WASERMAN, invité d'honneur, participera à un débat ouvert avec Madame Brigitte VITALE, présidente du réseau OSDEI (Guichet Unique du Particulier et de l'Entrepreneur en Difficulté/www.portail360.fr).
Institutionnels, professionnels, particuliers, ce thème vous touche ?
Rejoignez-nous le 17 mars à compter de 17h15 sur zoom !
Ce sera l'occasion de présenter rapidement le concept du Guichet Unique pour les Particuliers et les Entrepreneurs en Difficulté à travers un PORTAIL 360°.
Les professionnels d'un réseau, qui doucement mais surement s'élargit, se sont engagés, via la Charte du Protocole Vitale, dans la défense des indépendants et petites entreprises en difficulté.
Le manager du projet long de 13 années de recherches et observations, est la présidente de l'OSDEI, Brigitte Vitale.
Présents au niveau national, les actions du réseau s’articulent autour de cette thématique et les professionnels n'ont cesse d’intervenir pour participer à leur niveau au maintien d’activités économiques..
Presque 4 millions de petites entreprises en France (TPE/PME) et qu’elles représentent quasiment la moitié des emplois salariés et plus de 40 % de la valeur ajoutée.
Plus de 50 000 entreprises disparaissent chaque année (INSEE année 2019) entrainant des drames humains, économiques, sociaux.
On déplore 8 000 suicides par an liés à des causes économiques (source OSDEI). Et un demandeur d’emploi coute à la collectivité sensiblement 20 000 euros par an.
Au vu de ce constat, il est une évidence, nous nous devons de défendre ces "petits patrons" qui participent au quotidien à la vie économique de notre pays et seront, via l’apprentissage ou le salariat, l’avenir professionnel des plus jeunes. Comment leur permettre de continuer leur activité sans recourir au « quoi qu’il en coute » ? Quelles sont nos propositions pour ces emplois présents et en devenir ? Comment participer activement à la défense de ces entreprises ? Comment aider un particulier surendetté à sortir de la spirale infernale ?
Parce que l'humain et l'économie sont d'essentielles composantes de notre société, nous serions heureux de débattre ces enjeux .
Des avocats, des experts, seront présents au débat, mais d'autres sont invités à les rejoindre.
Le débat se veut ouvert, bien que modéré pour d'évidentes contraintes de temps et afin de permettre à une majorité d'interroger le Vice-Président de l'Assemblée Nationale, Sylvain Waserman.

CONFERENCE DU 17 MARS A 17H15 AVEC SYLVAIN WASERMAN © Jedi Media

SI VOUS NE VOULEZ PAS PARTICIPER AU DÉBAT,  VOUS POURREZ NOUS SUIVRE EN DIRECT SUR

LA PAGE FACEBOOK DU JEDI MEDIA (LIEN)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le jugement consacre la liberté d’informer
Dans un jugement du 6 juillet 2022, le tribunal de Nanterre a condamné l’État pour sa tentative de perquisition des locaux de Mediapart du 4 février 2019, la jugeant « ni nécessaire dans une société démocratique ni proportionnée à l’objectif poursuivi ». Le jugement, très sévère pour le parquet de Paris, consacre aussi la protection des sources.
par Edwy Plenel
Journal — Exécutif
À l’Assemblée, Élisabeth Borne invente le « compromis » sans concession
La première ministre a prononcé, mercredi 6 juillet, sa déclaration de politique générale à l’Assemblée nationale. Face aux députés, elle a tenté de tracer les contours d’un quinquennat du « compromis », sans rien céder sur le fond du programme d’Emmanuel Macron.
par Romaric Godin et Ilyes Ramdani
Journal
Face à la première ministre, LFI et le RN divergent sur la stratégie
Les deux forces d'opposition ont fait vivre une séance mouvementée à Élisabeth Borne qui prononçait, mercredi 6 juillet, son discours de politique générale. La gauche a déposé une motion de censure. La droite et l’extrême droite ont annoncé qu’elles ne la voteront pas.
par Pauline Graulle et Christophe Gueugneau
Journal — Santé
Au ministère de la santé, un urgentiste qui rêvait de politique
La nomination de François Braun au chevet d’un système de santé aux multiples défaillances est plus qu’un symbole. Ce médecin de terrain, formé dans les déserts médicaux, est aguerri aux crises sanitaires. Mais il laisse, à Metz, un service d’urgences en grandes difficultés.
par Caroline Coq-Chodorge et Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Sous Macron, l'écologie chute en 10ème place mais l'homophobie se classe en 1ère
Au dernier remaniement, plusieurs homophobes rentrent définitivement au gouvernement. Le plus notable, Christophe Béchu, maire d'Angers, devient Ministre de la transition écologique, domaine où il n'a aucune compétence. Le rang protocolaire du Ministère de l’Ecologie, lui, passe du 5ème au 10ème rang.
par misterjbl
Billet de blog
Boone : « La pauvreté est contenue »
Quand l’économiste Laurence Boone considérait que « l’argent est très bien redistribué vers les pauvres » et quand le chef de l’État fustige les « profiteurs de guerre ». Petit retour également sur les Gilets jaunes d’avant les Gilets jaunes.
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
Un ministère au double intitulé et à la double tutelle pour un double jeu ?
Carole Grandjean vient d'être nommée ministre déléguée en charge de l'Enseignement et de la formation professionnels auprès du ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse mais aussi du ministre du Travail. Cet intitulé et cette double tutelle n'ont pas de précédent. Serait-ce propice à un double jeu ?
par claude lelièvre
Billet de blog
Est-ce la fin du Bac Pro ?
Carole Grandjean vient d'être nommée ministre déléguée à l'enseignement professionnel. Dans un tweet daté du 17 mars, elle expliquait vouloir "une réforme du lycée professionnel sur le modèle de l'apprentissage" laissant présager d’un bouleversement de l’éducation nationale.
par Germain Filo