JEDI  MEDIA
Webmedia du monde entrepreneurial
Abonné·e de Mediapart

30 Billets

0 Édition

Billet de blog 19 mai 2022

Un Guichet Unique pour les Difficultés : le PORTAIL 360°

Un Guichet Unique pour les Particuliers et les Entrepreneurs en Difficulté à travers un PORTAIL 360°.

JEDI  MEDIA
Webmedia du monde entrepreneurial
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Un Guichet Unique pour les Particuliers et les Entrepreneurs en Difficulté à travers un PORTAIL 360°.

Les professionnels d'un réseau, lequel doucement mais surement s'élargit, se sont engagés, via la Charte du Protocole Vitale, dans la défense des indépendants et petites entreprises en difficulté. Présents au niveau national, les actions du réseau s’articulent autour de cette thématique et les professionnels n'ont cesse d’intervenir pour participer à leur niveau au maintien d’activités économiques..
Le manager du projet long de 13 années de recherches et d'observations, est la présidente de l'OSDEI, Brigitte Vitale.

"Coupables d'être des victimes" est un concept qui revient sans cesse depuis 13 ans dans l'OSDEI.
La Loi WASERMAN sur les lanceurs d'alerte vient d'être adoptée. Nombreuses sont les victimes des dysfonctionnements des administrations et de la justice, tant en France qu'en Europe, s'interrogeant sur la légitimité dans le signalement d'une alerte.
Le Vice-Président de l'Assemblée Nationale, Monsieur Sylvain WASERMAN, invité d'honneur, avait participé avec Madame Brigitte VITALE, à une conférence en date du 17 mars 2022 pour répondre à cette question.
Presque 4 millions de petites entreprises en France (TPE/PME) qui représentent quasiment la moitié des emplois salariés et plus de 40 % de la valeur ajoutée.


Plus de 50 000 entreprises disparaissent chaque année (INSEE année 2019) entrainant des drames humains, économiques, sociaux.


On déplore 8 000 suicides par an liés à des causes économiques (source OSDEI). Et un demandeur d’emploi coute à la collectivité sensiblement 20 000 euros par an.
Au vu de ce constat, il est une évidence qu'il est impératif de défendre ces "petits patrons" qui participent au quotidien à la vie économique de notre pays et seront, via l’apprentissage ou le salariat, l’avenir professionnel des plus jeunes.

Comment leur permettre de continuer leur activité sans recourir au « quoi qu’il en coute » ?

Quelles sont nos propositions pour ces emplois présents et en devenir ?

Comment participer activement à la défense de ces entreprises ?

Comment aider un particulier surendetté à sortir de la spirale infernale ?

Brigitte Vitale tente d'y répondre depuis de nombreuses années en portant un projet qui, comme elle l'explique, "faisait sourire" bon nombre de ses interlocuteurs : son idée était de répondre aux multiples Guichets de la Création ou du Rebond, avec un Guichet Unique qui traite les difficultés, pour ne pas dire les crises suicidaires, à l'instant T.

Elle a élaboré et perfectionné au fil des dossiers (plus de 5 000 depuis 2015) un Protocole qui est désormais appliqué invariablement sur tous les dossiers ; en effet, il aura fallut des années pour trouver les dénominateurs communs entre un suicide, une expulsion, une saisie bancaire, un redressement, un surendettement, un dysfonctionnement de justice ou d'une administration, entre ce qui touche un particulier ou un entrepreneur...

L'objectif est atteint. Le protocole fonctionne et donne des résultats inespérés, réduisant fortement les frais en honoraires divers et raccourcissant les délais pour l'obtention de réponses et résultats.

On déplore 8 000 suicides par an liés à des causes économiques (source OSDEI). Et un demandeur d’emploi coute à la collectivité sensiblement 20 000 euros par an.

Brigitte Vitale

Comment cela se traduit-il concrètement ?

Brigitte Vitale répond :

"Lorsque vous avez un problème et que le suicide vous semble la seule option, votre esprit réagit de façon très binaire. Il faut donner une information simple, même si, comme pour une interface de logiciel, plus l'action demandée est simple pour l'usager, plus cela signifie que le système derrière est complexe. Au début d'ailleurs, nous tentions d'expliquer notre fonctionnement dans un soucis de "transparence", mais cela a fini par rendre trop compliqué la prise en charge de la personne en détresse, qui à ce stade, voulait seulement être guidée fermement et surement vers la sortie du labyrinthe".

Et elle ajoute :

" Un seul numéro, un seul mail, un seul Portail informatique", mais un réseau étendu et complexe qui fait pour l'usager cet effort de coordination qu'il n'est plus en état de faire. L'idée que je construis depuis des années est de ne plus contraindre une personne à démultiplier les démarches, de passer d'un bureau à un autre, mais de lui amener tous les professionnels dont il a besoin comme le ferait une équipe d'urgentistes.

J'ai mis des années à convaincre des professionnels de me suivre dans cette aventure. Cela n'a pas été simple, la route a été longue et semée d'embuches avec l'envie souvent de jeter l'éponge. La grande majorité s'est révélée incapable de travailler sur le long terme et a démontré que l'économie solidaire et sociale n'est encore qu'une vague idée.

J'ai été largement soutenue par le Vice-Président de l'Assemblée Nationale entre 2018 et 2022, Sylvain Waserman, et je pense que ce soutien a été déterminant pour parvenir à passer de l'amateurisme associatif à la professionnalisation de mon concept.

Aujourd'hui notre réseau a constitué, à travers diverses entités destinées à fusionner (c'était plus simple de construire le projet comme un puzzle à assembler à la fin), tous les services nécessaires pour donner vie au Dispositif 360° Autour du Particulier et de l'Entrepreneur en Difficulté, le Protocole Vitale.

Ce process sera bientôt confié à la SCICE 360 (Société Coopérative d’Intérêt Collectif Européenne), une "multinationale des tous petits patrons", qui a toujours été l'objectif final : s'unir économiquement entre personnes ayant subi la discrimination économique et sociale afin de se réinsérer par nos propres efforts dans le monde actif. Personne n'a envie de vivre comme des assistés au RSA ou avec des pensions de misère"

Ce Guichet Unique se trouve sur le Portail 360 .

Le numéro unique est le 0972 104 104

Le mail unique est sos@portail360.fr

Un Guichet Unique pour les particuliers et les entreprises en difficulté © Salvatore Cona, journaliste

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — États-Unis
« La Cour suprême des États-Unis a un agenda : celui de l’extrême droite »
La Cour suprême des États Unis vient de rendre plusieurs arrêts inquiétants. Le premier, actant la fin de l’autorisation fédérale d’avorter, a mis le monde en émoi. Jeudi 30 juin, elle a nié l’autorité de l’agence pour l’environnement américaine a réduire les gaz à effets de serre. Pour l’américaniste Sylvie Laurent, elle est devenue une institution « fondamentaliste ».
par Berenice Gabriel, Martin Bessin et Mathieu Magnaudeix
Journal — Budget
Le « paquet pouvoir d’achat » ne pèse pas lourd
Le gouvernement a confirmé une série de mesures pour soutenir le pouvoir d’achat des fonctionnaires, des retraités et des bénéficiaires de prestations sociales. Mais ces décisions ne permettent pas de couvrir la hausse des prix et cachent une volonté de faire payer aux plus fragiles le coût de l’inflation.
par Romaric Godin
Journal
Covid : face à la septième vague, les 7 questions qui fâchent
Risques de réinfections, protections, efficacité des vaccins actuels et attendus, avenir de la pandémie… Nos réponses pour s’y retrouver face à cette nouvelle vague de Covid-19.
par Rozenn Le Saint
Journal
Urgences : vers la fin de l’accueil inconditionnel ?
La première ministre a reçu, jeudi, 41 recommandations pour l’été « à haut risque » qui s’annonce à l’hôpital. Parmi les mesures mises sur la table : la fin de l’accès sans filtre aux urgences et la revalorisation des heures de travail la nuit et le week-end.
par Caroline Coq-Chodorge

La sélection du Club

Billet de blog
Quels sont les rapports de classes à l’issue des élections 2022 ?
On a une image plus juste du rapport des forces politiques du pays en observant le résultat des premiers tours des élections selon les inscrits plutôt que celui des votes exprimés. Bien qu’il y manque 3 millions d’immigrés étrangers de plus de 18 ans. L’équivalent de 6% des 49 millions d’inscrits. Immigrés qui n’ont pas le droit de vote et font pourtant partie des forces vives du pays.
par jacques.lancier
Billet de blog
Quand le RN est fréquentable…
La dernière fois que j'ai pris ma plume c'était pour vous dire de ne plus compter sur moi pour voter par dépit. Me revoilà avec beaucoup de dépit, et pourtant j'ai voté !
par Coline THIEBAUX
Billet de blog
Oui, on peut réduire le soutien populaire aux identitaires !
Les résultats de la Nupes, effet de l’alliance électorale, ne doivent pas masquer l'affaiblissement des valeurs de solidarité et la montée des conceptions identitaires dans la société. Si la gauche radicale ne renoue pas avec les couches populaires, la domination des droites radicales sera durable. C'est une bataille idéologique, politique et parlementaire, syndicale et associative. Gagnable.
par René Monzat
Billet de blog
Boyard et le RN : de la poignée de main au Boy's club
Hier, lors du premier tour de l’élection à la présidence de l’Assemblée nationale, Louis Boyard, jeune député Nupes, a décliné la main tendue de plusieurs députés d’extrême droite. Mais alors pourquoi une simple affaire de poignée de main a-t-elle déclenché les cris, les larmes et les contestations ulcérées de nombres de messieurs ?
par Léane Alestra