En réponse à tycho-brahe, via marctey, "le-pape-en-dessous-de-tout?"


Merci marctey , pour cette mise au point, indispensable à mes yeux.

Car, sans votre intervention, étant un modeste nouvel abonné de Mediapart, je serais resté muet face à ces commentaires, unanimes à encenser sans réserve un article avec lequel je ne me sentais pourtant guère en accord.

Car, voyez-vous, quand on vient d'arriver, et qu'on est d'emblée confronté à une contribution due à quelqu'un de certainement important (cf. son pseudo "Ticho Brahe") et qui en plus parle Latin, eh bien ! on y regarde à deux fois avant d'oser s'exprimer.

Merci, par ailleurs, pour l'image du nouveau Pape. Il a quand même l'air d'être un type bien (intelligent, bienveillant et de bonne volonté), et semble disposer en outre de pas mal de courage personnel.

Or, il a entrepris de sauver son Eglise (un lieu de pensée et de recherches comme un autre), en tâchant d'y limiter l'influence de certains démons internes, quasiment "antédiluviens". Toutefois, c'est un Jésuite, qui, sans complexes, se réclame de Saint François : ce qui n'est pas une mince affaire !

Donc, qu'on soit ou non de son parti, pour l'instant il faut le laisser faire. Cela me paraît le choix le plus sage.

Inutile, par exemple, d'aller lui faire un croc-en-jambe en le calomniant, que ce soit par mauvaise foi délibérée ou par ignorance, ou encore par incompréhension. Puisque, lorsqu'il aura suffisamment fait avancer ses efforts de remise en humilité de la Maison dont il est locataire-en-chef, il sera bien temps d'aller évaluer le résultat de cette politique. D'ici-là, nous qui n'en sommes pas forcément partie prenante, restons provisoirement circonspects.

Vu que si l'on veut la Paix sur cette Planète encore très belle, et s'il se trouve que l'on soit sincère à cet égard (et il y en a probablement fort peu, des gens qui soient totalement sincères, à y regarder de plus près), alors il va falloir finir par se rendre compte de la nécessité morale et pratique de travailler sans relâche à inclure, petit à petit, dans notre futur "Monde de Paix", chacun(e) des habitant(e)s de la Terre, qui qu'il/elle soit, d'où qu'il/elle vienne et quel qu'ait pu être son parcours.

... Sinon, notre soi-disant "paix" restera en grande partie illusoire, ne croyez-vous pas ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.