Les droits des minorités, leur promotion et leur défense en questions

La pépinière d’excellence JUSDEMOS 2018 de la fondation de recherche A*MIDEX et le Laboratoire de théorie du droit organisent à la Faculté de droit et de science politique à Aix la première école d’été de recherche « Tocqueville » de la faculté sur le thème, portée par la professeure Hélène Thomas avec l’appui de la fédération de recherche « Droits, pouvoirs et sociétés ».

Démocratie et justice.
Les droits des minorités, leur promotion et leur défense
en questions

 Inscriptions : https://ldpsc.univ-amu.fr/fr/ecole-dete-democratie-justice


Lundi 1er juillet 2019

8H30- 9H30 : Ouverture de l’école d’été

Ouverture de l’Université d’été par Monsieur le Recteur d’Académie Bernard Beignier, Monsieur le Doyen Jean-Philippe Agresti, Professeur d’histoire du droit, Monsieur le Doyen Eric Berton, Professeur de biomécanique, Vice-président à l’innovation et à la valorisation, Madame Maryline Crivello, Professeure d’histoire contemporaine, Directrice exécutive d’A*MIDEX, Madame Vincente Fortier, Directrice de recherche au CNRS, Directrice de l’UMR DRES UNISTRA, Madame Hélène Thomas, Lauréate de la pépinière d’excellence A*MIDEX 2018 JUSDEMOS, Professeure de Science politique, responsable scientifique de l’école d’été.

9H30-13H00 : Conférences

Thématique : Le traitement juste et la protection des minorités dans les démocraties contemporaines

9H30-11H00 : Première table ronde

Penser la question démocratique contemporaine et le traitement juste des minorités

(présidente de séance Nathalie Rubio, Professeure de droit public, Directrice du CERIC-DICE, AMU).

  • « Une lecture de la révolution algérienne contemporaine », Rostane Mehdi, Professeur de droit public, CERIC-DICE, Directeur de Sciences Po Aix, Chaire Jean Monnet ad personam.
  • « Penser la question démocratique contemporaine et la place des minorités avec Tocqueville », Hélène Thomas, Professeure de Science politique, LTD, AMU.
  • « Universalisme et particularisme dans les théories de la justice », Jean-Yves Chérot, Professeur de droit public, LTD AMU.
  • « Comment garantir des droits et représenter les minorités vulnérables : représentation ou substitution ? », Emmanuel Jeuland, Professeur de droit privé à l’école de droit de la Sorbonne, Directeur de l’IRJS.
  • « La trahison de la démocratie, retour à Tocqueville », Jean-Louis Benoît, biographe d’Alexis de Tocqueville (rapport écrit d’une conférence au Cercle Interallié).

 

11H00-13H00 : Deuxième Table ronde

Penser les formes de protection actuelles et à venir des minorités en démocratie

(présidentes de séance : Blandine Chélini-Pont, Professeur d’histoire contemporaine, LID2MS, AMU et Sophie Lamouroux, Maître de conférences HDR en droit public, IMPGT-GJERC, AMU).

  • « Analyse linguistique des dispositions anti-discrimination au Canada. Faut-il réécrire le droit à l’égalité pour mieux le protéger ? », par Mélanie Samson, Professeure à la Faculté de droit de l’Université Laval (Canada) et cotitulaire de la Chaire de rédaction juridique Louis-Philippe Pigeon 3
  • « Peuples autochtones et droits à la terre : une étude sociojuridique du recours au droit de propriété collective par les peuples autochtones en contexte interaméricain », Doris Farget, Professeure de droit public à l’Université du Québec à Montréal (Canada)
  • « Protéger les OVNI (Objets Vivants Non Identifiés) en démocratie », Gaële Gidrol-Mistral, Professeuse de droit au département de droit de l’Université de Québec à Montréal (Canada) et Alicia Mazouz, Maîtresse de conférences en droit privé, Université catholique de Lille, IRJS, C3RD
  • « Étudier les minorités religieuses dans les démocraties », Fernando Arlettaz, Chercheur au CONICET, Université de Buenos Aires et Vincente Fortier, Directrice de recherches au CNRS, UMR DRES UNISTRA
  • « Justice fiscale, égalité devant l’impôt et sentiment d’injustice fiscale en démocratie », par Jean-Luc Albert Professeur de droit public, CEFF, AMU et Thierry Lambert, Professeur de droit public, Directeur du CEFF, AMU

Discussion générale

Pause déjeuner

Après-midi 14H30-19H00 : Ateliers de réflexion, d’écriture et de discussion en parallèle

Thématique : L’accès aux droits et à la justice des plus vulnérables dans les démocraties occidentales : protection, législation, légistique, règlements alternatifs

14H30-17H00 : Ateliers en parallèle

Atelier 1 (Oudropo,, IRJS) : « L’utilisation de contraintes linguistiques pour penser et créer du droit innovant et d’un point de vue minoritaire avec les contraintes « nul-nulle », « emoji », « trottinette », « olympienne ou déclaration universelle des droits de : réécrire un article de déclaration pour l'appliquer aux animaux, aux personnes sous tutelle, ultra pauvres, dépendantes, aux espèces de compagnie, aux arbres, aux robots… », sous la houlette d’Emmanuel Jeuland et Pierre-Yves Verkindt, avec Alicia Mazouz, Romain Rousselot, Hélène Thomas, Nathalie Dion, Viveca Mezey...

Atelier 2 (LDPSC) : « Déjudiciarisation, accès au juge, accès au droit », organisé par le Laboratoire de Droit privé et Sciences criminelles de la FDSP avec Vincent Egéa, Emmanuel Putman, Anne Leborgne, Eudoxie Gallardo, Jean-Baptiste Perrier, Muriel Giacopelli. Discutante Chiara Giovannucci Orlandi, Professeur de droit à l’Université de Bologne, et Guillaume Payan, Maître de conférences HDR en droit privé, Université de Toulon.

Atelier 3 (LID2MS) : « Le traitement des minorités religieuses en démocratie », organisé par Vincente Fortier, Blandine Chelini-Pont, Fernando Arlettaz., et Randi de Guilhem, Directrice de recherche au CNRS, TELEMME, AMU

Atelier 4 (LDPSC) : « La protection civile et pénale des enfants en démocratie, une approche comparée », avec Caroline Siffrein-Blanc, Emmanuelle Bonifay, Eudoxie Gallardo, Maîtres de conférences en droit privé, et Philippe Bonfils, Professeur de droit privé, LDPSC, AMU.

Atelier 5 (CERHIIP, LID2MS) : « Lire la démocratie et les révolutions démocratiques à la lumière des écrits de Tocqueville : de 1830 au mouvement des gilets jaunes » (LTD, LID2MS, CERHIIP), avec Jean-4

Public : Louis Benoît, biographe Tocqueville (conférence écrite synthétisée par un doctorant), Eric Gasparini, Professeur d’histoire du droit, Directeur du CERHIIP, Hervé Isar, Professeur de droit public, LID2MS, François Quastana, Professeur d’histoire du droit, Université de Lille 2, CERHIIP, Hélène Thomas, LTD, Claire Mongouachon, Maître de conférences en droit public, Université Paris Nanterre, David Ytier, Doctorant en droit fiscal CEFF, AMU et Dominique Augey, Professeur d’économie, LID2MS, AMU (à confirmer).

17H45-19H30 : Rapports de synthèse des travaux des ateliers :

Rapporteurs, Camille Porodou, Collège Sainte Barbe et Université de la Sorbonne, Chiarra Giovannucci Orlandi, Université de Bologne, Vincente Fortier, Université de Strasbourg, Caroline Siffrein-Blanc, Eudoxie Gallardo et Emmanuelle Bonifay, AMU, François Quastana, Professeur en histoire du droit, Université de Lille, CERHIIP et Hervé Isar, Professeur de droit public, Directeur du LID2MS.

Dîner d’accueil

 


Mardi 2 juillet 2019

Matinée : 8H30-13H00

Thématique : Représenter en justice et protéger les droits des minorités

8H30-10H30 : Première table ronde

Représenter et protéger les droits fondamentaux des minorités humaines

(présidentes de séance : Sophie de Cacqueray, Maître de conférences HDR, GJERC, AMU et Mélanie Samson, Professeure à la Faculté de droit de l’Université Laval et cotitulaire de la Chaire de rédaction juridique Louis-Philippe Pigeon).

  • « Les fonctions des parlements en démocratie aujourd’hui : quid de la représentation des minorités ? », Philippe Poirier, Professeur de Science politique, titulaire de la chaire d’études en droit parlementaire, Université du Luxembourg.
  • « Culture juridique des droits de la personne et justiciabilité des droits sociaux », Christine Vézina, Professeure de droit, Université Laval, Québec, Canada.
  • « L’accès au droit et à la justice : un programme de recherche et d’action coordonnée », Pierre Noreau, Professeur au Centre de droit public de l’Université de Montréal, responsable du consortium de recherche ADAJ.
  • « La reconnaissance juridique des associations par l'État : contre-pouvoir indispensable ou menace pour la démocratie représentative ? », Michelle Cumyn, Professeure de droit à la Faculté de droit de l’Université Laval et cotitulaire de la Chaire de rédaction juridique Louis-Philippe Pigeon.

 

10H45-13H00 : Deuxième table ronde

Représenter et protéger les droits fondamentaux des minorités vivantes non humaines

(présidentes de séance : Gaële Gidrol-Mistral, Professeuse au département de de droit l’UQAM et Emmanuel Putman, Professeur de droit privé, LDPSC, AMU).

  • « La Déclaration de Toulon du 29 mars 2019 sur la personnalité juridique de l’animal : pourquoi ? Quelle potentialité juridique ? », Caroline Regad, Maître de conférences HDR en histoire du droit et Cédric Riot, Maître de conférences en droit privé, avocat à la Cour, codirecteurs du diplôme universitaire en droit des animaux, Université de Toulon.
  • « Le statut moral des êtres non humains », Sophie Papaefthymiou, Professeure de droit public, IRJS-IEP de Lyon.
  • « Donner la personnalité juridique à mère nature et aux animaux : une piste efficace ? Les humains dénaturés ou la nouvelle controverse de Valladolid », François Ost, Professeur de droit émérite, Facultés de Louvain, (in abstentia lecture d’un article à paraître dans le Journal de droit animalier par Carl Zakaria, Académie de droit d’AMU et des étudiants de la FDSP.
  • « Animalité, civilité, humanité, intégrité, personnalité, sensibilité, responsabilité, … Mozart », Gwendoline Lardeux, Professeur de droit privé, LDPSC, AMU et Hélène Thomas, Professeure de Science politique, LTD, AMU.
  • « Faut-il reconnaître des droits fondamentaux aux animaux ? Manifeste pour l’inscription de l’animal dans la Constitution », Olivier Le Bot, Professeur de droit public, GJERC, AMU (rapport écrit lu par un étudiant de l’Académie de droit d’Aix-Marseille université)

Pause déjeuner

Après-midi : 14H15-19H00

Thématique : Protéger les droits fondamentaux, représenter et faire droit aux minorités humaines et non humaines

14H15-17H15 : Ateliers de réflexion, d’écriture et de discussion en parallèle

Atelier 1 (GJERC, chaire en études parlementaires de l’Université du Luxembourg) : « Les parlements servent-ils encore à quelque chose dans les démocraties représentatives ? » avec Philippe Poirier, Professeur de Science politique, chaire d’études parlementaires, Université du Luxembourg, Richard Ghevontian, Professeur émérite de droit public GJERC-AMU, Sophie Lamouroux, Sophie de Cacqueray, Maîtres de conférences HDR, GJERC, AMU, Sophie Hutier, Maître de conférences en droit public, GJERC-AMU.

Atelier 2 (CDS UMR ADES ) : « Démocratie médicale : les droits à la santé, des droits fondamentaux ? », organisé par Guylène Nicolas, Maître de conférences HDR en droit public, Centre de droit de la santé, UMR ADES, AMU, Aurélie Mahalatchimy, Chargée de recherche au CNRS, CERIC, UMR DICE, AMU, avec Cécile Moulin, Docteure en droit, élève avocat, Chercheure associée au Centre de droit de la santé, UMR ADES AMU, Karine Sferlazzo-Boubli, Docteure en droit, Chercheure associée au Centre de droit de la santé, UMR ADES AMU, Marine Gaboriau-Tabary, Docteure en droit, Chercheure associée à l'UMR ADES, Centre de droit de la santé, AMU.

Atelier 3 franco-canadien : « Comment protéger les droits des non humains en démocratie. Les pistes de l’extra-patrimonialisation versus celles de l’attribution d’une personnalité juridique », atelier porté par le LTD, collègues de l’UQAM (Canada) et Paris Sorbonne, avec Caroline Regad, Cédric Riot, Maîtres de conférence de l’Université de Toulon animé par Gaëlle Gidrol-Mistral, Professeur de droit UQAM, Emmanuel Jeuland, Professeur de droit privé, IRJS, Sorbonne et Daniel Nahon, Professeur émérite de sciences, CEREGE, AMU, textes en discussion : « La personnalisation de la nature et ses alternatives » par François Ost, Université́ Saint-Louis, « Humanité, personnalité, animalité », par Gwendoline Lardeux, professeur de droit privé, AMU et « Faut-il reconnaître des droits fondamentaux aux animaux ? » Olivier Le Bot, professeur de droit public, AMU, rapporteur Emmanuel Putman, Professeur de droit privé, LDPSC, AMU.

Atelier 4 (franco- québécois) : « Comment protéger les droits des minorités humaines au niveau national, régional et international en démocratie ? », atelier organisé par Nathalie Rubio, Professeure de droit 6

Public :  Directrice du CERIC, DICE, AMU Romain le Boeuf, Professeur de droit public, CERIC-DICE, AMU et porté par des chercheurs de l’UQAM de l’Université de Montréal et de l’Université Laval (Canada) : avec Doris Farget, Professeure de droit UQAM, Manon Ghevontian, Docteur en droit public, GJERC AMU, Pierre Noreau, Professeur au Centre de droit public de l’Université de Montréal (Canada), Directeur du consortium de recherche ADAJ, Nathalie Samson, Professeure de droit, Université Laval (Canada), Christine Vézina, Professeure de droit, Université Laval (Canada).

17H30-19H00 : Rapports de synthèse des travaux des quatre ateliers et des conférences : Philippe Poirier, Université du Luxembourg et Richard Ghevontian, GJERC, AMU, Guylène Nicolas, CDSA-ADES, AMU et Aurélie Mahalatchimy, CERIC-DICE-AMU, Gaële Gidrol-Mistral, UQAM, et Emmanuel Putman, LDPSC, AMU, Nathalie Rubio, CERIC-DICE, AMU et Mélanie Samson, Université Laval.


Mercredi 3 juillet 2019

Matinée 8H30-13H00

Thématique : Humains, transhumains, posthumains. Les minorités dans les techno-démocraties et leurs droits

8H30-10H30 : Première table ronde

Humains, trop humains et demain ? Questions juridiques, éthiques et politiques

(présidente de séance : Guylène Nicolas, Maître de conférences HDR en droit public, CDSA-ADES, AMU).

  • « Le recours au référent intégrité scientifique : un mode alternatif de règlement des conflits dans le domaine de la recherche », Pierre-Jean Weiller, Professeur émérite de médecine interne, référent intégrité scientifique d’Aix-Marseille Université, Président du comité d’éthique d’AMU.
  • « Le devoir d’humanité peut-il nous rendre inhumain ? Retour sur l’affaire Vincent Lambert », Pierre le Coz, Professeur de philosophie, UMR ADES-EFS-CNRS, AMU, membre du comité d’éthique de la recherche d’AMU.
  • « Les travaux du comité d’éthique de la recherche à l’Université : l’expérience de l’évaluation éthique de la recherche à AMU », Audrey Janssens, coordinatrice du comité d’éthique de la recherche d’AMU.
  • « Mon ADN et moi : la recherche génomique au service de la diversité humaine », Nicolas Levy, PUPH, chef du service de génétique médicale, UMR AMU – Inserm 1251.
  • « L'intelligence Artificielle comme humanité augmentée : le biais de perception des humains par des humains. Une relecture du test de Turing », Pierre Livet, Professeur émérite de philosophie, membre du directoire de l’IMERA, membre du comité d’éthique de la recherche d’AMU.

10H45-13H00 : Deuxième table ronde

Les minorités humaines quels droits, quelles contraintes, quelles libertés à l’ère de la cyberdémocratie

(présidentes de séance : Gwendoline Lardeux, Professeur de droit privé, LDPSC, AMU et Hélène Thomas, Professeure de science politique, LTD, AMU).

  • « Démocratie liquide ou liquidation de la démocratie ? », Marc Bernardot, Professeur de sociologie, LAMES, AMU. 
  • « Les nouveaux répertoires d’action des minorités à l’ère S digitale », Jérôme Valluy, Maître de conférences  HDR, Sciences de l'information et de la communication, Département de science politique de la Sorbonne, Chercheur au Costech (U.T.C de Compiègne).
  • « Coups de pouce ou crocs-en-jambe ? Potentiel et limites des nudges et autres instruments de gouvernance pour la protection des minorités », Alexandre Flückiger, Professeur de droit public, Université de Genève.
  • « Droit(s) de l’Intelligence artificielle », Samir Merabet, Docteur en droit privé, CDE, AMU.
  • « Moi humaine, mouvante et émouvante en 2079 », Valérie-Laure Benabou, Professeure de droit privé, CDE, AMU.
  • « Les algorithmes comme nouvelles normes : la fin de l'appréciation humaine ? », Frédéric Rouvière, Professeur de droit privé, LTD (rapport écrit).

Pause déjeuner

Après-midi :14H00-18H00

Thématique : Des humains, des algorithmes et des nudges dans les cités du droit d’Aix-en-Provence

14H00-14H30 : Présentation des règles des ateliers péripatéticiens, qui se dérouleront places des prêcheurs et de Verdun, au 3 avenue Robert Schuman, et au 25 rue Gaston de Saporta.

14H30-17H00 : Ateliers

Atelier 1, 2, 3, 4 ateliers péripatéticiens : « Les nudges, les flux, les plaques, les ponts et les fontaines dans le places judiciaires d’Aix-en-Provence : du repérage à l’analyse d’une nouvelle urbanité juridique, de ses règles et disciplines », sous la houlette d’Hélène Thomas, Professeure de science politique, LTD, AMU, de Marc Bernardot, Professeur de sociologie, LAMES, AMU, d’Alexandre Flückiger, Professeur de droit public, Université de Genève et d’Emmanuel Jeuland, Professeur de droit privé, Université Paris 1.

17H00-18H00 : Rapport de synthèse et discussion finale sur les acquis méthodologiques et théoriques de l’école d’été de recherche


Comité d’organisation sur place :

Conception et organisation scientifique : Hélène Thomas

Organisation administrative et logistique : Emmanuelle Pachter

Coordination : Jean Bernardot

Equipe d’organisation sur place : Pauline Guiragossian, Axelle Godounou, Fiona Hilaire, Guillaume Leroy, Nicolas Moysan, Jennifer Senra, Yan Son Tarnat, Aloïs Toyane, Carl Zakaria

Comité scientifique : Valérie-Laure Benabou (AMU), Blandine Chélini-Pont (AMU), Vincent Egéa (AMU), Gaële Gidrol-Mistral (UQAM), Emmanuel Jeuland (Paris Sorbonne), Gwendoline Lardeux (AMU), Guylène Nicolas (AMU), Nathalie Rubio (AMU), Hélène Thomas (AMU)

Intervenantes et intervenants, conférenciers et participantes actifs des ateliers :

Jean-Philippe Agresti, Professeur d’histoire du droit, doyen de la FDSP, CERHIIP, AMU
Jean-Luc Albert, Professeur de droit public, CEFF, AMU
Fernando Arlettaz, Chercheur au CONICET, Université de Buenos Aires
Dominique Augey, Professeur d’économie, LID2MS, AMU
Franck Avenel, Data Observer, mécène de compétence de la pépinière d’excellence JUSDEMOS A*MIDEX
Jean-Louis Benoît, agrégé de lettres, spécialiste de Tocqueville
Valérie-Laure Benabou, Professeure de droit privé, IDA, AMU
Jean Bernardot, avocat postulant au barreau de New York, coordinateur de l’école d’été
Marc Bernardot, Professeur de sociologie, LAMES, AMU
Emmanuelle Blanc, mécène de la pépinière d’excellence de la pépinière d’excellence JUSDEMOS A*MIDEX
Emmanuelle Bonifay, Maître de conférences en droit privé, LDPSC, AMU
Philippe Bonfils, Professeur de droit privé, LDPSC, AMU
Sophie de Cacqueray, Maître de conférences HDR en droit public, GJERC, AMU
Blandine Chelini-Pont, Professeur d’histoire contemporaine, LID2MS, AMU
Jean-Yves Chérot, Professeur de droit public, LTD, AMU
Michelle Cumyn, Professeure de droit à la Faculté de droit de l’Université Laval et cotitulaire de la Chaire de rédaction juridique Louis-Philippe Pigeon, (par écrit)
Nathalie Dion, Maître de conférences en droit privé, Université d’Orléans, OUDROPO,,
Nicolas Duca, doctorant contractuel en droit public, Université du Luxembourg
Vincent Egéa, Professeur de droit privé, co-directeur de la Fédération de recherche « droits pouvoirs et sociétés », Directeur du LDPSC
Doris Farget, Professeur de droit public à l’Université de Québec à Montréal, Canada
Vincente Fortier, Directrice de recherche au CNRS, Directrice de l’UMR DRES, UNISTRA
Alexandre Flückiger, Professeur de droit public, Vice-doyen de la Faculté de droit, Université de Genève
Marine Gaboriau-Tabary, Docteure en droit, Chercheure associée à l'UMR ADES -CDS, AMU
Eudoxie Gallardo, Maître de conférences en droit privé, LDPSC, AMU
Bastien Garcia, doctorant contractuel en droit public, GJERC, AMU
Eric Gasparini, Professeur d’histoire du droit, Directeur du CERHIIP
Manon Ghevontian, Docteur en droit public AMU, GJERC
Richard Ghevontian, Professeur de droit public, GJERC, AMU
Muriel Giacopelli, Professeure de droit privé, LDPSC, AMU
Gaële Gidrol-Mistral, Professeuse de droit privé au département d’études juridiques de l’Université du Québec à Montréal, Canada
Axelle Godounou, étudiante en master de droit public, AMU
Randi de Guilhem, Directrice de recherche au CNRS, TELEMME, AMU
Pauline Guiragossian, doctorante contractuelle en histoire du droit, CERHIIP, AMU
Fiona Hilaire, doctorante en droit privé, LDPSC
Sophie Hutier, Maître de conférences en droit public, GJERC, AMU
Hervé Isar, Professeur de droit public, Directeur du LID2MS, AMU
Audrey Janssens, référente administrative du comité d’éthique de la recherche d’AMU, DRI, AMU
Emmanuel Jeuland, Professeur de droit privé à l’école de droit de la Sorbonne, Directeur de l’IRJS, OUDROPO,,
Thierry Lambert, Professeur de droit public, Directeur du CEFF, AMU
Arnaud Lami, Maître de conférences en droit privé, UMR ADES, AMU
Sophie Lamouroux, Maître de conférences HDR en droit public, IMPGT, GJERC AMU 
Gwendoline Lardeux, Professeur de droit privé, LDPSC, AMU
Anne Leborgne, Professeur de droit privé, LDPSC, AMU
Olivier Le Bot, Professeur de droit public, GJERC, AMU, (par écrit)
Romain Le Boeuf, Professeur de droit public, CERIC-DICE, AMU
Pierre Le Coz, Professeur de philosophie, UMR ADES-EFS-CNRS, AMU, membre du comité d’éthique de la recherche d’AMU
Nicolas Levy, Professeur de génétique médicale, directeur de l’unité INSERM 1251, GMGF, Hôpital de la Timone, APHM-AMU
Frédéric Lombard, Professeur de droit public, Directeur du CRA, AMU
Aurélie Mahalatchimy, Chargée de recherche au CNRS, CERIC, UMR DICE, AMU
Alicia Mazouz, Maîtresse de conférences en droit privé, Université catholique de Lille, IRJS, OUDROPO,,
Dominique Maraninchi, Professeur émérite de médecine (in abstentia)
Anne-Marie de Matos, Maître de conférences en droit privé, LID2MS, AMU
Rostane Mehdi, Professeur de droit public, CERIC-DICE, Directeur de Science Po Aix
Viveca Mezey, doctorante en droit privé, ATER Université Paris 1 Sorbonne, OUDROPO,,
Samir Merabet, Docteur en droit privé, CDE, AMU
Claire Mongouachon, Maître de conférences HDR en droit public, CIERA, Université de Paris-Nanterre
Cécile Moulin, Docteure en droit, élève avocat, Chercheure associée au CDSA, UMR ADES, AMU
Nicolas Moysan, étudiant en master de droit public, AMU
Daniel Nahon, Professeur émérite de géosciences, CEREGE, AMU
Guylène Nicolas, Maître de conférences HDR en droit public, CDSA-UMR ADES, AMU
Pierre Noreau, Professeur de science politique, Université de Montréal, responsable du programme ADAJ.
François Ost, Professeur de droit (Université de Louvain) (par écrit)
Emmanuelle Pachter, référente administrative du LTD, responsable de l’organisation de l’école d’été
Sophie Papaefthymiou, Professeure de droit public, IEP de Lyon, IRJS
Marc Pena, Professeur d’histoire du droit, LID2MS, AMU (à confirmer)
Philippe Poirier, Professeur de Science politique, Chaire de recherche en études parlementaires, Université du Luxembourg
Emmanuel Putman, Professeur de droit privé, LDPSC, AMU
François Quastana, Professeur d’histoire du droit, Université de Lille 2, CERHIIP-AMU
Romain Rousselot, doctorant en droit international public, Université Paris 1, OUDROPO,,
Cédric Riot, Maître de conférences en droit privé, avocat à la Cour et co-directeur du diplôme d’Université en droit des animaux, Université de Toulon
Caroline Regad, Maître de conférences HDR en histoire du droit, Université de Toulon, codirectrice du diplôme universitaire en droit des animaux
Nathalie Rubio, Professeur de droit public, Directrice du CERIC, AMU
Mélanie Samson, Professeure à la Faculté de droit de l’Université Laval et cotitulaire de la Chaire de rédaction juridique Louis-Philippe-Pigeon
Jennifer Senra, doctorante en droit privé, LDPSC, AMU
Karine Sferlazzo-Boubli, Docteure en droit, Chercheure associée au CDSA, UMR ADES, AMU
Caroline Siffrein-Blanc, Maître de conférences en droit privé, LDPSC, Directrice adjointe de la Faculté de droit et de science politique, AMU.
Yan Son Tarnat, étudiant en master de droit public, AMU
Catherine Thomas, mécène de la pépinière d’excellence de la pépinière d’excellence JUSDEMOS A*MIDEX
Hélène Thomas, Professeure de Science politique, responsable scientifique de l’école d’été, Directrice-adjointe du LTD, AMU et OUDROPO, Aloïs Toyane, doctorant en droit public, GJERC, AMU, Université du Luxembourg
Jérôme Valluy, Maître de conférence HDR, sciences de l'information et de la communication, Université Paris-Sorbonne (Paris 1), Costech-UTC de Compiègne
Christine Vezina, Professeure de droit, faculté de droit de l’Université de Laval, Québec-Canada
Pierre-Yves Verkindt, Professeur de droit privé école de droit de la Sorbonne, IRJS, OUDROPO,,
Pierre-Jean Weiller, Président du comité d’éthique d’AMU, référent intégrité AMU, PUPH émérite de médecine interne
Carl Zakaria, étudiant en master de droit public et à l’Académie de droit d’AMU (ADAM), rédacteur en chef de « La tribune de l’Académie »
David Ytier, Doctorant en droit fiscal CEFF
Guillaume Payan, Maître de conférences HDR en droit privé, Université de Toulon.


Inscriptions : https://ldpsc.univ-amu.fr/fr/ecole-dete-democratie-justice

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.