Jérôme Vigliano
Animateur radio, comédien, orphelin et en guerre pour faire prendre leurs responsabilités à ceux qui m'ont démoli.
Abonné·e de Mediapart

84 Billets

0 Édition

Billet de blog 11 nov. 2019

Jérôme Vigliano
Animateur radio, comédien, orphelin et en guerre pour faire prendre leurs responsabilités à ceux qui m'ont démoli.
Abonné·e de Mediapart

Michel "Eparcyl" Laloue : Deux Ans de Prison Ferme

La gendarmerie d'Argenton-sur-Creuse (Indre) a refusé mes plaintes contre ce désaxé. Ca n'a pas empêché le Tribunal correctionnel d'Avignon de l'envoyer deux ans en prison...

Jérôme Vigliano
Animateur radio, comédien, orphelin et en guerre pour faire prendre leurs responsabilités à ceux qui m'ont démoli.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

South Park

Pour mémoire, cet individu reconnu dangereux sur le plan criminologique et présentant des "aménagements psychotiques de la personnalité", selon un expert-psychiatre auprès des tribunaux, Michel Laloue donc, s'en était pris à moi et à de nombreux autres internautes sur le réseau social Périscope notamment, au travers de menaces de mort avec arme, de harcèlement, diffamation, humiliation et swatting (voir ici pour mémoire).

C'est fini pour lui. Pendant qu'il déblatérait sans arrêt, d'autres agissaient en justice. Michel Laloue a écopé le 20 septembre 2019 de trois ans de prison dont deux ferme. Précisons au passage que je continue de recevoir des menaces de mort de la part de sa petite bande de psychopathes en slip.

Je "félicite" les gendarmes d'Argenton-sur-Creuse (au moins six) qui ont refusé deux fois mes plaintes avec preuves les 14 et 25 juillet 2019, violant par là-même l'article 15-3 du Code de procédure pénale et mettant du même coup ma vie en danger (Code pénal 223-1).

Ci-dessous, reprise de l'article de Bruno Hurault (La Provence 22 septembre 2019).

"Plus à l’aise derrière son ordinateur pour déverser un discours haineux sur les réseaux sociaux que dans le box du tribunal correctionnel d’Avignon, Michel Laloue, 60 ans, et 26 mentions au casier judiciaire, tente de minimiser la portée de ses actes. Il lui est reproché, via le réseau social Periscope et sa "chaîne" You Tube, des faits de harcèlement et des menaces de mort au préjudice de plusieurs victimes. Des personnes chez qui s’est parfois déplacé le prévenu pour tourner des vidéos insultantes et dénigrantes. Il lui est également reproché des violences avec arme : le soir de la finale Algérie-Sénégal, Michel Laloue a suivi à Avignon, tout en les filmant, deux jeunes supporters des Fennecs, âgés d’une dizaine d’années, et en les traitant de "bougnoules" a brandi une bombe lacrymogène en disant "on les gaze on les gaze". "C’était juste pour le buzz" marmonne le prévenu en forme de plates excuses après avoir assuré : "j’ai rien fait du tout".

Les parties civiles expriment leur peur après les menaces circonstanciées proférées sur les réseaux sociaux par cet homme armé d’un harpon mais qu’on voit aussi sur une vidéo couper un melon avec une hache en tenant des propos effrayants. La défense assurée par Me Amr plaide des "mises en scène misérables pour obtenir une aura, une gloire dans ce monde virtuel, un monde où il est une star et il cherche ça". Des clics à tout prix qui transforment "un homme misérable et malade en Superman" poursuit la défense, selon qui il n’y a pas de risque de passage à l’acte. "Je regrette tout ce qui s’est passé, je n’irai plus sur Périscope, j’arrête" a pleurniché le prévenu avant que le tribunal ne se retire pour délibérer. Déclaré coupable, il écope d’une peine de trois ans de prison dont un an avec sursis et mise à l’épreuve pendant trois ans, avec interdiction de contact avec les victimes. Au plan civil est allouée, à deux victimes reçues en leur constitution de partie civile, une somme de 1 500 euros, en réparation de leur préjudice moral."

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Comment le gouvernement veut rattraper le retard français
Dans un contexte de risque élevé de tension sur le réseau électrique cet hiver, l’Assemblée nationale examine, à partir du lundi 5 décembre, le projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire en France.
par Mickaël Correia
Journal — Asie et Océanie
Rentrer ou pas à Futaba, près de Fukushima : le dilemme des anciens habitants
La dernière des 11 municipalités évacuées en 2011 à proximité de la centrale nucléaire de Fukushima accueille de nouveau des habitants sur 10 % de son territoire. La levée de l’interdiction de résidence, présentée comme un pas vers la reconstruction, ne déclenche pas l’enthousiasme.
par Johann Fleuri
Journal
Les enjeux d’un second procès à hauts risques pour l’ancien président
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert seront rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Fil d'actualités
La présidence des Républicains se jouera lors d’un second tour
Éric Ciotti, tenant d’une ligne droitière, et Bruno Retailleau, représentant l’aile conservatrice et libérale du parti, se sont qualifiés dimanche pour le second tour de l’élection du président des Républicains, a annoncé dimanche la présidente par intérim du parti Annie Genevard.
par Agence France-Presse

La sélection du Club

Billet de blog
L'électricité est-elle un bien commun ?
[Rediffusion] L'électricité est-elle un bien commun, comme Yannick Jadot l'a fait récemment ? La formule produit un effet électoraliste garanti. Mais cette opération rhétorique est sans intérêt s’il s’agit, à partir de la fonction sociale actuelle de l’électricité, de faire apparaître dans le système énergétique des options qui méritent un positionnement politique.
par oskar
Billet de blog
À Brioude, itinéraire d'une entreprise (presque) autonome en énergie
CN Industrie vit en grande partie grâce à l'électricité produit par ses panneaux solaires. Son modèle énergétique est un bon éclairage de ce que pourrait être un avenir largement éclairé par les énergies renouvelables. Rencontre avec son patron précurseur, Clément Neyrial.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
L’électricité, un bien commun dans les mains du marché
Le 29 août dernier, le sénateur communiste Fabien Gay laisse exploser sa colère sur la libéralisation du marché de l’électricité : « Ce sont des requins et dès qu’ils peuvent se goinfrer, ils le font sur notre dos ! ». Cette scène témoigne d’une colère partagée par bon nombre de citoyens. Comment un bien commun se retrouve aux mains du marché ?
par maxime.tallant
Billet de blog
Nationalisation d’EDF : un atout pour la France ?
Le jeudi 24 novembre, c’est dans un contexte bien particulier que le nouveau PDG d’EDF Luc Rémont prend ses fonctions. De lourds dossiers sont sur la table : renationalisation du groupe, relance du parc nucléaire et des renouvelables, négociation avec Bruxelles sur les règles du marché de l’électricité et gestion de la production avant les trois mois d’hiver.
par Bernard Drouère