La Loi de la Cagoule

Je suis animateur radio. J'ai publié hier un article sur un groupe de gens de radio qui me harcèlent et me diffament depuis des années et continuent encore parce que la Justice ne leur a pas encore tapé sur les doigts, malgré les instructions en cours chez le Procureur de la République de Paris.

Ces gens menacent maintenant un ami. Et cet ami a choisi d'être un collabo parce qu'il a peur.

J'ai donc perdu un ami de plus, qui va vendre son âme aux Nazis pour ne pas perdre son travail. Il préfère protéger son travail que la vie de son ami. Son ami, c'est moi, je lui ai fait commencer la radio pro il y a 25 ans mais peut-être l'a-t-il oublié.

Un collègue à lui a reçu un appel d'un dégénéré racontant n'importe quoi sur moi mais il ne veut pas révéler son identité pour ma plainte. Mais ce collègue veut discuter avec moi. Je ne discute pas avec les terroristes.

Un des porcs dont je parlais a fait dé-publié l'article d'hier par Médiapart, qui ne m'a donné aucune raison pour la dé-publication. Il est dommage qu'un organe de presse comme Médiapart agisse aussi légèrement qu'une machine décérébrée comme Facebook.

Il est dommage qu'un organe de presse comme Médiapart aille défendre la révélation de la vérité et censurer un pauvre petit article dans lequel, à mon sens, il n'y a avait rien de légalement répréhensible - aucune précision quant aux passages qui le seraient, dans le mail de la modératrice.

Mais je note une fois de plus ce que j'avais déjà noté en rouge dans ma mémoire : la justice, en France, va à ceux qui portent la cagoule contre ceux qui disent en signant tout haut ce qu'ils pensent.

Quand les cagoulés auront eu ma peau, il sera trop tard pour m'aider. Les cagoulés s'en prendront à quelqu'un d'autre. Mon ami collabo peut-être. Mon ami désolé, comme tous mes amis désolés qui un jour se retrouveront dos au mur avec une cagoule : celle que la Gestapo met aux fusillés du petit matin.

 

http://www.jeromevigliano.fr

http://www.jeromevigliano.fr/larealitedelaradio.html

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.