L'Etat doit transformer les assedics et Rmi en salaires dans des emplois d'utilité publique et sociale à temps partiel

 

 

DEPUIS 30 ANS LES PARTIS POLITIQUES AU POUVOIR SONT PASSES A COTE DE L ENJEU ESSENTIEL EN MATIERE DE TRAITEMENT DU CHÔMAGE ET DE DEVELOPPEMENT DE LA SOCIETE DE SERVICES

 

LES (JEUNES) CHOMEURS NE DEMANDENT PAS SIMPLEMENT DE L'ARGENT, ILS ATTENDENT UN EMPLOI ET A TRAVERS LUI DE LA DIGNITé, SE SENTIR UTILE A LEUR FAMILLE (FONDER UNE FAMILLE POUR LES JEUNES)ET DANS LA SOCIETE, NE PAS EN ETRE EXCLU, NE PAS ETRE UN EXCLU: ILS ATTENDENT UN TRAVAIL ET PAS SEULEMENT UN REVENU DE REMPLACEMENT A NE RIEN FAIRE (CE QUI EST LE CONTRAIRE DE LA DIGNITE) ET ILS ATTENDENT UNE SOCIALISATION PAR LE BIAIS D UNE VIE PROFESSIONNELLE

 

LES PARTIS ONT RATé GRAVEMENT LEUR MISSION SUR CET ENJEU-LA 

 

LES PERSONNES SANS EMPLOI ONT ETE EXCLUES, DESOCIALISEES, AUX YEUX-MEMES DE LEURS ENFANTS, QUI EUX-MEMES ENSUITE SE DESOCIALISENT, SE MARGINALISENT, VOIRE TOMBENT EN DELINQUANCE: ON PEUT PARLER DE DEPRESSION, PERSONNELLE, FAMILIALE ET SOCIALE A CAUSE DE CETTE ABSENCE D INITIATIVE PERTINENTE ET A LA HAUTEUR DES BESOINS DEPUIS 30 ANS !

 

IL Y A DES BESOINS D EMPLOIS D UTILITE PUBLIQUE NON POURVUS POUR DES MILLIERS DE PERSONNES EN WALLONIE ET A BRUXELLES DEPUIS 30 ANS

 

ET PENDANT CE TEMPS-LA DES MILLIERS DE FRANCOPHONES SONT AU CHOMAGE OU AU CPAS 

 

ALORS QU il Y A DE L ARGENT POUR REMUNERER CES EMPLOIS (ARGENT ACTIF) PUISQU ON PAIE DES ALLOCATIONS DE CHOMAGE ET DE MINIMEX (ARGENT PASSIF)

 

C’EST VRAIMENT DRAMATIQUE D AVOIR LAISSE SE DEVELOPPER UNE TELLE SITUATION !

 

JE PROPOSE DE CONVERTIR LES ALLOCATIONS DE CHOMAGE ET DE MINIMEX EN SALAIRES POUR TRAVAIL A TEMPS PARTIEL POUR TOUS, CHACUN AYANT ALORS UN EMPLOI ENTRE 2 ET 4 JOURS PAR SEMAINE SELON LES ALLOCATIONS ET AUX AIDES AUXQUELLES IL AVAIT DROIT

 

POUR DONNER UN EXEMPLE, UN CHOMEUR QUI TOUCHAIT LE MINIMUM CHOMAGE AURAIT PU AU MOINS BENEFICIER D UN CONTRAT DE 2 JOURS DE TRAVAIL/ SEMAINE ET UN CHOMEUR VERS LE MAXIMUM CHOMAGE UN CONTRAT DE 3 OU 4 JOURS/SEMAINE, ET PARALLELEMENT A CELA, DES DISPOSITIFS DE FORMATION ENCADRANT CES MESURES

 

UNE PRéCISION: LES PERSONNES SE FORMANT POUR UN EMPLOI PRIVé EN AURAIENT BIEN SÛR ETE DISPENSéES

 

CRECHES, ECOLES, HOPITAUX, PROPRETE PUBLIQUE, ENVIRONNEMENT, EDUCATION, ENSEIGNEMENT, ANIMATION, CULTURE, ART, CIRCULATION, ENERGIE, LOGEMENT, URBANISME, TOURISME … DES TAS DE SECTEURS NON COMMERCIAUX ONT DES BESOINS ENORMES EN MAIN D’OEUVRE DEPUIS 30 ANS MAIS ON EST PASSé A COTE DE CES BESOINS ET EN MEME TEMPS ON A LAISSé DES GENS SANS TRAVAIL ALORS QU ILS EN DEMANDAIENT ET D AUTRE PART ON A SURTAXé CEUX QUI TRAVAILLENT POUR POUVOIR PAYER CEUX QUI N EN ONT PAS ET QUI VOUDRAIENT POURTANT TRAVAILLER ET ALORS QUE DU TRAVAIL IL Y EN AVAIT VRAIMENT DANS LE SECTEUR NON-MARCHAND

 

LES CENTAINES DE MILLIONS D EUROS D ALLOCATIONS D’AIDE SOCIALE ET DE CHOMAGE ACCORDES AUX PERSONNES QUI DEMANDENT EN FAIT DE TRAVAILLER (ARGENT PASSIF) SERVIRAIENT A REMUNERER DES POSTES D UTILITE PUBLIQUE AU MOINS A TEMPS PARTIEL ET CE POUR TOUS LES CHOMEURS 

 

LES TRAVAILLEURS TAXéS VERRAIENT LEUR AIDE(TAXATION) UTILISEE, VOIRE LEUR TAXATION DIMINUER, CAR DES BESOINS SERAIENT MIEUX REMPLIS A MOINDRE COÛT POUR L USAGER (CRECHES, ECOLES, SANTE, DECHETS, ENVIRONNEMENT, …) ET LES SERVICES MIEUX RENDUS 

 

CERTES IL FAUT DEVELOPPER LES EMPLOIS PRIVES ET INDUSTRIELS MAIS A DEFAUT DE PLEIN EMPLOI DANS LE PRIVé, EN ATTENDANT IL Y A TELLEMENT DE BESOINS DANS LA SOCIETE CIVILE QUE CES SOMMES VENANT DES SALARIES ET INDEPENDANTS WALLONS ET BRUXELLOIS PEUVENT DEJA AU MOINS SERVIR A DES MILLIERS D EMPLOIS DE SERVICE A TEMPS PARTIEL POUR CEUX QUI N ONT PAS LA CHANCE DE TROUVER UN TRAVAIL PRIVé TEMPS PLEIN 

 

EN OUTRE CES EMPLOIS SERONT ET SERAIENT FORMATIFS POUR LES PERSONNES QUI LES EXERCENT CAR ELLES SERAIENT ALORS CONFRONTEES A DES REALITES PROFESSIONNELLES DE TRAVAIL EN EQUIPE ET DE GESTION DE PROJET, RIEN DE MIEUX EN EFFET POUR REMETTRE OU MAINTENIR DES GENS EN MOUVEMENT

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.