PERSPECTIVE

72

Nous n'avions toujours pas de nouvelles de delta ,gamma et epsilon.j'étais inquiet car sans soin la blessure de gamma allait s’aggraver avec le temps.Ted était avec nous mais à quel prix.les prochaines 48 heures allaient être cruciales pour eux.l'ensemble des services serait en alerte et nous devions garder espoir.les informations provenant de la Russie n'allaient pas tarder à arriver .en attendant nous affichions une drôle de mine.mes équipiers étaient abattus face au doute de ne plus jamais les revoir.chacun restait dans sa bulle en pensant que cela aurait pu être l'un d'eux. nous connaissions tous les risques du métier et il fallait une certaine dose d'inconscience pour les accepter en territoire ennemi.

Ce soir là ,tout le monde était prêt pour interroger Ted.les services secrets us étaient spécialement déplacés pour lui.une salle de l'ambassade au sous sol avait été réservée pour son interrogatoire .des techniciens avaient installés un système audiovisuel afin d'enregistrer l'entretien .Ted était entouré par un médecin et un membre de la sécurité.il avait été jugé apte pour se confronter à son ancien service.des boissons chaudes ,de l'eau minérale et de la nourriture avaient été installées sur les tables .jack prit la parole alors que Ted était assis au milieu de la pièce.

"nous sommes ici pour interroger cet homme qui est devenu un espion pour le compte de la Russie,tout porte à croire qu'il a trahi sa patrie pour de l'argent .nous savons qu'il est devenu en douze mois un élément important dans une unité spécialisée sur les innovations technologiques .messieurs,je vous demanderai de poser des questions précises permettant de nous rendre compte de la trahison de Ted"

"qu'avez vous à dire Ted?"

"rien ,relâchez moi!je n'ai plus rien à faire avec vous"

"pourquoi avoir quitté le service pour la Russie?"

"je n'ai rien à dire"

"était ce pour de l'argent ou idéologique?"

"laissez moi!"

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.