PERSPECTIVE

29

La femme de ménage qui s'occupait du bureau du ministre devait prendre ses vacances à la fin du mois. Carla s'occuperait de cette pièce pendant cette période. on s'était rendu compte que les clefs se trouvaient dans un tiroir d'une console.il ne restait plus qu'à connaitre le code pour accéder à son ordinateur. carla installa une mini caméra de façon temporaire au dessus de la porte d'entrée de son bureau avec un zoom capable d'enregistrer l'image de  l'écran .

lorsqu'il entra dans son bureau en fin d'après midi le ministre ne se doutait de rien.il s'asseyait devant son ordinateur en composant son code d'accés.on pouvait lire les lettres tapées :SANS RETOUR.cette fois ci il ne restait plus qu'à attendre le jour ou carla s'occuperait du nettoyage de son bureau car tout devait être préparé dans les moindres détails .le système de détection serait neutralisé pendant vingt minutes par la sécurité en raison de la présence de la femme de ménage .il ne restait plus qu'à agir pendant que  la caméra serait dirigée à l'opposé du bureau .carla était obligée d'agir pendant ce laps de temps afin de ne pas être vue par la sécurité.

à son domicile ,elle s'exerça plusieurs fois de façon à automatiser des gestes le plus rapidement possible comme  photographier des documents, mettre en marche un ordinateur ,trouver les applications importantes ,télécharger les éléments essentiels ,les garder en mémoire sur un micro disc ,remettre tout en place avant que la caméra ne pointe son objectif dans sa direction .tout cela devait se dérouler en moins de 5 minutes. Carla savait qu'elle ne devait pas faire d'erreur car cela signifierait pour elle un emprisonnement dans les prisons cubaines pendant de longues années avec des interrogatoires musclés.

elle connaissait le danger .tout ce précipita un matin alors qu'elle prenait son service .on lui imposait de nettoyer le bureau en moins de 15 minutes de façon à le rendre propre du sol au plafond. Carla garda son sang froid ,elle se sentait prête pour mener à bien la mission .

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.