OOoohh... Le pangolin et le zentil coronavirus

Encore plus lamentable que le colibri de la fameuse histoire tronquée.

La fable ci-dessous fait l'apologie d'une à plusieurs hécatombes virales. Je ne citerai pas le nom de l'auteur de cette contribution détestable, Dimitri de Boissieu.

ushuaia
À aucun moment, cet obscur illuminé ne parle des inégalités sociales. Ni du fait que la plupart des gens sur la planète subissent le néolibéralisme. Ni n'évoque cette vérité que ce sont les riches qui polluent beaucoup beaucoup plus que la majorité laborieuse. Et pourtant le zentil coronavirus de l'histoire il frappe à l'aveugle les messants n'humains. Et surtout les pauvres, ceux dont il était normal qu'ils paient les taxes sur l'essence avant les messants zilets zaunes.

Ce n'est pas de l'écologie, il s'agit là d'extrémisme idéologique, spirituel, religieux, voire les trois. De la collapsologie puissance 12. Et vous verrez du début à la fin les zentils riches, les seuls zamis des zanimaux, on n'en parle pas. On préfère culpabiliser, un peu, les politiciens et, surtout, nous la valetaille. Je ne parle pas de la malheureuse "sous-valetaille" qui est en train de vivre un confinement utlra autoritaire, notamment en Inde. Eux les sous-prolétaires du monde, le covid-19, c'est certain qu'ils vont en redemander.

Mais non, 'sont zentils les riches. Et on sait zamais si un zentil milliardaire pouvait nous donner du pognon pour diffuser nos idées de merde. Ah bon c'est déjà fait ? Et on se demandait où on avait perdu la gauche sociale et l'écologie humaniste... Dans les méandres néopaïens et new age.

Non le covid-19 n'a rien de divin.

https://reporterre.net/Coronavirus-le-jour-ou-les-animaux-se-revolterent-contre-les-humains?fbclid=IwAR3WM6lolMFcnd3hm89QI6k-iUyeZBdqTr2h3RNZvfoTCjaVg8MB2MYCEKM

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.