JJMU
Édition de livres, poésie engagée, littérature, éducation populaire, enseignement, formation, stages, ateliers d'écritures, théâtre de l’opprimé
Abonné·e de Mediapart

700 Billets

10 Éditions

Billet de blog 5 mars 2014

JJMU
Édition de livres, poésie engagée, littérature, éducation populaire, enseignement, formation, stages, ateliers d'écritures, théâtre de l’opprimé
Abonné·e de Mediapart

Écritures opprimées

JJMU
Édition de livres, poésie engagée, littérature, éducation populaire, enseignement, formation, stages, ateliers d'écritures, théâtre de l’opprimé
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Quelques principes généraux d’ateliers d’écriture inspirés du théâtre de l’Opprimé :

L'oppression 

Situation d'entrave d'une liberté ou d'un droit acquis. L'oppression peut être directe ou indirecte, exercée par des personnes détentrices de pouvoirs, légitimes ou non, conscientes ou non.

L'opprimé

Un opprimé est conscient de son oppression. Il sait qu'il ne pourra pas en sortir seul. Il a besoin du recours à d'autres structures libératoires, ou du soutien actif des autres opprimés qui s'élèvent avec lui. L'opprimé n'est ni un aliéné ni un dépressif.

Repérages

Déceler l'oppression, l'oppresseur et l'opprimé n'est pas toujours si simple. Il y a trois grands types de situations où chacun peut essayer d'identifier la nature d'oppression :

  • le danger à fuir, à combattre ou à craindre : flics, administrations, patrons, matons, machistes, racistes, brutes, personnes violentes, armées ou non...
  • les anges-gardiens, protecteurs embarrassants qui se posent en boucliers de dangers potentiels susceptibles, à tort ou à raison, de nous atteindre : parents, amis, collègues, voisins... bienveillants à l'excès, ou malades, accidentés, handicapés, effrayés à l'idée de nos prises de libertés...
  • la paix à tout prix, l'immobilité, le besoin impératif de ne plus rien faire, de figer la situation, d'empêcher toute transformation, toute nouvelle perspective...

Places

La place, le rôle, la fonction de chacun a une incidence sur la situation d'oppression : cette place peut se marquer dans l'espace scénique (devant, derrière, à côté, au-dessus, en-dessous... d'un élément central le plus “neutre” possible, et par rapport à d'autres éléments a priori répulsifs, genre poubelle, ou attractifs, genre fleurs... S'il y en a plusieurs, les portes et les fenêtres seront ainsi utilisées dans le décor avec des fonctions contradictoires, ouvertes/fermées, éclairées/masquées de rideaux, etc.).

Sans parler, il faudra aux participants imaginer le monde social dont ce décor pourrait être la métaphore, puis représenter physiquement les places selon trois questions :

  • la place que l'on pense occuper dans le présent,
  • la place que l'on refuse d'occuper, et...
  • la place que l'on souhaiterait pouvoir occuper.

Mettre ensuite en discussion ces représentations pour envisager la différence des positions de chacun permet de lancer des exercices d'écriture en fonction de la dynamique de groupe qui apparaît.

Ces exercices appartiennent aux expériences et aux lectures extraites des livres d'Augusto Boal sur ses méthodes

http://www.abceditions.net/nos-actions/4-nos-actions/66-atelier-taller-ecriture-escritura-opprime-oprimido

Jean-Jacques M’µ

www.abceditions.net

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Entre les États-Unis et l’Europe, l’ombre d’une guerre commerciale
L’adoption d’un programme de 369 milliards de dollars par le gouvernement américain, destiné à attirer tous les groupes sur son territoire, fait craindre une désindustrialisation massive en Europe. Les Européens se divisent sur la façon d’y répondre. 
par Martine Orange
Journal — Services publics
« RER régionaux » : une annonce qui masque la débâcle des transports publics
En lançant soudainement l’idée de créer des réseaux de trains express dans dix métropoles françaises, Emmanuel Macron espère détourner l’attention du délabrement déjà bien avancé de la SNCF et de la RATP, et du sous-investissement chronique de l’État.
par Dan Israel et Khedidja Zerouali
Journal — Fiscalité
Le budget de la ville de Paris est-il vraiment une escroquerie ?
Le ministre des comptes publics Gabriel Attal estime que la gestion budgétaire de la mairie de Paris s’apparente à une pyramide de Ponzi. Une vision caricaturale, qui plus est venant d’un gouvernement qui creuse le déficit de l’État à coups de baisses d’impôts.  
par Mathias Thépot
Journal
Dans le viseur de la HATVP, Caroline Cayeux quitte le gouvernement
Caroline Cayeux a démissionné de son poste de ministre déléguée aux collectivités territoriales. La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique s’apprêtait à statuer sur son cas, lui reprochant des irrégularités dans sa déclaration de patrimoine.
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan
Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart