Politique internationale des assemblées populaires des Indignés : – 2. Palestine

Anonymous _ Palestine (فلسطين).mp4 © 99areanonymousnow

2. À propos de la Palestine
 

Le 28 novembre 2011, nous [Assemblée populaire de Real Democracia Ya! Madrid] avons écrit à l’Acampada des Indignés d’Israël et nous avons reçu sa réponse. Au vu des positions politiques exprimées, le groupe de travail a consensué ces trois points :

• Le mouvement de Tel-Aviv est un mouvement qui appelle à résoudre les problèmes sans avoir à supporter les conséquences de ces actes pour la communauté palestinienne ;
• Les personnes les plus radicales d’Israël n’ont pas participé à ce mouvement et n’ont pas essayé ;
• On ne peut pas définir révolutionnaire un mouvement qui ne combat pas les actions d’occupation, le génocide, l’apartheid dont est responsable le gouvernement de son propre pays.

Le consensus au sein du groupe de travail de la politique internationale 15M, SOL conclut que c’est seulement si le mouvement en Israël condamnait l’occupation israélienne de Jérusalem-Est et la Cisjordanie et le blocus de Gaza, appelait à la fin du mur et aux lois discriminatoires contre les Palestiniens, revendiquait les droits des réfugiés, nous pourrions estimer marcher ensemble dans cette longue marche qui nous conduit tous et tous vers un monde meilleur.


Le 4 Décembre 2011 à 24h00 à la Puerta del Sol le groupe de travail sur la politique internationale soutient la concentration, PERFORMANCE ET ASSEMBLÉ THÉMATIQUE OUVERTE sur la cause palestinienne organisée par PalestinaTomaLaCalle.


Appel : « Pour marquer la Journée internationale de solidarité avec la Palestine, nous vous attendons pour faire partager notre soutien au peuple palestinien contre l’occupation, le mur et la politique d’apartheid, le blocus et le bombardement de Gaza, en solidarité avec la lutte de son peuple, avec prisonniers palestiniens détenus dans les prisons israéliennes et pour le droit au retour de tous les réfugiés. »

 

En mai 1948, 800 000 Palestiniens ont été expulsés de leurs terres et propriétés et transformés en réfugiés. Pour cela, le 15 mai, le peuple palestinien commémore la Journée de la catastrophe palestinienne connue sous le nom d’Al-Nakba. Sur un total de 550 villes et villages, 417 ont été totalement ou partiellement détruites et Israël a occupé plus de 78% des territoires, malgré la résolution 181 de l’ONU qui destinait seulement 52% des terres palestiniennes à l’État d’Israël.


Le 14 mai 1948, le mouvement sioniste déclarait unilatéralement l’État d’Israël. Plus tard, en 1967, avec le soutien de l’impérialisme, il s’étend et occupe le reste des terres (Gaza et Cisjordanie) pour prendre le pouvoir sur l’ensemble de la Palestine historique.

 

Aujourd’hui, Israël continue sa politique criminelle de nettoyage ethnique contre le peuple palestinien par le biais de crimes, de meurtres, d’arrestations, de blocus, par les moyens de la construction du mur de séparation raciste, la dévastation des cultures, la destruction des maisons et la judaïsation de Jérusalem.


Le peuple palestinien, à l’intérieur et à l’extérieur de la patrie usurpée, continue inexorablement sur la voie de la lutte contre l’occupation et le colonialisme pour chasser les agresseurs et parvenir à la création d’un État indépendant et souverain avec Jérusalem-Est comme capitale et le le retour des réfugiés en vertu de la résolution 194 de l’ONU.

 

 _________________________________________________________________________

 

2. Sobre Palestina

 28 de noviembre 2011: hemos escrito a la acampada de Israel y recibido su respuesta. A pesar de esto GDT política Internacional ha consensuado estos tres puntos:

 http://madrid.tomalaplaza.net/2011/10/19/open-letter-to-the-indignadxs-of-israel-written-by-the-working-group-politica-internacional-15m-sol/

  • El movimiento de Tel Aviv es un movimiento que pide solucionar  problemas sin asumir las consecuencias de estos actos para la comunidad palestina
  • Las personas mas radicales de Israel no participan en este movimiento ni lo han intentado
  • No se puede definir revolucionario a un movimiento que no lucha contra  las aciones de ocupación, genocidio, apartheid de las cuales es responsable el gobierno de su proprio país

La conclusión consensuada en el grupo de trabajo de política internacional 15M, SOL es que solo si el movimiento en Israel condena la ocupación de Jerusalén Este y Cisjordania y el bloqueo de Gaza, pide el fin del muro y de las leyes discriminatorias hacia lxs palestinxs, revindique los derechos de lxs refugiadxs, podíamos sentir que caminamos juntxs, en esta larga marcha que nos lleve a todos y todas a un mundo mejor.

 

El 4 de diciembre a las 12.00h en Puerta del Sol el gdt de política internacional apoya la CONCENTRACIÓN, PERFORMANCE Y ASAMBLEA TEMATICA ABIERTA SOBRE LA CAUSA PALESTINA organizada da PalestinaTomaLaCalle

Convocatoria: Con motivo del Día Internacional de Solidaridad con Palestina os esperamos para compartir nuestro apoyo al pueblo palestino, contra la ocupación, el muro y la política de apartheid, el bloqueo y bombardeo de Gaza, en solidaridad con la lucha de su pueblo, con lxs presxs palestinxs que siguen el las cárceles de Israel y para el derecho al retorno de lxs refujiadxs

 

En mayo de 1948, 800.000 palestinos fueron expulsados de sus tierras y propiedades y convertidos en refugiados. Por esto El 15 de mayo el pueblo palestino, conmemora el Día de la Catástrofe Palestina conocida como Al-Nakba. De un total de 550 aldeas y poblados, 417 fueron total o parcialmente destruidos e Israel se apoderó del 78% de los territorios aun la ONU con la resolución 181 destinaba solo el 52 % de tierra palestina al estado de Israel.

El 14 de mayo de 1948 el Movimiento Sionista declara de forma unilateral la creación del estado de Israel. Mas tarde en 1967, con el apoyo del imperialismo, se lanza y ocupa el resto de las tierras (Gaza y Cisjordania) para apoderarse de la totalidad de la histórica Palestina.

Hoy, Israel continúa su política criminal y de limpieza étnica contra el pueblo palestino a través de crimines, asesinatos, arrestos, bloqueos, mediante la construcción del Muro de separación racista, la devastación de los cultivos, la destrucción de viviendas y la judaización de Jerusalén.

El pueblo palestino dentro y fuera de la patria usurpada, continua, con firmeza y decidida voluntad, el camino de la lucha contra la ocupación y el colonialismo hasta expulsar al agresor y lograr la creación de un estado independiente y soberano con Jerusalén como capital y el retorno de los refugiados en virtud de la Resolución 194 de la ONU.

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.