humanité (réédition)

Alexandre Deïneka - Pleine Liberté - Alexandre Deïneka - Pleine Liberté -

les doigts immobiles
le geste qui refuse

est-ce vacance induite

décrire l'herbe qui pousse
le vent sur le rocher
les insectes qui vaquent

et sourire à l'écran
devant le jeu des formes

c'est déjà ça
bien sûr

insuffisance qui vient
- elle était là, cachée -
fragiliser l'amarre

ce qui se tient encore
surtout
ne pas le nier

se donner l'ordre bref
du lever essentiel
dans le sommeil facile

ne pas rompre le charme
d'une seule humanité

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.