Bruissements - 27 -

Christian Coigny Christian Coigny

le théâtre est un corps
la musique est un corps
le poème est un corps

le corps parle

ainsi
une danse toujours




____________________





bel outil
passant de la plume au plomb
force et faiblesse
une main
en sa recherche

et dans bal insensé
dans l'option de la masse
ce visage solide
qui fixe ton miroir

la solitude amène
à retourner sa terre
et à y voir le ver
qui attend au delà
pour lui dire
ceci

en vie encore
envie
en corps
encore
va

fais danser celui-ci
pour que bouge l'esprit




____________________





donnez-moi
comme un sommeil d'ailleurs
une fontaine
contre tous les forts
la bêtise
l'interdiction du mur


donnez-moi
votre œil écartelé
par la beauté d'un ciel

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.