le gauche geste

Ryoji Iwata Ryoji Iwata

la gauche fut gauche
maladroite
et lointaine

que ne vous êtes souciés
que de votre piédestal


il n'est nulle statue
maintenant
vénérée par l'aveugle geste
de vos vains partis pris

qui soulagera vos sèches larmes
rien
vous n'avez rien soulevé
dans les plis de vos funestes envies

du pouvoir
et
de pourvoir

le pouvoir
de vos ridicules offenses
de pisse-froids

et l'humain vous regarde
du haut du souterrain
dans la fosse délaissée
par vous abandonnée
où il conserve la chance
de brûler vos drapeaux
pour se chauffer les mains
de vos dernières cendres

ainsi
le maître est vraiment maître
et enfin reconnu

il nous faudra
des têtes

le carnaval nouveau
attend le feu de la concorde

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.