ombres

vous
belles et beaux
sachez

sachez que le roi présent
a commuté
le roi passé

dans le fleuve
déroutes et hauts faits
liés
se poursuivent

qu'il en soit ainsi

qu'assassins et gentilshommes
s'échangent
se donnent et se reprennent
à tout jamais
leurs rôles

d'une seule semence
naissent
le blanc le noir

et les ombres
libres de leurs pensées
acquiescent 

seules
les ombres 

Laurence Bouchard Laurence Bouchard

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.