pluie sèche

Auteur de l'image inconnu. Auteur de l'image inconnu.

Et bien, voilà la pluie. Elle chante alors son besoin d'hommes. Elle roule sur les robes des femmes. Elle amuse l'enfant les deux pieds dans la flaque. Nous écoutons tous la pluie la nuit dans les jardins et sur les toits. On dit qu'elle lave. Elle ne lave rien. J'ai défait ce constat. Au mieux elle abreuve l'envie. Nous bougerons si peu cependant. Notre mécontentement sans armes.
Donnez-moi le droit encore de croire en des rivières souterraines qui ressurgiraient de nos consciences amères.

Patauger dans la boue.
Ranger le bois malgré tout.
Pour demain l'hiver.
Sournois qui viendra pour chacun.

Nous aurons alors de quoi réchauffer l'os et l'âme.
Et pour sécher la pluie.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.