que s'imagine-t-on

sans sans
que s'imagine-t-on
alors à l'aube à peine soulevée
après brassées de mots
et harassés d'images

nous deux
nous dix
nous mille

enfants des espoirs et des purges
croqueurs des soleils les plus noirs
et des lunes liquides

que s'imagine-t-on qu'il adviendrait
si notre histoire prenait le sens du rêve
que nous avons tous encore
accroché
aux mailles de nos filets d'enfants

nous survivrons
à nos surprises

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.