Macron enfant de Pétain pyromane

Je ne suis pas du métier, Lacan aurait sûrement eu beaucoup à dire sur Macron qui fustige la perte du goût de l'effort des français, à l'occasion d'une galette des rois, en compagnie de dignes représentants de l'élite de la boulangerie. Le lendemain, en plein Paris, une boulangerie explose...

Hier, vendredi, notre président découpant la galette des rois, euh, pardon, notre roi découpant la galette des présidents, nous a abreuvé de fortes paroles, sur ces français, ces misérables sans-dents qui ont oublié le sens de l'effort. Ah, que de belles paroles, enthousiastes qui encensent l'apprentissage pour les gosses de pauvres qui commencent tôt et finissent tard!

En voila des paroles qui sentent bon la France nouvelle, ce besoin pour le peuple de faire amende, de fustiger les errances judéo-maçonnico-bolcheviques qui amenèrent la France éternelle au bord de l'abîme.

Quel beau discours sentant si bon la terre qui ne ment pas.

Quel viril discours de pyromane à la veille de nouveaux rassemblements des sans-dents.

Quel baratin néronien, si les gilets jaunes ne s'en étaient pas rendu compte, ils ont à présent la preuve que Macron est réellement un enfant de Pétain!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.