14 JULIETTE

fête nationale

Le premier de la classe a bavé, il s'est répandu, incontinent ; deux serviles lui tenaient le crachoir.

Incurable, il a longuement gloubibulgué sur de pitoyables notions de chemin d'effort et de nation, sans doute retrouvées dans un grenier des années 40.

S'il existait un test de dépistage du fauxcultisme et de l'enfumage, il aurait illico viré au rouge.

La question demeure posée de son indice "R" de contagiosité : son affligeant pensum d'élève menteur et laborieux est-il encore susceptible de contaminer beaucoup de monde?


 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.